May time away https://maytimeaway.fr Petites découvertes insolites Mon, 17 Feb 2020 16:29:31 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.2 https://maytimeaway.fr/wp-content/uploads/2019/08/cropped-18120920-feuilles-de-palmier-sur-fond-blanc-vector-illustration--32x32.jpg May time away https://maytimeaway.fr 32 32 Bien préparer son voyage à Rome https://maytimeaway.fr/preparer-voyage-rome/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=preparer-voyage-rome https://maytimeaway.fr/preparer-voyage-rome/#comments Tue, 11 Feb 2020 16:00:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2748 Tous les chemins mènent un jour ou l’autre à Rome, pour moi c’est la deuxième fois! Après un weekend entre copines en plein mois d’août en 2014 (c’était top, il n’y avait personne), nous partons cette fois ci fin janvier avec Flo. Et afin de préparer au mieux ce voyage à Rome, je vous donne mes conseils de visite. Quand partir ? Rome et le climat La capitale italienne se situe à 28km de la mer et bénéficie ainsi d’un climat relativement doux toute l’année. Les périodes les plus agréables se situent plutôt à la fin du printemps et à l’automne (mai-juin et septembre-octobre) mais comme dans beaucoup de destinations européennes. Je suis partie 2 fois à Rome, une fois en août : climat très chaud (rarement en dessous de 30°) mais j’ai trouvé Rome à cette période relativement peu touristique, il faut savoir que comme les parisiens, les romains quittent la ville en août pour aller se relaxer vers des destinations plus clémentes. Nous avions aussi fait ça en Andalousie avec Flo il y a quelques années, mais petit point à noter, il faut s’attendre à ce que certains sites et restaurants soient fermés, c’est les congés pour tout le monde. Et cette fois-ci, fin janvier. La température moyenne hivernale se situe autour des 13° ce qui est très acceptable. Si vous pouvez avoir des journées magnifiques, il faut prendre le risque de visiter sous la grisaille et la pluie. Voyage jusqu’à Rome Avion ou train J’ai testé les deux et je peux vous dire sans hésiter : avion ! Malheureusement plus polluant que le train mais beaucoup plus rapide, surtout sur un court séjour. Après tout dépend d’où vous habitez. Le train : la première fois je suis partie de Lyon, en prenant 3 trains jusqu’à Rome : 13h de voyage et pas forcément moins cher que l’avion !! Son avantage réside dans la praticité si vous avez une gare à côté, et les escales si vous ne voulez pas vous rendre directement à Rome.Personnellement je l’ai pris la première fois uniquement nous avions organisé le voyage en last minute et la copine avec qui j’étais partie s’était rendue compte que sa carte d’identité était périmée. Pensez bien à vérifier la date d’expiration de vos documents d’identité! En fonction des compagnies et des destinations ils peuvent être plus ou moins cléments. L’avion : en s’y prenant tôt on peut trouver des tarifs abordables et c’est rapide !Depuis Paris nous avons payé 180€ (en s’y prenant un peu en last minute encore une fois) mais le vol a duré à peine 2H. De l’aéroport au centre de Rome Aéroport de Fiuminicino Une fois arrivés à l’aéroport de Fiumincino nous avons pris un train express qui nous a conduit dans le centre, gare Termini, en 35 mns* pour 14€. La gare se trouve directement dans l’aéroport, tout au bout d’un terminal, il faut un peu marcher par contre, il s’est passé plus d’1h entre l’atterrissage de notre avion et notre départ en train. Les trains express passent toutes les 30 mns de 5h52 à 23h52 et vous amènent en Gare de Termini. Le trajet coûte 14€ et dure un trentaine de minutes. D’autres trains régionaux passent plus fréquemment mais s’arrêtent dans des gares moins centrales : Tiburtina, Tuscolona, Ostiense ou Traversere. Le trajet coûte 8€ et dure une cinquantaine de minutes. Les billets peuvent être achetés sur les bornes automatiques dans la gare, où à des guichets spécialisés. Ne les achetez pas auprès des nombreuses personnes qui vous interpellent pendant le trajet, les taxis sont un peu farceurs à l’aéroport. * Bon j’avoue, je n’ai quasi jamais eu un train à l’heure et sans problème en Italie… Mais ça vient peut être de ma malchance. Aéroport de Ciampino Plutôt réservé aux compagnies low-cost, cet aéroport est beaucoup plus petit que celui de Fiumincino. Des bus desservent la station de métro Anagina (ligne A) entre 5h20 et 23h en 25mns et coûtent 2-3€ (solution la plus rapide). Certains bus vont directement en gare de Termini en une quarantaine de minutes et coûtent 5€. Se déplacer dans la ville Rome est une ville où tout le centre peut se faire à pieds. Ainsi il est très facile de se rendre d’un point d’intérêt à un autre en marchant. C’est donc le moyen que nous avons utilisé à 90% pendant ce petit voyage à Rome. La ville dispose également d’un service de métro avec deux lignes, permettant par exemple de se rendre de la Gare de Termini au Vatican rapidement. Le tarif est peu élevé (1,5€) et vous pouvez acheter un ticket à une borne ou directement payer par carte sans contact aux portiques, j’en avais déjà parlé dans mon article sur Milan. On appelle Rome la ville éternelle, c’est l’une des cités les plus anciennes du monde, si bien que dès que des travaux doivent être lancés, des fouilles interminables ont lieu. Si vous creusez quelque part, des ruines vous trouverez. Voilà notamment pourquoi il n’y a que deux lignes de métro dans la capitale. Une troisième ligne, continuellement stoppée pour causes de fouilles est cependant en construction. Pour les trajectoires moins accessibles en métro, et si vous avez les pieds en compote, il y a toujours des taxi et uber. Nous en avons pris un pour aller de Trastevere à la Gare Termini. Attention le tarif est plus élevé qu’en France (26€ pour 15mns). J’ai également vu passer des voitures de la compagnie Free Now, proposant des prix bien plus intéressants, mais nous n’avons jamais réussi à nous créer un compte sur l’appli… Si jamais vous les utilisé n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. Où loger C’est une question que je me pose systématiquement quand je voyage: quel est le meilleur quartier pour trouver un hôtel, ici dans Rome ? J’aime bien être au centre de l’activité pour pouvoir tout visiter à pied et s’imprégner de l’activité de la ville. On peut diviser Rome en plusieurs quartiers […]

L’article Bien préparer son voyage à Rome est apparu en premier sur May time away.

]]>
Tous les chemins mènent un jour ou l’autre à Rome, pour moi c’est la deuxième fois! Après un weekend entre copines en plein mois d’août en 2014 (c’était top, il n’y avait personne), nous partons cette fois ci fin janvier avec Flo. Et afin de préparer au mieux ce voyage à Rome, je vous donne mes conseils de visite.

Quand partir ? Rome et le climat

La capitale italienne se situe à 28km de la mer et bénéficie ainsi d’un climat relativement doux toute l’année. Les périodes les plus agréables se situent plutôt à la fin du printemps et à l’automne (mai-juin et septembre-octobre) mais comme dans beaucoup de destinations européennes.

Je suis partie 2 fois à Rome, une fois en août : climat très chaud (rarement en dessous de 30°) mais j’ai trouvé Rome à cette période relativement peu touristique, il faut savoir que comme les parisiens, les romains quittent la ville en août pour aller se relaxer vers des destinations plus clémentes.
Nous avions aussi fait ça en Andalousie avec Flo il y a quelques années, mais petit point à noter, il faut s’attendre à ce que certains sites et restaurants soient fermés, c’est les congés pour tout le monde.

Et cette fois-ci, fin janvier. La température moyenne hivernale se situe autour des 13° ce qui est très acceptable. Si vous pouvez avoir des journées magnifiques, il faut prendre le risque de visiter sous la grisaille et la pluie.

Voyage jusqu’à Rome

Avion ou train

J’ai testé les deux et je peux vous dire sans hésiter : avion ! Malheureusement plus polluant que le train mais beaucoup plus rapide, surtout sur un court séjour.

Après tout dépend d’où vous habitez.
Le train : la première fois je suis partie de Lyon, en prenant 3 trains jusqu’à Rome : 13h de voyage et pas forcément moins cher que l’avion !! Son avantage réside dans la praticité si vous avez une gare à côté, et les escales si vous ne voulez pas vous rendre directement à Rome.
Personnellement je l’ai pris la première fois uniquement nous avions organisé le voyage en last minute et la copine avec qui j’étais partie s’était rendue compte que sa carte d’identité était périmée.

Pensez bien à vérifier la date d’expiration de vos documents d’identité! En fonction des compagnies et des destinations ils peuvent être plus ou moins cléments.

L’avion : en s’y prenant tôt on peut trouver des tarifs abordables et c’est rapide !
Depuis Paris nous avons payé 180€ (en s’y prenant un peu en last minute encore une fois) mais le vol a duré à peine 2H.

De l’aéroport au centre de Rome

Aéroport de Fiuminicino

Gare de Fiumincino
Gare de Fiumincino

Une fois arrivés à l’aéroport de Fiumincino nous avons pris un train express qui nous a conduit dans le centre, gare Termini, en 35 mns* pour 14€. La gare se trouve directement dans l’aéroport, tout au bout d’un terminal, il faut un peu marcher par contre, il s’est passé plus d’1h entre l’atterrissage de notre avion et notre départ en train.

  • Les trains express passent toutes les 30 mns de 5h52 à 23h52 et vous amènent en Gare de Termini. Le trajet coûte 14€ et dure un trentaine de minutes.
  • D’autres trains régionaux passent plus fréquemment mais s’arrêtent dans des gares moins centrales : Tiburtina, Tuscolona, Ostiense ou Traversere. Le trajet coûte 8€ et dure une cinquantaine de minutes.

Les billets peuvent être achetés sur les bornes automatiques dans la gare, où à des guichets spécialisés. Ne les achetez pas auprès des nombreuses personnes qui vous interpellent pendant le trajet, les taxis sont un peu farceurs à l’aéroport.

* Bon j’avoue, je n’ai quasi jamais eu un train à l’heure et sans problème en Italie… Mais ça vient peut être de ma malchance.

Aéroport de Ciampino

Plutôt réservé aux compagnies low-cost, cet aéroport est beaucoup plus petit que celui de Fiumincino.

  • Des bus desservent la station de métro Anagina (ligne A) entre 5h20 et 23h en 25mns et coûtent 2-3€ (solution la plus rapide).
  • Certains bus vont directement en gare de Termini en une quarantaine de minutes et coûtent 5€.

Se déplacer dans la ville

  • Rome est une ville où tout le centre peut se faire à pieds. Ainsi il est très facile de se rendre d’un point d’intérêt à un autre en marchant. C’est donc le moyen que nous avons utilisé à 90% pendant ce petit voyage à Rome.
  • La ville dispose également d’un service de métro avec deux lignes, permettant par exemple de se rendre de la Gare de Termini au Vatican rapidement. Le tarif est peu élevé (1,5€) et vous pouvez acheter un ticket à une borne ou directement payer par carte sans contact aux portiques, j’en avais déjà parlé dans mon article sur Milan.

On appelle Rome la ville éternelle, c’est l’une des cités les plus anciennes du monde, si bien que dès que des travaux doivent être lancés, des fouilles interminables ont lieu. Si vous creusez quelque part, des ruines vous trouverez. Voilà notamment pourquoi il n’y a que deux lignes de métro dans la capitale. Une troisième ligne, continuellement stoppée pour causes de fouilles est cependant en construction.

  • Pour les trajectoires moins accessibles en métro, et si vous avez les pieds en compote, il y a toujours des taxi et uber. Nous en avons pris un pour aller de Trastevere à la Gare Termini. Attention le tarif est plus élevé qu’en France (26€ pour 15mns).

J’ai également vu passer des voitures de la compagnie Free Now, proposant des prix bien plus intéressants, mais nous n’avons jamais réussi à nous créer un compte sur l’appli…

Si jamais vous les utilisé n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires.
Rome centre ville

Où loger

C’est une question que je me pose systématiquement quand je voyage: quel est le meilleur quartier pour trouver un hôtel, ici dans Rome ? J’aime bien être au centre de l’activité pour pouvoir tout visiter à pied et s’imprégner de l’activité de la ville.

On peut diviser Rome en plusieurs quartiers que vous pouvez identifier sur cette carte.

carte de Rome
Sublime carte made by Milkwithmint

Nous avons logé entre le Colosseo et Termini et ce fut très pratique pour visiter et se rendre dans le centre en 10-15mns à pied. Si vous pouvez loger dans les quartiers du Campo di Fiori, du Panthéon ou de Trevi vous serez en plein centre historique. La Piazza Del Popolo est également facilement accessible.

Plus loin se trouvent les quartiers proches du Vatican, que je ne vous recommande pas forcément car moins animé et plus excentré; et celui de Trastevere qui fourmille de petits bars et restaurants. C’est un coin très intéressant de Rome que j’espère avoir l’occasion d’explorer d’avantage la prochaine fois que nous irons. Mais il est moins pratique de se rendre dans le centre depuis Trastevere, si c’est votre première visite à Rome je vous conseille plutôt le centre.

Budget du week-end pour 2 personnes

Budget pour voyage à Rome
Budget pour 2 personnes sans compter les activités / visites

Votre budget peut être bien réduit si vous trouvez des billets d’avion moins cher!

Combien compter pour les visites majeures ?

En plus de ce budget, il faudra rajouter vos activités en fonction de ce que vous comptez faire. Voici ici les tarifs des attractions principales de la ville, actualisés à début 2020.

Le Vatican, Rome
Basilique Saint-Pierre sous la pluie
Lieux d’intéretVisite adulte sans coupe fileVisite adulte avec coupe file
Colisée + Forum Romain + Paladium12€20€
Musées du Vatican17€21€
Panthéon0€0€
Basilique Saint Pierre0€19,50 € avec audioguide

Les files d’attente peuvent être interminables au Vatican pour accéder à la Basilique Saint Pierre et aux musées, les pass coupe file sont recommandés. Dans notre cas en janvier, et sous la pluie, nous n’avions pas forcément besoin de coupe file. Mais on est jamais trop prudent.

A noter : l’entrée des musées est de l’autre côté de la place, comptez 5 minutes de marche.

Rome en vidéo

Abonnez-vous pour ne rien manquer et mettez un pouce vert pour me soutenir !

Quelques bonnes adresses pour déguster les spécialités italiennes et romaines

Lors de tout séjour, l’une de mes activités préférée est … manger ! Surtout un voyage en Italie, dans sa capitale Rome. Voici donc quelques adresses qui nous ont bien plu, par quartier, et avec mes coups de ♡:

Apero Pane e Salame
Planche mixte chez Pane e Salame

Centre historique / Trevi / Panthéon

  • Pane e Salame ♡ : une petite échoppe juste à côté de la très touristique Fontaine de Trevi. Nous y sommes allés à l’heure de l’apéro : des planches généreuses et gouttes accompagné d’une large carte de vin à partir de 3€ le verre. Il font également de délicieux panini, je vous promet que vous allez redécouvrir ce sandwich, c’est très prisé le midi. Quelques tables seulement, allez y assez tôt.
  • Relais Fontana di Trevi : Si vous voulez profitez d’un café ou un cocktail à une petite Terrace en hauteur qui offre une vue sur la fontaine. Attention les prix sont assez élevés.
  • Caffè Sant’Eustachio : un café comme à l’époque, simple mais avec des arômes puissants. Juste à côté du Panthéon.
  • Enoteca Corsi : Oserai traditionnelle avec de nombreuses spécialités romaines.
  • Le Segrete: restaurant typique qui propose des spécialités romaines et italiennes.
  • Venti : chocolaterie célèbre, vous en trouverez dans tous les quartiers. Leurs glaces sont aussi délicieuses.

Trastevere:

Gelato Venti
Glace de chez Venti
  • Pasta e Vino ♡ : restaurant romain avec des pâtes faites maison et devant vos yeux. Prix très abordables et tiramisus délicieux. Si vous avez de la chance un pianiste animera votre diner. Venez avant 20h ou réservez de préférence.
  • Ivo a Trastevere : une des pizzerias les plus fameuses de la ville. Venez tôt ou réservez pour être sûr d’avoir une place.

Vatican

  • Vuliò : de très bonnes bruschetta à manger sur le pouce lors de votre visite du Vatican.

Termini

  • Molino : pour manger sur le pouce, de très bonnes pizzas en parts, et des arancini et autres croquettes (boulettes de riz à la sauce tomate et mozzarella).
Le City-Guide avec notre programme des trois jours à Rome arrive très bientôt sur le blog ! Inscrivez-vous à la newsletter pour être sur ne pas le manquer !

Rejoindre la newsletter

Pour rester informé de la sortie de mes nouveaux articles

L’article Bien préparer son voyage à Rome est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/preparer-voyage-rome/feed/ 2
6 conseils à garder en tête pour créer votre blog (et même après) https://maytimeaway.fr/conseils-creer-blog/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=conseils-creer-blog https://maytimeaway.fr/conseils-creer-blog/#respond Tue, 28 Jan 2020 12:40:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2935 Le blogging est tout un art, que l’on s’y connaisse un peu ou pas du tout il y a quelques règles à avoir et conseils à suivre pour s’en sortir et créer (ou maintenir) votre blog de la meilleure façon. Je vous parle ici de ma petite expérience de blogueuse, après avoir essayé plusieurs plateformes pour finalement me lancer il y a 6 mois dans le game! Et le jeu en vaut la chandelle, c’est génial au quotidien, je ne regrette rien même si c’est pas toujours facile côté trafic, référencement, engagement, et trouver le temps pour tout faire avec une activité pro à côté. Voici mes quelques conseils, que vous débutiez, ou que vous ayez déjà lancé votre blog. 1. Réfléchissez à votre identité visuelle Votre logo est bien sûr important dans votre identité visuelle mais également vos couleurs. Essayez d’identifier celles qui vous correspondent et que vous allez conserver dans tous vos articles de blog. Il est important d’avoir de cohérence la dans tous les éléments associés à votre blog (newsletter, images, formulaires…), sur le fond mais aussi sur la forme. J’ai personellement une palette de trois couleurs principales allant du vert pastel, au vert foncé en passant par le bleu turquoise, ainsi qu’une couleur supplémentaire en petites touches pour mes catégories (rouge corail). 2. Imaginez votre structure de blog Réfléchissez au squelette de votre blog, votre page, d’accueil, vos catégories, votre navigation. A quoi voulez-vous qu’il ressemble ? Voulez-vous faire une sidebar, un footer ? Que voulez-vous y mettre ? Réfléchissez à votre section « à propos ». Il est important de vous créer une identité pour que vos lecteurs vous identifient et restez SIMPLES et LISIBLES (notamment dans les choix de police). Installez les plugins que vous jugez nécessaires : aperçu de vos photos instagram, site facebook, lien vers vos réseaux sociaux, onglet de newsletter… Ainsi votre structure sera prête, finalisée et répondra parfaitement à votre besoin. Vous pourrez dans un second temps prendre tout le temps pour la remplir, mais vous aurez déjà une base solide. Pour vous inspirer vous pouvez aller faire un tour sur d’autres blogs et sur internet. Ensuite, vous pouvez choisir un thème gratuit ou payant, sachant que la deuxième option vous laissera souvent plus de liberté. 3. Présentez-vous succintement dans une section « à propos » Vous pouvez la faire apparaître dans la sidebar de votre page principale (comme sur mon blog), dans la sidebar de toutes vos pages ou même créer une page spécifique (comme ici). Ne négligez-pas cette section car c’est elle qui va permettre à vos lecteurs de s’identifier à vous. Si votre blog et vos articles leur plaisent ils vont vouloir en savoir plus sur vous: qui vous-êtes? Comment en êtes-vous arrivé(e) là? Qu’est-ce que vous aimez? Personnellement c’est ce que je vais voir juste après avoir lu un article intéressant. J’ai envie de savoir qui se cache derrière le blog, qui l’a créé, pourquoi, quel est son but et ses intentions pour mieux cerner l’âme du blog. 4. Liez-le avec Google Analytics pour suivre vos stats Ce n’est pas tellement un conseil mais une nécessité si vous venez de créer votre blog! Vous pouvez créer un compte gratuitement sur GA pour avoir toutes les performances de votre site et mieux comprendre comment agissent vos lecteurs. Vous pouvez également télécharger un plugin wordpress pour l’insérer dans votre tableau de bord de votre session admin et garder un oeil dessus, j’utilise GA for wordpress. 4 bis. Et créez une page Pinterest professionnelle C’est pour moi le réseau à privililégier si vous débutez. Il m’a permis de passer de rien à 24K impressions mensuelles sur Pinterest (donc générer du traffic sur mon profil Pinterest) au début et me rapporte une bonne partie des visites . Bien sûr il faut l’entrenir en épinglant régulièrement, mais pour générer du traffic il sera votre grand ami ! Magré mon petit traffic actuel, il est assez régulier et je le dois grace à Pinterest. Pour transformez votre compte en compte pro rendez-vous dans les réglages. Celà va vous permettre d’accéder à tout un tas de statistiques. Je vous conseille d’ailleurs de faire ça pour tous vos réseaux (insta, facebook…). 5. Ne publiez pas immédiatement Une fois que vous avez fini la première étape de création et paramétrage de votre site (qui devrait déjà vous avoir pris du temps), vérifiez que tout fonctionne et que la navigation est fluide sur pc et mobile (avec un thème responsive*!).* qui s’adapte aux formats tablette et smartphone J’avais personnellement téléchargé un plug-in de maintenant « WP-maintenance » pour ne pas rendre mon site disponible tant qu’il n’était pas parfait. Ca permet de tout construire sans se mettre la pression. Quand tout est ok, publiez le et laissez-le s’enraciner sur la toile pendant que vous pensez à la suite (articles, référencement, réseaux sociaux…). J’avais attendu à peut-près une semaine pour que mon blog soit indexé sur Google (ça peut être plus long mais 1 semaine suffit). 6. Compressez vos images Ca ne semble pas prioritaire quand on débute (du moins ça ne l’était pas pour moi), mais ça l’est pour vos lecteurs et votre référencement. SURTOUT si vous avez, comme moi, un blog voyage avec beaucoup (beaucoup) de photos. En effet plus vos images vont être lourdes (donc non compressées), plus elles vont mettre de temps à charger ce qui va 1. décourager vos lecteurs et les faire quitter votre site et 2. donner un signal négatif à google quant aux chargements de vos pages, vous serez donc moins bien référencé. J’ai dû donc rapidement reprendre tous mes articles et recompresser les images (je n’ai pas encore fini je l’avoue). Donc anticipez et faites le!En plus si vous ne le faites pas ça prend plus d’espace sur votre stockage et ça va vous embêter à la longue. Pour la compression il existe des plug-in wordpress ou des sites en ligne où vous pouvez le faire gratuitement. Mais si vous remarquez que vos images perdent énormément en qualité, il faudra les redimentionner en […]

L’article 6 conseils à garder en tête pour créer votre blog (et même après) est apparu en premier sur May time away.

]]>
Le blogging est tout un art, que l’on s’y connaisse un peu ou pas du tout il y a quelques règles à avoir et conseils à suivre pour s’en sortir et créer (ou maintenir) votre blog de la meilleure façon. Je vous parle ici de ma petite expérience de blogueuse, après avoir essayé plusieurs plateformes pour finalement me lancer il y a 6 mois dans le game!

Et le jeu en vaut la chandelle, c’est génial au quotidien, je ne regrette rien même si c’est pas toujours facile côté trafic, référencement, engagement, et trouver le temps pour tout faire avec une activité pro à côté. Voici mes quelques conseils, que vous débutiez, ou que vous ayez déjà lancé votre blog.

Photo by Helmut Barroso on Unsplash

1. Réfléchissez à votre identité visuelle

Votre logo est bien sûr important dans votre identité visuelle mais également vos couleurs. Essayez d’identifier celles qui vous correspondent et que vous allez conserver dans tous vos articles de blog.

Il est important d’avoir de cohérence la dans tous les éléments associés à votre blog (newsletter, images, formulaires…), sur le fond mais aussi sur la forme.

J’ai personellement une palette de trois couleurs principales allant du vert pastel, au vert foncé en passant par le bleu turquoise, ainsi qu’une couleur supplémentaire en petites touches pour mes catégories (rouge corail).

2. Imaginez votre structure de blog

Réfléchissez au squelette de votre blog, votre page, d’accueil, vos catégories, votre navigation. A quoi voulez-vous qu’il ressemble ? Voulez-vous faire une sidebar, un footer ? Que voulez-vous y mettre ? Réfléchissez à votre section « à propos ». Il est important de vous créer une identité pour que vos lecteurs vous identifient et restez SIMPLES et LISIBLES (notamment dans les choix de police).

Installez les plugins que vous jugez nécessaires : aperçu de vos photos instagram, site facebook, lien vers vos réseaux sociaux, onglet de newsletter…

Ainsi votre structure sera prête, finalisée et répondra parfaitement à votre besoin. Vous pourrez dans un second temps prendre tout le temps pour la remplir, mais vous aurez déjà une base solide.

Pour vous inspirer vous pouvez aller faire un tour sur d’autres blogs et sur internet. Ensuite, vous pouvez choisir un thème gratuit ou payant, sachant que la deuxième option vous laissera souvent plus de liberté.

Photo by Erol Ahmed on Unsplash

3. Présentez-vous succintement dans une section « à propos »

Vous pouvez la faire apparaître dans la sidebar de votre page principale (comme sur mon blog), dans la sidebar de toutes vos pages ou même créer une page spécifique (comme ici).

Ne négligez-pas cette section car c’est elle qui va permettre à vos lecteurs de s’identifier à vous. Si votre blog et vos articles leur plaisent ils vont vouloir en savoir plus sur vous: qui vous-êtes? Comment en êtes-vous arrivé(e) là? Qu’est-ce que vous aimez?

Personnellement c’est ce que je vais voir juste après avoir lu un article intéressant. J’ai envie de savoir qui se cache derrière le blog, qui l’a créé, pourquoi, quel est son but et ses intentions pour mieux cerner l’âme du blog.

4. Liez-le avec Google Analytics pour suivre vos stats

Ce n’est pas tellement un conseil mais une nécessité si vous venez de créer votre blog! Vous pouvez créer un compte gratuitement sur GA pour avoir toutes les performances de votre site et mieux comprendre comment agissent vos lecteurs.

Vous pouvez également télécharger un plugin wordpress pour l’insérer dans votre tableau de bord de votre session admin et garder un oeil dessus, j’utilise GA for wordpress.

4 bis. Et créez une page Pinterest professionnelle

C’est pour moi le réseau à privililégier si vous débutez. Il m’a permis de passer de rien à 24K impressions mensuelles sur Pinterest (donc générer du traffic sur mon profil Pinterest) au début et me rapporte une bonne partie des visites . Bien sûr il faut l’entrenir en épinglant régulièrement, mais pour générer du traffic il sera votre grand ami !

Magré mon petit traffic actuel, il est assez régulier et je le dois grace à Pinterest.

Pour transformez votre compte en compte pro rendez-vous dans les réglages. Celà va vous permettre d’accéder à tout un tas de statistiques. Je vous conseille d’ailleurs de faire ça pour tous vos réseaux (insta, facebook…).

Photo by Daniel Hjalmarsson on Unsplash

5. Ne publiez pas immédiatement

Une fois que vous avez fini la première étape de création et paramétrage de votre site (qui devrait déjà vous avoir pris du temps), vérifiez que tout fonctionne et que la navigation est fluide sur pc et mobile (avec un thème responsive*!).
* qui s’adapte aux formats tablette et smartphone

J’avais personnellement téléchargé un plug-in de maintenant « WP-maintenance » pour ne pas rendre mon site disponible tant qu’il n’était pas parfait. Ca permet de tout construire sans se mettre la pression.

Quand tout est ok, publiez le et laissez-le s’enraciner sur la toile pendant que vous pensez à la suite (articles, référencement, réseaux sociaux…). J’avais attendu à peut-près une semaine pour que mon blog soit indexé sur Google (ça peut être plus long mais 1 semaine suffit).

Photo by Jazmin Quaynor on Unsplash

6. Compressez vos images

Ca ne semble pas prioritaire quand on débute (du moins ça ne l’était pas pour moi), mais ça l’est pour vos lecteurs et votre référencement. SURTOUT si vous avez, comme moi, un blog voyage avec beaucoup (beaucoup) de photos. En effet plus vos images vont être lourdes (donc non compressées), plus elles vont mettre de temps à charger ce qui va 1. décourager vos lecteurs et les faire quitter votre site et 2. donner un signal négatif à google quant aux chargements de vos pages, vous serez donc moins bien référencé.

J’ai dû donc rapidement reprendre tous mes articles et recompresser les images (je n’ai pas encore fini je l’avoue). Donc anticipez et faites le!
En plus si vous ne le faites pas ça prend plus d’espace sur votre stockage et ça va vous embêter à la longue.

Pour la compression il existe des plug-in wordpress ou des sites en ligne où vous pouvez le faire gratuitement. Mais si vous remarquez que vos images perdent énormément en qualité, il faudra les redimentionner en 1368×768.
Personellement je le fais sur lightroom à l’exportation de mes photos.

Pour ce qui est de la newsletter …

Voulant mettre toutes mes chances de mon côté, j’ai rapidement lié mon site à Mailchimp (qui me permet de créer et gérer ma newsletter, attention tout en anglais et pas toujours très autoporteur).

Néanmoins, je trouve que la newsletter n’est pas la priorité. Elle n’est efficace que quand vous commencez à générer un minimum de traffic.

Pas de rush donc pour la créer, votre second problème restera de collecter des adresses mails.

J'espère que ces quelques petits conseils pour créer et entretenir votre blog vous ont éclairé, n'hésitez pas à me poser vos questions en commentaires ou me dire comment ça s'est passé pour vous.
Si vous êtes intéressés par les voyages, je vous invite à découvrir mes autres articles, faits avec le ♡

L’article 6 conseils à garder en tête pour créer votre blog (et même après) est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/conseils-creer-blog/feed/ 0
Visite du Château de Chantilly https://maytimeaway.fr/chateau-chantilly/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=chateau-chantilly https://maytimeaway.fr/chateau-chantilly/#comments Sun, 26 Jan 2020 11:56:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2815 Un weekend à la rencontre de la vie de château à une heure de Paris, c’est possible et facile. J’avais déjà visité plusieurs des Châteaux de la Loire (Chenonceau, Chambord et Blois), mais je n’avais pas encore pris le temps de faire la visite du Château de Chantilly. Le domaine et son parc sont immenses ! Nous ne sommes pas partis en vacances cet été et nous manquions cruellement de nature et d’espace (on ne peut pas passer son été à boire des bubble tea), d’où cette petite escapade à Chantilly le temps d’un week-end. Visite du domaine et hôtel à la « campagne » au programme. Expérience très recommandable ! Comment se rendre à Chantilly? Depuis Paris En train : des trains directs depuis Gare du Nord desservent la gare de Chantilly-Gouvieux pour 6-7€, le trajet dure une petite demi-heure. En RER D : oui oui, c’est ce que nous avons fait, c’est plus long (55 minutes depuis Châtelet) mais l’horaire nous convenait mieux pour partir tôt le matin et nous pouvions y accéder facilement, il faut savoir qu’il passe toutes les 2h environ. Le trajet est compris dans le pass navigo, si vous ne l’avez pas je pense que le train est une meilleure option. Puis en taxi : Que vous veniez en train ou en RER, vous trouverez facilement des taxi/uber depuis la gare qui vous conduiront au château en 15 mns (6-8€). Ou en bus : le DUC (Desserte Urbaine Cantilienne), bus gratuit de la ville de Chantilly et le bus n° 15 direction Senlis. Départ de la gare routière, descendre à l’arrêt « Chantilly, église Notre-Dame ». Ou encore à pieds pour les plus courageux pour une petite demie-heure de marche. En voiture : Le Domaine de Chantilly est à 20 min de l’aéroport Paris Charles de Gaulle et 40 km de Paris centre.Deux parking sont disponibles à proximité du Château (P1) et des Grandes Écuries (P2). Le prix est de 5€ la journée. Si vous venez de plus loin Soit vous passez par Paris, et vous pouvez vous reporter au paragraphe précédent; soit vous êtes en voiture et pouvez emprunter les autoroutes A3/A1 sortie « Chantilly » ou les D316 et D317. Si vous venez depuis Lille et Bruxelles : autoroute A1 sortie « Senlis ». Toutes les indications sont disponibles sur le site du Domaine. Conseils pratiques : Tarif La visite du domaine (Château, Grandes Ecuries et parc) coûte 17€ par adulte La visite du domaine + l’accès au spectacle équestre coûte 30€ pour un adulte Il est également possible de ne venir que pour le spectacle (22€) ou que le parc (8€) Vous trouverez d’avantages d’informations sur le site du domaine. Temps de visite Je pense que pour vraiment découvrir le domaine et prendre le temps de faire la visite du château de Chantilly il faut prévoir une journée. Ainsi vous allez pouvoir admirer les jardins en prenant votre temps (prévoyez de bonnes chaussures car on marche!). Nous y sommes allés dès l’ouverture à 10h (10h30 en basse saison). Et en effet, nous étions les premiers à entrer dans le château et avons eu la chance de commencer la visite presque seuls. Nous nous sentions privilégiés d’avoir le château rien que pour nous ! En sortant, nous sommes passés par les salles que nous avions visitées au début, qui étaient à présent pleines de monde. Donc un conseil, venez tôt ! Il est possible de tout visiter en une demie-journée si vous ne passez que peu de temps dans les jardins, ou en louant des VTT ou des chariots de golf sur place pour vous déplacer. Où manger ? Savoir où manger est une question primordiale dans une journée comme celle-ci ! Trois solutions principales s’offrent à vous : Des tables de pique-nique (non abritées) sont à votre disposition dans le jardin anglais et à proximité de l’aire de jeu et du Hameau. Si vous êtes plutôt restaurant, le domaine en comporte trois : La Capitainerie, situé dans le Château, le Café des Écuries ainsi que le restaurant du Hameau, dans le jardin anglo-chinois. Nous n’avons pas été tentés par les offres des restaurants (et par leurs prix) donc nous avons trouvé une troisième alternative qui s’inscrivait parfaitement dans notre parcours. En se rendant aux Grandes Ecuries on sort du domaine pour traverser la route, à 2 mns sur la droite on se trouve dans le centre de Chantilly avec divers bistrots et cafés. Nous avons mangé à l’Etrier, en terrasse et c’était très convenable (Environ 12€/pers). L’histoire du Domaine de Chantilly Le Domaine de Chantilly s’est développé et transformé depuis le moyen-âge grâce à de nombreux propriétaires. Son château est aujourd’hui l’un des joyaux du patrimoine français. Les premières bases du château furent construites par Anne de Montmorency au XVIe siècle, qui avait hérité des terres et bâtiments originaux. Le domaine fut ensuite agrandi par la dynastie des Condé, à qui l’on doit notamment les jardins commandés à Le Nôtre et les Grandes Ecuries. Le château fut rasé à la révolution et récupéré ensuite par le dernier héritier des Condé, Henri d’Orléans qui lui rend sa splendeur d’antan et installa ses collections exceptionnelles (livres, tableaux, mobilier). Tout au long de sa vie il n’aura pour seul but d’embellir et restaurer Chantilly. La particularité du château étant justement que son intérieur n’a pas changé depuis la mort du Duc d’Aumale, qui avait stipulé dans son testament en 1884, qu’aucun tableau ne quitte Chantilly et que leur disposition soit conservée telle qu’il l’avait imaginée. N’ayant pas d’héritiers directs il légua le Domaine et ses trésors à l’Institut de France, souhaitant en faire un lieu d’exception ouvert au public. Le Château de Chantilly est aujourd’hui considéré comme premier musée de peintures anciennes (avant 1850) après le Louvre. La matinée : Visite du Château, du jardin à l’anglaise et des Grandes Ecuries Nous avons décidé de venir dès l’ouverture, à 10h, pour être les premiers à visiter le château. C’est une stratégie qui s’est avérée payante car nous étions presque seuls dans les pièces immenses au début. Le Château Nous avons commencé […]

L’article Visite du Château de Chantilly est apparu en premier sur May time away.

]]>
Un weekend à la rencontre de la vie de château à une heure de Paris, c’est possible et facile. J’avais déjà visité plusieurs des Châteaux de la Loire (Chenonceau, Chambord et Blois), mais je n’avais pas encore pris le temps de faire la visite du Château de Chantilly. Le domaine et son parc sont immenses !

Nous ne sommes pas partis en vacances cet été et nous manquions cruellement de nature et d’espace (on ne peut pas passer son été à boire des bubble tea), d’où cette petite escapade à Chantilly le temps d’un week-end. Visite du domaine et hôtel à la « campagne » au programme. Expérience très recommandable !

vue château Chantilly
Vue du château depuis la route

Comment se rendre à Chantilly?

Depuis Paris

  • En train : des trains directs depuis Gare du Nord desservent la gare de Chantilly-Gouvieux pour 6-7€, le trajet dure une petite demi-heure.
  • En RER D : oui oui, c’est ce que nous avons fait, c’est plus long (55 minutes depuis Châtelet) mais l’horaire nous convenait mieux pour partir tôt le matin et nous pouvions y accéder facilement, il faut savoir qu’il passe toutes les 2h environ. Le trajet est compris dans le pass navigo, si vous ne l’avez pas je pense que le train est une meilleure option.
  • Puis en taxi : Que vous veniez en train ou en RER, vous trouverez facilement des taxi/uber depuis la gare qui vous conduiront au château en 15 mns (6-8€).
  • Ou en bus : le DUC (Desserte Urbaine Cantilienne), bus gratuit de la ville de Chantilly et le bus n° 15 direction Senlis. Départ de la gare routière, descendre à l’arrêt « Chantilly, église Notre-Dame ».
  • Ou encore à pieds pour les plus courageux pour une petite demie-heure de marche.
  • En voiture : Le Domaine de Chantilly est à 20 min de l’aéroport Paris Charles de Gaulle et 40 km de Paris centre.
    Deux parking sont disponibles à proximité du Château (P1) et des Grandes Écuries (P2). Le prix est de 5€ la journée.

Si vous venez de plus loin

Soit vous passez par Paris, et vous pouvez vous reporter au paragraphe précédent; soit vous êtes en voiture et pouvez emprunter les autoroutes A3/A1 sortie « Chantilly » ou les D316 et D317. Si vous venez depuis Lille et Bruxelles : autoroute A1 sortie « Senlis ».
Toutes les indications sont disponibles sur le site du Domaine.

Château de chantilly entrée
Entrée du château

Conseils pratiques :

Tarif

  • La visite du domaine (Château, Grandes Ecuries et parc) coûte 17€ par adulte
  • La visite du domaine + l’accès au spectacle équestre coûte 30€ pour un adulte
  • Il est également possible de ne venir que pour le spectacle (22€) ou que le parc (8€)

Vous trouverez d’avantages d’informations sur le site du domaine.

Temps de visite

Je pense que pour vraiment découvrir le domaine et prendre le temps de faire la visite du château de Chantilly il faut prévoir une journée. Ainsi vous allez pouvoir admirer les jardins en prenant votre temps (prévoyez de bonnes chaussures car on marche!).

Nous y sommes allés dès l’ouverture à 10h (10h30 en basse saison). Et en effet, nous étions les premiers à entrer dans le château et avons eu la chance de commencer la visite presque seuls. Nous nous sentions privilégiés d’avoir le château rien que pour nous ! En sortant, nous sommes passés par les salles que nous avions visitées au début, qui étaient à présent pleines de monde. Donc un conseil, venez tôt !

Il est possible de tout visiter en une demie-journée si vous ne passez que peu de temps dans les jardins, ou en louant des VTT ou des chariots de golf sur place pour vous déplacer.

Où manger ?

Savoir où manger est une question primordiale dans une journée comme celle-ci !

Trois solutions principales s’offrent à vous :

  • Des tables de pique-nique (non abritées) sont à votre disposition dans le jardin anglais et à proximité de l’aire de jeu et du Hameau.
  • Si vous êtes plutôt restaurant, le domaine en comporte trois : La Capitainerie, situé dans le Château, le Café des Écuries ainsi que le restaurant du Hameau, dans le jardin anglo-chinois.

Nous n’avons pas été tentés par les offres des restaurants (et par leurs prix) donc nous avons trouvé une troisième alternative qui s’inscrivait parfaitement dans notre parcours.

  • En se rendant aux Grandes Ecuries on sort du domaine pour traverser la route, à 2 mns sur la droite on se trouve dans le centre de Chantilly avec divers bistrots et cafés. Nous avons mangé à l’Etrier, en terrasse et c’était très convenable (Environ 12€/pers).
Itinéraire de la matinée : 1. Entrée, 2. Visite du Château, 3. Visite des jardins anglais, 4. Visite des Grandes Ecuries, 5. Déjeuner dans Chantilly

L’histoire du Domaine de Chantilly

Messes commémoratives
Messes commémoratives devant être célébrées chaque année

Le Domaine de Chantilly s’est développé et transformé depuis le moyen-âge grâce à de nombreux propriétaires. Son château est aujourd’hui l’un des joyaux du patrimoine français. Les premières bases du château furent construites par Anne de Montmorency au XVIe siècle, qui avait hérité des terres et bâtiments originaux. Le domaine fut ensuite agrandi par la dynastie des Condé, à qui l’on doit notamment les jardins commandés à Le Nôtre et les Grandes Ecuries. Le château fut rasé à la révolution et récupéré ensuite par le dernier héritier des Condé, Henri d’Orléans qui lui rend sa splendeur d’antan et installa ses collections exceptionnelles (livres, tableaux, mobilier). Tout au long de sa vie il n’aura pour seul but d’embellir et restaurer Chantilly.

La particularité du château étant justement que son intérieur n’a pas changé depuis la mort du Duc d’Aumale, qui avait stipulé dans son testament en 1884, qu’aucun tableau ne quitte Chantilly et que leur disposition soit conservée telle qu’il l’avait imaginée. N’ayant pas d’héritiers directs il légua le Domaine et ses trésors à l’Institut de France, souhaitant en faire un lieu d’exception ouvert au public.

Le Château de Chantilly est aujourd’hui considéré comme premier musée de peintures anciennes (avant 1850) après le Louvre.

La matinée : Visite du Château, du jardin à l’anglaise et des Grandes Ecuries

Nous avons décidé de venir dès l’ouverture, à 10h, pour être les premiers à visiter le château. C’est une stratégie qui s’est avérée payante car nous étions presque seuls dans les pièces immenses au début.

Le Château

Nous avons commencé la visite par le Château de Chantilly qui se compose des Grands Appartements des princes de Condé, des galeries de peintures, du cabinet d’arts graphiques, du cabinet des livres et des appartements privés du duc d’Aumale.

La visite du château de Chantilly commence par une partie qui a survécu de ce qu’était l’ancien Grand Château, on peut notamment y admirer le cabinet des livres (près de 19.000 ouvrages dont 1.500 manuscrits). La visite se poursuit dans le Petit Château dans ce que le Duc d’Aumale a appelé le Musée de Condée. On y retrouve une grande collection de tableaux, portraits et paysages de chasse, ainsi que des objets (vases, vaisselle …) et petits instruments. La visite se termine par la chapelle qui se situe au sous-sol.

J’ai beaucoup aimé cette visite car les pièces ont conservé leur mobilier et leur composition du temps d’Henri d’Orléans. C’est donc véritablement dans ses appartements que vous allez pénétrer.

Ayant visité d’autres beaux châteaux comme celui de Chambord par exemple (qui est quasiment vide), il est très appréciable de découvrir la richesse des décors et le mode de vie du Duc d’Aumale pour cette visite du château de Chantilly.

Le Jardin anglais

On ressort ensuite du Château pour aller s’aventurer dans l’immense domaine. Nous sommes passés par le Jardin anglais afin de nous rendre aux Grandes Ecuries. Ce jardin offre une balade très agréable, avec des lieux bucoliques qui m’ont donné envie de devenir poète (rassurez vous, ce n’est pas arrivé!). Vous pouvez vous reposer à l’ombre d’un arbre majestueux, admirer les environs sur un joli pont, ou encore respirer l’air pur en profitant de la nature environnante.

Les Grandes Ecuries

En traversant la route qui sépare le domaine du château, nous arrivons aux Grandes Ecuries. Si vous aimez les chevaux vous allez être au Paradis. L’entrée se fait sur les boxs des chevaux, une vingtaine à peut près, appartenant au domaine, étalons et shetlands, tous ayant leur petite histoire et caractère propre. Ce sont les chevaux que vous pouvez admirer lors du spectacle equestre du domaine (billets spécifiques à réserver à l’accueil).

Grandes Ecuries du château de Chantilly
Le dôme (voir plus bas) se trouve à gauche de la deuxième tête de cheval

Après avoir fait connaissance avec chacun des chevaux nous avons continué la visite en direction du musée du cheval, emménagé dans les Grandes Ecuries. A travers une dizaine de pièces on peut y découvrir l’histoire et la place des chevaux dans la société depuis la nuit des temps.

On arrive ensuite dans une cour où l’on peut visiter le dôme, lieu de représentation du spectacle équestre. Le lieu est somptueux car très vaste et d’une hauteur impressionnante.

La visite des Ecuries peut prendre 1 heure si vous prenez votre temps.

L’après-midi : découverte de l’ampleur du domaine

Depuis la ville de Chantilly où nous avons déjeuner, nous avons longé le domaine par la route jusqu’à retrouver l’entrée principale pour aller explorer la partie Est du domaine.

Exploration du domaine

Nous avons parcouru le domaine sans suivre un itinéraire précis, mais en vérifiant de temps en temps le plan du domaine (que vous pouvez récupérer en arrivant) où l’on retrouve les principaux points d’intérêt des jardins.

Nous avons commencé l’exploration dans le Petit Parc, se perdant dans la nature et prenant des chemins au hasard. On se rend compte à quel point le domaine est vaste (115 hectares quand même). Vous allez passer à côté du jeu de l’oie grandeur nature, créé au XVIIIème siècle. C’était le parc d’attraction du duc de Bourbon, prince de Condé.

En continant plus loin on passe à côté de la maison de Sylvie (non visitable) et on continue jusqu’aux ruches et aux enclos des kangourous. De quoi nous amuser quelque temps en voyant ces petits animaux bondir pour se déplacer.

En s’aventurant encore plus loin on arrive à la petite cascade et son grand lac puis on retrouve la civilisation avec un hameau reconstitué et extrêmement mignon, des moutons et un labyrinthe. On est à présent dans le jardin anglo-chinois. Si paisible…

Nous sommes ensuite retournés tranquillement vers l’entrée du château après une journée riche en découverte. Pour la suite du week-end, nous avions réservé un hôtel dans la petite ville de Vineuil-Saint-Firmin. Nous nous y sommes également rendus en Uber (15aine d’euros).

Je vous recommande grandement cette visite du domaine de Chantilly et de son château. C’est accessible facilement et vous pouvez en profiter pour prolonger le week-end dans le coin.

N'hésitez pas à me faire vos retours sur cet article en commentaires et me dire si vous avez visité Chantilly ! Et si l'article vous a plu et que vous voulez me soutenir, vous pouvez le partager sur Pinterest, Facebook, à votre grand-mère, votre tante, votre chat, tout ce qui vous plaira ;)

L’article Visite du Château de Chantilly est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/chateau-chantilly/feed/ 8
Ma recette de lessive maison qui marche vraiment ! https://maytimeaway.fr/lessive-maison/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=lessive-maison https://maytimeaway.fr/lessive-maison/#respond Sun, 12 Jan 2020 09:00:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=1932 … Enfin il vaudrait mieux car c’est la seule que j’utilise depuis près d’un an ! La fin d’année 2018 et l’année 2019 ont été pour moi la découverte des cosmétiques et produits ménagers maison. J’ai plus que jamais pris conscience de nos gestes et habitudes quotidiennes sur l’environnement et j’essaye désormais de faire un peu mieux jour après jour. Et j’ai commencé par ma salle de bain avec ce qu’il y a de plus facile : fabriquer sa lessive maison. Si le sujet vous intéresse j’ai plein d’autres recettes à partager (pour les filles et les garçons) et des nouvelles habitudes faciles à adopter pour se lancer dans une démarche zéro déchet. C’est, avec les voyages (pas zéro déchet pour le coup!), une des choses que je préfère, le fait maison, créer soi-même. Voici donc la recette, et je suis sympa je vous ai même fait des étiquettes à télécharger plus bas. Pourquoi faire sa lessive maison ? Ben oui, c’est tellement plus simple de l’acheter quand on fait ses courses après tout ? C’est économique : Sans se mentir, la lessive ça coûte cher, entre 5 et 10€ le bidon. En faisant vous-même votre lessive vous aurez un petit investissement au début mais qui sera vite rentabilisé à raison d’environ 1,5€ par bidon de lessive ! Tiens et si j'achetais directement une lessive écologique ? Arrggggg (bruit que vous faites en vous étouffant devant le prix) (Véridique, vous pouvez aller voir sur Amazon) C’est meilleur pour vous, en tous cas pour moi. Avec les allergies aux parfums et conservateurs de plus en plus présentes, et en ignorant ce qui se trouve dans nos détergents issus du commerce, on peut avoir de mauvaises surprises. Un petit geste pour la planète : les lessives du commerce sont bourrées de produits chimiques pas très bon pour nous mais aussi pour la planète. En vous débarrassant des détergents (agents nettoyants de synthèse et tensioactifs), des produits complexants (ou agents anti-redéposition), des agents séquestrants (avec un nom pareil ça donne vraiment pas envie d’en avoir) qui augmentent le pouvoir d’un produit détergent, des enzymes (agissent sur les molécules des tâches pour une meilleure élimination), des composés alcalins (améliorent l’action des tensioactifs) + tous les ingrédients supplémentaires selon les lessives : agents blanchissants, parfums, conservateurs etc. Après ça, je pense qu’on est d’accord, autant faire sa lessive soi-même. Et là le karma est avec vous car en plus, c’est hyper rapide et super simple. Que demander de plus ? Ma recette simplissime de lessive maison Enfin pas vraiment MA recette, car il n’y en a pas 36.000, je me suis juste inspirée de recettes trouvées sur internet pour arriver à mon mix parfait. Pas besoin d’être chimiste, ni même manuel pour faire cette recette, elle prend 15 mns grand max (le temps de faire fondre le savon de Marseille) et après c’est 1,5L de bonheur écologique. Quels ingrédients pour faire sa lessive? Concernant les ingrédients, ce ne sont que des must have en matière de produits naturels et écologiques: Du bicarbonate de soude: vous pouvez l’acheter dans tous les magasins (encore mieux si c’est en vrac) et il vous resservira aussi beaucoup. Il désodorise, nettoie (sur les tapis, les canapés, dans le linge), il décrasse (machine à laver, lave-vaisselle)… Je l’utilise aussi beaucoup dans mes produits cosmétiques car il nettoie, blanchi les dents, empêche les mauvaises odeurs, a une action anti-inflammatoire et j’en passe. Du savon de Marseille, en paillettes pour que ça fonde mieux. Il va venir nettoyer le linge et avoir un pouvoir détachant. Il est doux et n’irrite pas la peau, contrairement au savon industriel. Des huiles essentielles, et encore c’est facultatif. J’utilise de l’huile essentielle de citron pour parfumer ma lessive et pour ses propriétés antiseptiques et bactéricides. De l’eau La recette de la lessive maison Concernant les doses, pour 1,5L de lessive: 1,5L d’eau 30g de savon de Marseille en paillettes 1cs de bicarbonate de soude 15 gouttes d’huile essentielle de citron La préparation de cette fameuse lessive maison Faire bouillir 1,5L d’eau dans une grande casserole Ajouter les paillettes de savon de Marseille et remuez pour les faire fondre Mélangez dans un petit bol 1cs de bicarbonate avec de l’eau et mélangez bien (il se dissout difficilement, cette étape vous aidera à l’incorporer) Ajoutez le bicarbonate et l’eau dans la préparation Retirez du feu une fois le mélange terminé, il doit avoir une jolie couleur nacrée Facultatif : laissez refroidir et ajoutez les huiles essentielles (toujours hors du feu) Puis transvasez dans un ancien contenant de lessive ou une bouteille en verre. Si ça vous intéresse vous pouvez télécharger mes petites étiquettes . Ça vous permettra de retrouver facilement la recette la prochaine fois que vous aurez à la faire, et en plus elles sont plutôt jolies. Si non, pensez à toujours étiqueter vos mixtures maison (au moins nom + ingrédients). Pensez-bien à secouer la lessive avant chaque utilisation pour que le mélange soit bien homogène. Il peut avoir tendance à se dissocier, un coup de shake et c’est reparti ! Cadeau : les étiquettes recettes En bonus, la recette de l’adoucissant maison Grace à l’action adoucissante du vinaigre blanc vous allez pouvoir rapidement réaliser votre adoucissant, pour mois d’1€ le litre! Tout ce qu’il vous faut sont du vinaigre blanc et de l’eau. Pour la répartition vous pouvez mettre: 1/3 de vinaigre blanc, 2/3 d’eau et quelques gouttes d’huile essentielle pour parfumer. C’est tout !! En plus cet adoucissant permettra de décrasser et d’entretenir votre machine à laver. Que rêver de mieux ? Si vous avez d’autres recettes ou astuces pour votre préparation de lessive et adoucissant, n’hésitez pas à me le dire en commentaires.

L’article Ma recette de lessive maison qui marche vraiment ! est apparu en premier sur May time away.

]]>
… Enfin il vaudrait mieux car c’est la seule que j’utilise depuis près d’un an ! La fin d’année 2018 et l’année 2019 ont été pour moi la découverte des cosmétiques et produits ménagers maison. J’ai plus que jamais pris conscience de nos gestes et habitudes quotidiennes sur l’environnement et j’essaye désormais de faire un peu mieux jour après jour. Et j’ai commencé par ma salle de bain avec ce qu’il y a de plus facile : fabriquer sa lessive maison.

Si le sujet vous intéresse j’ai plein d’autres recettes à partager (pour les filles et les garçons) et des nouvelles habitudes faciles à adopter pour se lancer dans une démarche zéro déchet. C’est, avec les voyages (pas zéro déchet pour le coup!), une des choses que je préfère, le fait maison, créer soi-même. Voici donc la recette, et je suis sympa je vous ai même fait des étiquettes à télécharger plus bas.

Pourquoi faire sa lessive maison ?

Ben oui, c’est tellement plus simple de l’acheter quand on fait ses courses après tout ?

  • C’est économique : Sans se mentir, la lessive ça coûte cher, entre 5 et 10€ le bidon. En faisant vous-même votre lessive vous aurez un petit investissement au début mais qui sera vite rentabilisé à raison d’environ 1,5€ par bidon de lessive !
Tiens et si j'achetais directement une lessive écologique ? 
Arrggggg (bruit que vous faites en vous étouffant devant le prix)



(Véridique, vous pouvez aller voir sur Amazon)
21,65 €
  • C’est meilleur pour vous, en tous cas pour moi. Avec les allergies aux parfums et conservateurs de plus en plus présentes, et en ignorant ce qui se trouve dans nos détergents issus du commerce, on peut avoir de mauvaises surprises.

  • Un petit geste pour la planète : les lessives du commerce sont bourrées de produits chimiques pas très bon pour nous mais aussi pour la planète. En vous débarrassant des détergents (agents nettoyants de synthèse et tensioactifs), des produits complexants (ou agents anti-redéposition), des agents séquestrants (avec un nom pareil ça donne vraiment pas envie d’en avoir) qui augmentent le pouvoir d’un produit détergent, des enzymes (agissent sur les molécules des tâches pour une meilleure élimination), des composés alcalins (améliorent l’action des tensioactifs) + tous les ingrédients supplémentaires selon les lessives : agents blanchissants, parfums, conservateurs etc.

Après ça, je pense qu’on est d’accord, autant faire sa lessive soi-même. Et là le karma est avec vous car en plus, c’est hyper rapide et super simple. Que demander de plus ?

Ma recette simplissime de lessive maison

Enfin pas vraiment MA recette, car il n’y en a pas 36.000, je me suis juste inspirée de recettes trouvées sur internet pour arriver à mon mix parfait.

Pas besoin d’être chimiste, ni même manuel pour faire cette recette, elle prend 15 mns grand max (le temps de faire fondre le savon de Marseille) et après c’est 1,5L de bonheur écologique.

Quels ingrédients pour faire sa lessive?

Concernant les ingrédients, ce ne sont que des must have en matière de produits naturels et écologiques:

  • Du bicarbonate de soude: vous pouvez l’acheter dans tous les magasins (encore mieux si c’est en vrac) et il vous resservira aussi beaucoup. Il désodorise, nettoie (sur les tapis, les canapés, dans le linge), il décrasse (machine à laver, lave-vaisselle)… Je l’utilise aussi beaucoup dans mes produits cosmétiques car il nettoie, blanchi les dents, empêche les mauvaises odeurs, a une action anti-inflammatoire et j’en passe.
  • Du savon de Marseille, en paillettes pour que ça fonde mieux. Il va venir nettoyer le linge et avoir un pouvoir détachant. Il est doux et n’irrite pas la peau, contrairement au savon industriel.
  • Des huiles essentielles, et encore c’est facultatif. J’utilise de l’huile essentielle de citron pour parfumer ma lessive et pour ses propriétés antiseptiques et bactéricides.
  • De l’eau
Recette lessive faite maison

La recette de la lessive maison

Concernant les doses, pour 1,5L de lessive:

  • 1,5L d’eau
  • 30g de savon de Marseille en paillettes
  • 1cs de bicarbonate de soude
  • 15 gouttes d’huile essentielle de citron

La préparation de cette fameuse lessive maison

  • Faire bouillir 1,5L d’eau dans une grande casserole
  • Ajouter les paillettes de savon de Marseille et remuez pour les faire fondre
  • Mélangez dans un petit bol 1cs de bicarbonate avec de l’eau et mélangez bien (il se dissout difficilement, cette étape vous aidera à l’incorporer)
  • Ajoutez le bicarbonate et l’eau dans la préparation
  • Retirez du feu une fois le mélange terminé, il doit avoir une jolie couleur nacrée
  • Facultatif : laissez refroidir et ajoutez les huiles essentielles (toujours hors du feu)

Puis transvasez dans un ancien contenant de lessive ou une bouteille en verre. Si ça vous intéresse vous pouvez télécharger mes petites étiquettes . Ça vous permettra de retrouver facilement la recette la prochaine fois que vous aurez à la faire, et en plus elles sont plutôt jolies. Si non, pensez à toujours étiqueter vos mixtures maison (au moins nom + ingrédients).

Pensez-bien à secouer la lessive avant chaque utilisation pour que le mélange soit bien homogène. Il peut avoir tendance à se dissocier, un coup de shake et c’est reparti !

Cadeau : les étiquettes recettes

En bonus, la recette de l’adoucissant maison

Grace à l’action adoucissante du vinaigre blanc vous allez pouvoir rapidement réaliser votre adoucissant, pour mois d’1€ le litre!

Tout ce qu’il vous faut sont du vinaigre blanc et de l’eau.

Pour la répartition vous pouvez mettre:
1/3 de vinaigre blanc,
2/3 d’eau
et quelques gouttes d’huile essentielle pour parfumer.
C’est tout !!

En plus cet adoucissant permettra de décrasser et d’entretenir votre machine à laver. Que rêver de mieux ?

Recette adoucissant maison

Si vous avez d’autres recettes ou astuces pour votre préparation de lessive et adoucissant, n’hésitez pas à me le dire en commentaires.

L’article Ma recette de lessive maison qui marche vraiment ! est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/lessive-maison/feed/ 0
Promenade du côté du lac du Salagou https://maytimeaway.fr/randonnee-lac-salagou/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=randonnee-lac-salagou https://maytimeaway.fr/randonnee-lac-salagou/#comments Thu, 26 Dec 2019 16:29:53 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2614 En cette fin d’année 2019 et un temps printanier dans le Sud de la France, je suis allée randonner en famille sur les sentiers du lac du Salagou dans le département de l’Hérault, à côté de la petite ville de Clermont l’Hérault, à 50 minutes de route de Montpellier et 2h30 de Toulouse. Un décor à vous faire voyager en Afrique avec sa terre ocre, son calme plat et le lac entouré de Monts (et Merveilles). Un très chouette endroit à découvrir dans la région. Il faut savoir que je suis une grande fan des lacs, c’est de loin mon étendue d’eau Number 1, devant la mer et les rivières. Je trouve que les lacs ont quelque chose de magique et j’aime leur eau douce et claire (souvent). L’origine du Lac du Salagou Le Salagou est un lac artificiel situé au centre du département de l’Hérault. Le lac a été créé en 1969 afin de servir de réserve d’eau pour développer l’agriculture et la diversifier notamment à travers la culture des arbres fruitiers. Son barrage permet également de réguler les crues du département. A l’emplacement du lac, des parties des communes de Clermont-l’Hérault, Liausson, Octon et Celles ont été vidées pour être englouties. Finalement une portion de Celles reprend vie aujourd’hui, le risque de submersion ayant été levé. Taille et superficie D’une superficie de 7km2 et de près de 50 mètres de profondeur, le lac du Salagou offre plus de 28 km de randonnée si l’on souhaite en faire le tour complet. Activités autour du lac De nombreuses activités sont possibles au lac du Salagou: des activités nautiques aux chemins de randonnée en passant par le VTT et la pêche, pas le temps de s’ennuyer. Pour retrouver les randonnées possibles autour du lac, vous pouvez visiter le site visiorando. Pour vous adonner aux activités nautiques, rendez-vous à la base nautique de Celles. Base nautique du Salagou :Baie des vailhés, 34700 CELLESTéléphone : +33 6 52 71 01 61 Et cette couleur rouge, kesako? : La roche rouge du lac du Salagou est appelée la ruffe (de Rufus : rouge). Cette couleur est due à la présences d’oxydes de fer qui se sont accumulés sous l’effet du retrait de la mer et du travail des marécages (il y a fort longtemps de ça). La roche est constituée de couches de sédiments qui se sont déposés par séquences régulières. C’est la raison pour laquelle on y observe de nombreuses craquelures. Il paraît même qu’on peut y entrevoir des empruntes de dinosaures …. (on parle au moins de reptiles). La Randonnée des Vailhés Distance : 10km Difficulté : moyenne selon les guides mais nous l’avons trouvée assez facile en prenant notre temps Durée : 3h30 selon les guides (la durée est toujours très relative : un peu moins si vous avez un bon rythme, un peu plus si vous pique-niquez ou prenez votre temps) Dénivelé : 268m Le départ se fait depuis le parking de la base nautique de la commune de Celles (1). Pour rejoindre la piste le chemin est bien indiqué, vous trouverez des panneaux donnant des informations sur le sentier, le lac et ses environs.Nous avons eu une température de 18°, étonnante pour une fin décembre, et un grand soleil. Un temps de début de printemps en soit, parfait pour cette balade. Une fois sur la piste, continuez sur le sentier qui longe les berges (2). A gauche vous apercevrez bientôt une chapelle un peu plus en hauteur, il s’agit de la chapelle Notre-Dame- de-Clans. Prenez toujours tout droit de façon à rester aux abords du lac. Un peu plus loin vous allez passer devant les vestiges d’une capitelle (cabane en pierres sèches selon Wiki), vous pouvez vous abriter du soleil ou de la pluie dans cet abri de fortune (comme Romaric le touareg l’a fait). Le chemin se poursuit tranquillement offrant de beaux panoramas sur le lac. Vous allez croiser de nouveau quelques ruines. Puis nous nous sommes arrêtés, face au lac, pour pique-niquer avant la remontée (3). Vient le moment de la remontada (3), vous passez à côté de la calanque de la Mourade et commencez la petite ascension. La vue va se faire de plus en plus belle. Suivez toujours la piste jaune puis vous arriverez à un carrefour (4). Prendre le chemin de droite avec le panneau DFCI. Un peu plus tard nous avons eu la chance de croiser un troupeau de chèvres, pas gêné par notre présence. Puis vous allez redescendre sur la piste (5) et arriver au village de Celles, jadis évacué pour la création du lac, qui aujourd’hui reprend doucement vie. Passez entre les jolies bâtisses et rejoignez la piste en contournant la barrière. Reprendre l’itinéraire sur la droite (2) par lequel vous avez débuté la Rando et rejoindre le parking. Nous avons passé une super journée en en prenant plein la vue, il faudra revenir en été pour profiter du lac pour s’y baigner, j’ai cependant lu qu’on pouvait rencontrer de grosses silures… Affaire à suivre.

L’article Promenade du côté du lac du Salagou est apparu en premier sur May time away.

]]>
En cette fin d’année 2019 et un temps printanier dans le Sud de la France, je suis allée randonner en famille sur les sentiers du lac du Salagou dans le département de l’Hérault, à côté de la petite ville de Clermont l’Hérault, à 50 minutes de route de Montpellier et 2h30 de Toulouse. Un décor à vous faire voyager en Afrique avec sa terre ocre, son calme plat et le lac entouré de Monts (et Merveilles). Un très chouette endroit à découvrir dans la région.

Il faut savoir que je suis une grande fan des lacs, c’est de loin mon étendue d’eau Number 1, devant la mer et les rivières. Je trouve que les lacs ont quelque chose de magique et j’aime leur eau douce et claire (souvent).

L’origine du Lac du Salagou

Le Salagou est un lac artificiel situé au centre du département de l’Hérault. Le lac a été créé en 1969 afin de servir de réserve d’eau pour développer l’agriculture et la diversifier notamment à travers la culture des arbres fruitiers. Son barrage permet également de réguler les crues du département. A l’emplacement du lac, des parties des communes de Clermont-l’Hérault, Liausson, Octon et Celles ont été vidées pour être englouties. Finalement une portion de Celles reprend vie aujourd’hui, le risque de submersion ayant été levé.

Taille et superficie

D’une superficie de 7km2 et de près de 50 mètres de profondeur, le lac du Salagou offre plus de 28 km de randonnée si l’on souhaite en faire le tour complet.

Activités autour du lac

De nombreuses activités sont possibles au lac du Salagou: des activités nautiques aux chemins de randonnée en passant par le VTT et la pêche, pas le temps de s’ennuyer.

Pour retrouver les randonnées possibles autour du lac, vous pouvez visiter le site visiorando.
Pour vous adonner aux activités nautiques, rendez-vous à la base nautique de Celles.

Base nautique du Salagou :
Baie des vailhés, 34700 CELLES
Téléphone : +33 6 52 71 01 61

Et cette couleur rouge, kesako? :

La roche rouge du lac du Salagou est appelée la ruffe (de Rufus : rouge). Cette couleur est due à la présences d’oxydes de fer qui se sont accumulés sous l’effet du retrait de la mer et du travail des marécages (il y a fort longtemps de ça). La roche est constituée de couches de sédiments qui se sont déposés par séquences régulières. C’est la raison pour laquelle on y observe de nombreuses craquelures. Il paraît même qu’on peut y entrevoir des empruntes de dinosaures …. (on parle au moins de reptiles).

La Randonnée des Vailhés

  • Distance : 10km
  • Difficulté : moyenne selon les guides mais nous l’avons trouvée assez facile en prenant notre temps
  • Durée : 3h30 selon les guides (la durée est toujours très relative : un peu moins si vous avez un bon rythme, un peu plus si vous pique-niquez ou prenez votre temps)
  • Dénivelé : 268m

Le départ se fait depuis le parking de la base nautique de la commune de Celles (1). Pour rejoindre la piste le chemin est bien indiqué, vous trouverez des panneaux donnant des informations sur le sentier, le lac et ses environs.
Nous avons eu une température de 18°, étonnante pour une fin décembre, et un grand soleil. Un temps de début de printemps en soit, parfait pour cette balade.

Randonnées des Vailhés
Etapes de la randonnées des Vailhés

Une fois sur la piste, continuez sur le sentier qui longe les berges (2). A gauche vous apercevrez bientôt une chapelle un peu plus en hauteur, il s’agit de la chapelle Notre-Dame- de-Clans. Prenez toujours tout droit de façon à rester aux abords du lac. Un peu plus loin vous allez passer devant les vestiges d’une capitelle (cabane en pierres sèches selon Wiki), vous pouvez vous abriter du soleil ou de la pluie dans cet abri de fortune (comme Romaric le touareg l’a fait).

Le chemin se poursuit tranquillement offrant de beaux panoramas sur le lac. Vous allez croiser de nouveau quelques ruines.
Puis nous nous sommes arrêtés, face au lac, pour pique-niquer avant la remontée (3).

Vient le moment de la remontada (3), vous passez à côté de la calanque de la Mourade et commencez la petite ascension. La vue va se faire de plus en plus belle.

Suivez toujours la piste jaune puis vous arriverez à un carrefour (4). Prendre le chemin de droite avec le panneau DFCI.

Un peu plus tard nous avons eu la chance de croiser un troupeau de chèvres, pas gêné par notre présence.

Puis vous allez redescendre sur la piste (5) et arriver au village de Celles, jadis évacué pour la création du lac, qui aujourd’hui reprend doucement vie. Passez entre les jolies bâtisses et rejoignez la piste en contournant la barrière.

Reprendre l’itinéraire sur la droite (2) par lequel vous avez débuté la Rando et rejoindre le parking.

Nous avons passé une super journée en en prenant plein la vue, il faudra revenir en été pour profiter du lac pour s’y baigner, j’ai cependant lu qu’on pouvait rencontrer de grosses silures… Affaire à suivre.

L’article Promenade du côté du lac du Salagou est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/randonnee-lac-salagou/feed/ 3
La Féérie de Noël dans la ville lumière. Où admirer les décorations de Noël à Paris? https://maytimeaway.fr/la-feerie-de-noel/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=la-feerie-de-noel https://maytimeaway.fr/la-feerie-de-noel/#comments Thu, 19 Dec 2019 09:00:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2148 La nuit qui pointe le bout de son nez à 17h, le froid définitivement installé et l’entrée dans le mois de Décembre me font déjà penser à Noël… et pour cause ! Les décorations sont arrivées et les boutiques sont parées de leurs plus belles guirlandes. La période de Noël est magique et tous les décors associés nous aident à plonger dans cette atmosphère toute particulière. En cette deuxième année à Paris, j’ai décidé de prendre les choses au serieux et de me lancer dans la chasse aux plus jolies décorations ! Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et plein d’autres lieux spectaculaires vous attendent dans la ville. Que vous soyez de Paris ou de passage, ne manquez pas ces lieux magiques. Du côté des Grands Magasins L’un des plus célèbres… le plafond des Galleries Lafayettes Evidemment, le lieu le plus pris en photo à la periode de Noël (selon des statistiques que je viens d’inventer) méritait bien sa première place! Il faut dire que les Galleries mettent le paquet chaque année, et ça vaut le coup d’oeil. Où les trouver: 40 Boulevard Haussmann, 75009 Paris En restant du côté des Galeries, les vitrines sont joliment décorées avec des personnages animés dans un décor féérique, chaque année le thème change. Les vitrines du BHV Dans la même ambiance que les précédentes (c’est le même groupe en même temps), les vitrines du BHV Marais offrent un joli spectacle animé. Cette année un petit marché de Noël a pointé le bout de son nez le long de la rue Rivoli. Mais ce qui m’impressionne toujours plus, c’est sa devanture richement décorée. Où les trouver: 52 Rue de Rivoli, 75004 Paris Le Bon Marché Rive Gauche Je n’ai pas encore eu le temps de m’y rendre avant Noël (c’est rive gauche en même temps… ;)) mais le Bon Marché offre un décor sublime. Des sapins en voulez vous, en voilà. Les marchés de Noël On trouve sur le site de Parisinfo, une liste de tous les marchés de Noël de Paris et ses environs. Je suis allée en découvrir quelques uns, notamment pour me réchauffer au vin chaud et goûter les spécialités toujours très légères que l’on peut y trouver. Le marché de Noël de la Défense Où le trouver ? Parvis de La Défense, 92800 Puteaux Le marché de Noël des Tuileries Marché de Noël un peu particulier, puisqu’il se tient au sein de la fête foraine permanente du Jardin des Tuileries. Manèges et Noël sont mêlées à cette période pour 2 fois plus de gourmandises. C’est aussi l’occasion de patiner pour les plus jeunes, la patinoire n’est pas très grande. Lumières et décorations offrent à ce lieu la magie de Noël. Où le trouver ? Jardin des Tuileries, 75001 Paris Les grandes places Le Parvis de l’Hôtel de Ville Où le trouver ? Parvis de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris Châtelet-les-Halles Au sein du centre commercial de Châtelet-les-Halles trône un immense sapin illuminé. Derrière lui, vers le jardin, se trouve quelques stands qui forment un marché de Noël. De jolies décorations pour rappeler l’esprit de Noël. Où le trouver ? Centre commercial Westfiel, Châtelet-les-halles, 75001 Paris La Place Vendôme L’une des places les plus célèbres et sélecte de Paris mélange en ce temps festif des dizaines de sapins avec ses boutiques de luxe. Rien de très folklorique mais tout en finesse et élégance. C’est un réel plaisir de se promener sur la place pendant la période de Noël. Où la trouver ? Place Vendôme, 75001 Paris Les boulevards majeurs L’avenue des Champs Elysées Où la trouver ? Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris Avenue Montaigne L’un de mes coups de coeur de la période. Les plus jolies décorations de Noël pour arbre, on y trouve de jolies guirlandes qui accompagnent les branches des arbres et les parent réellement de mille lumières. Où la trouver ? Avenue Montaigne, 75008 Paris Des petites découvertes cachées dans la ville La Galerie Vivienne Où la trouver ? 5 rue de la banque, 75002 Paris Beaucoup d’autres lieux sont à découvrir dans Paris, j’en ai fait les principaux mais je vous conseille de vous y rendre si vous aimez cette période.

L’article La Féérie de Noël dans la ville lumière. Où admirer les décorations de Noël à Paris? est apparu en premier sur May time away.

]]>
La nuit qui pointe le bout de son nez à 17h, le froid définitivement installé et l’entrée dans le mois de Décembre me font déjà penser à Noël… et pour cause ! Les décorations sont arrivées et les boutiques sont parées de leurs plus belles guirlandes. La période de Noël est magique et tous les décors associés nous aident à plonger dans cette atmosphère toute particulière.

En cette deuxième année à Paris, j’ai décidé de prendre les choses au serieux et de me lancer dans la chasse aux plus jolies décorations ! Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et plein d’autres lieux spectaculaires vous attendent dans la ville. Que vous soyez de Paris ou de passage, ne manquez pas ces lieux magiques.

Du côté des Grands Magasins

L’un des plus célèbres… le plafond des Galleries Lafayettes

Evidemment, le lieu le plus pris en photo à la periode de Noël (selon des statistiques que je viens d’inventer) méritait bien sa première place! Il faut dire que les Galleries mettent le paquet chaque année, et ça vaut le coup d’oeil.

Où les trouver:

40 Boulevard Haussmann, 75009 Paris

En restant du côté des Galeries, les vitrines sont joliment décorées avec des personnages animés dans un décor féérique, chaque année le thème change.

Les vitrines du BHV

Dans la même ambiance que les précédentes (c’est le même groupe en même temps), les vitrines du BHV Marais offrent un joli spectacle animé. Cette année un petit marché de Noël a pointé le bout de son nez le long de la rue Rivoli. Mais ce qui m’impressionne toujours plus, c’est sa devanture richement décorée.

Où les trouver:

52 Rue de Rivoli, 75004 Paris

Le Bon Marché Rive Gauche

Je n’ai pas encore eu le temps de m’y rendre avant Noël (c’est rive gauche en même temps… ;)) mais le Bon Marché offre un décor sublime. Des sapins en voulez vous, en voilà.

@laurenepetite

Les marchés de Noël

On trouve sur le site de Parisinfo, une liste de tous les marchés de Noël de Paris et ses environs. Je suis allée en découvrir quelques uns, notamment pour me réchauffer au vin chaud et goûter les spécialités toujours très légères que l’on peut y trouver.

Le marché de Noël de la Défense

Où le trouver ?

Parvis de La Défense, 92800 Puteaux

Le marché de Noël des Tuileries

Marché de Noël un peu particulier, puisqu’il se tient au sein de la fête foraine permanente du Jardin des Tuileries. Manèges et Noël sont mêlées à cette période pour 2 fois plus de gourmandises. C’est aussi l’occasion de patiner pour les plus jeunes, la patinoire n’est pas très grande. Lumières et décorations offrent à ce lieu la magie de Noël.

Où le trouver ?

Jardin des Tuileries, 75001 Paris

Les grandes places

Le Parvis de l’Hôtel de Ville

Le Parvis se métamorphose pour la période de Noël et se transforme en véritable forêt illuminée. Cette année de jolies animations : il accueille 2 carrousels (entrée gratuite), une petite piste pour s’essayer au curling, une projection sur la façade de l’Hôtel de Ville et divers stands de crêpes, raclette, vin chaud et autres produits du terroir. On y trouve aussi quelques stands de produits artisanaux. J’ai beaucoup aimé l’ambiance féérique qui nous replonge en enfance, il n’y a pas que les petits qui veulent faire du manège quoi.

Où le trouver ?

Parvis de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris

Châtelet-les-Halles

Au sein du centre commercial de Châtelet-les-Halles trône un immense sapin illuminé. Derrière lui, vers le jardin, se trouve quelques stands qui forment un marché de Noël. De jolies décorations pour rappeler l’esprit de Noël.

Où le trouver ?

Centre commercial Westfiel, Châtelet-les-halles, 75001 Paris

La Place Vendôme

L’une des places les plus célèbres et sélecte de Paris mélange en ce temps festif des dizaines de sapins avec ses boutiques de luxe. Rien de très folklorique mais tout en finesse et élégance. C’est un réel plaisir de se promener sur la place pendant la période de Noël.

Où la trouver ?

Place Vendôme, 75001 Paris

Les boulevards majeurs

L’avenue des Champs Elysées

Où la trouver ?

Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris

Avenue Montaigne

L’un de mes coups de coeur de la période. Les plus jolies décorations de Noël pour arbre, on y trouve de jolies guirlandes qui accompagnent les branches des arbres et les parent réellement de mille lumières.

Où la trouver ?

Avenue Montaigne, 75008 Paris

Des petites découvertes cachées dans la ville

La Galerie Vivienne

Où la trouver ?

5 rue de la banque, 75002 Paris

Beaucoup d’autres lieux sont à découvrir dans Paris, j’en ai fait les principaux mais je vous conseille de vous y rendre si vous aimez cette période.

L’article La Féérie de Noël dans la ville lumière. Où admirer les décorations de Noël à Paris? est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/la-feerie-de-noel/feed/ 3
Notre itinéraire de 15 jours au Québec aux couleurs de l’automne https://maytimeaway.fr/quebec-itineraire-15-jours/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=quebec-itineraire-15-jours https://maytimeaway.fr/quebec-itineraire-15-jours/#respond Sat, 14 Dec 2019 16:22:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=255 Ce voyage au Québec a été un véritable bol d’air pour nous. Nous ne pensions pas autant aimer ! Pour vous aider à planifier votre itinéraire, je vous partage notre voyage de 15 jours autour de la Province. Si vous pouvez rester une semaine de plus, n’hésitez pas à aller en Gaspésie. Partir à la découverte du Québec Quelle période ? Automne Nous sommes partis au Québec fin septembre – début octobre sur un itinéraire de 15 jours.Nous avons choisi cette période pour profiter de l’été indien et avoir la chance de découvrir les couleurs de l’automne. Et c’est chose faite! On repassera sur l’été indien (23° le premier jour, 10° le deuxième et 3° le 4ème) mais nous sommes arrivés à la bonne période pour voir les arbres se parer d’un éventail de vert, jaune, orange et rouge. Magnifique! L’automne avec la carte des couleurs sous le coude Si vous souhaitez également partir dans cette période, gardez avec vous la carte des couleurs, mise à jour jour après jour pour savoir où admirer les plus belles couleurs dans la province ! Eté Lors d’un précédent voyage en Ontario, j’avais pu découvrir le Canada en été, période idéale pour les nombreuses activités extérieures dans la nature. Le temps est bon, le ciel est bleu … C’est une période très agréable pour faire le plein de nature! Hiver Mais le Canada c’est aussi le froid hivernal et la neige, nous reviendrons la prochaine fois en hiver pour avoir la chance de patiner sur les lacs gelés, de creuser des trous dans la glace pour y pêcher, faire de la luge et des batailles de boules de neige. A noter que l’hiver commence fin octobre et ne termine que mi-mai, les températures extérieures atteignent les -25° à Montréal et jusqu’à -52° autour du Lac Saint-Jean (notamment lors de l’hiver dernier). Glagla, mieux vaut y être bien préparé! Le Québec en 2 semaines Vous souhaitez partir deux semaines ? Bonne idée, nous aussi ! C’est pour moi la durée idéale pour découvrir les principaux points d’intérêt du Québec, en excluant la Gaspésie. Si vous voulez aussi visiter la Gaspésie, je vous conseille de choisir ce même itinéraire de 15 jours en rajoutant 1 semaine pour faire un total de trois semaines au Québec. Je vous présente ci-dessous l’itinéraire que nous avons fait lors de notre visite du Québec. Pour en savoir plus sur les choses à faire et à voir dans les différentes régions, cliquez sur les liens. A noter que la voiture est indispensable pour parcourir cette vaste province dominée par la nature. Notre itinéraire de 15 jours JOURS 1 à 3 : Montréal JOURS 4 et 5 : Québec Avant de nous rendre à Québec nous avons fait une halte à Shawinigan pour faire un tour d’hydravion. La vidéo est ici. JOURS 6 et 7 : Stoneham et le Parc National de la Jacques-Cartier JOUR 8 et 9 : route vers le Lac Saint-Jean et découverte des activités du bord de lac A noter ici que le passage au Lac Saint-Jean n’est pas indispensable si vous n’avez pas beaucoup de temps. A la place vous pouvez prolonger d’une journée votre séjour à Stoneham et d’une journée votre passage à Charlevoix ou bien vous arrêtez au Parc National de la Mauricie entre Montréal et Québec. JOUR 10 : Saguenay JOURS 11 et 12 : Tadoussac (avec ses baleines) JOUR 13 : Région de Charlevoix et expérience insolite JOUR 14 : Île d’Orléans et retour sur Montréal JOUR 15 : Montréal et départ

L’article Notre itinéraire de 15 jours au Québec aux couleurs de l’automne est apparu en premier sur May time away.

]]>
Ce voyage au Québec a été un véritable bol d’air pour nous. Nous ne pensions pas autant aimer ! Pour vous aider à planifier votre itinéraire, je vous partage notre voyage de 15 jours autour de la Province. Si vous pouvez rester une semaine de plus, n’hésitez pas à aller en Gaspésie.

Partir à la découverte du Québec

Quelle période ?

Automne

Nous sommes partis au Québec fin septembre – début octobre sur un itinéraire de 15 jours.
Nous avons choisi cette période pour profiter de l’été indien et avoir la chance de découvrir les couleurs de l’automne. Et c’est chose faite! On repassera sur l’été indien (23° le premier jour, 10° le deuxième et 3° le 4ème) mais nous sommes arrivés à la bonne période pour voir les arbres se parer d’un éventail de vert, jaune, orange et rouge. Magnifique!

L’automne avec la carte des couleurs sous le coude

Si vous souhaitez également partir dans cette période, gardez avec vous la carte des couleurs, mise à jour jour après jour pour savoir où admirer les plus belles couleurs dans la province !

Couleurs de l'automne au Québec

Eté

Lors d’un précédent voyage en Ontario, j’avais pu découvrir le Canada en été, période idéale pour les nombreuses activités extérieures dans la nature. Le temps est bon, le ciel est bleu … C’est une période très agréable pour faire le plein de nature!

Voir des baleines à Tadoussac

Hiver

Mais le Canada c’est aussi le froid hivernal et la neige, nous reviendrons la prochaine fois en hiver pour avoir la chance de patiner sur les lacs gelés, de creuser des trous dans la glace pour y pêcher, faire de la luge et des batailles de boules de neige.

A noter que l’hiver commence fin octobre et ne termine que mi-mai, les températures extérieures atteignent les -25° à Montréal et jusqu’à -52° autour du Lac Saint-Jean (notamment lors de l’hiver dernier). Glagla, mieux vaut y être bien préparé!

Le Québec en 2 semaines

Vous souhaitez partir deux semaines ? Bonne idée, nous aussi ! C’est pour moi la durée idéale pour découvrir les principaux points d’intérêt du Québec, en excluant la Gaspésie. Si vous voulez aussi visiter la Gaspésie, je vous conseille de choisir ce même itinéraire de 15 jours en rajoutant 1 semaine pour faire un total de trois semaines au Québec.

Je vous présente ci-dessous l’itinéraire que nous avons fait lors de notre visite du Québec. Pour en savoir plus sur les choses à faire et à voir dans les différentes régions, cliquez sur les liens.

A noter que la voiture est indispensable pour parcourir cette vaste province dominée par la nature.

Notre itinéraire de 15 jours

  • JOURS 1 à 3 : Montréal
  • JOURS 4 et 5 : Québec
    • Avant de nous rendre à Québec nous avons fait une halte à Shawinigan pour faire un tour d’hydravion. La vidéo est ici.
  • JOURS 6 et 7 : Stoneham et le Parc National de la Jacques-Cartier
  • JOUR 8 et 9 : route vers le Lac Saint-Jean et découverte des activités du bord de lac
    • A noter ici que le passage au Lac Saint-Jean n’est pas indispensable si vous n’avez pas beaucoup de temps. A la place vous pouvez prolonger d’une journée votre séjour à Stoneham et d’une journée votre passage à Charlevoix ou bien vous arrêtez au Parc National de la Mauricie entre Montréal et Québec.
  • JOUR 10 : Saguenay
  • JOURS 11 et 12 : Tadoussac (avec ses baleines)
  • JOUR 13 : Région de Charlevoix et expérience insolite
  • JOUR 14 : Île d’Orléans et retour sur Montréal
  • JOUR 15 : Montréal et départ
Itinéraire de 15 jours au Québec

L’article Notre itinéraire de 15 jours au Québec aux couleurs de l’automne est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/quebec-itineraire-15-jours/feed/ 0
Expérience insolite à la (presque) belle étoile à Charlevoix https://maytimeaway.fr/experience-insolite-a-la-presque-belle-etoile-a-charlevoix/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=experience-insolite-a-la-presque-belle-etoile-a-charlevoix https://maytimeaway.fr/experience-insolite-a-la-presque-belle-etoile-a-charlevoix/#respond Sun, 08 Dec 2019 16:17:37 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2393 Depuis Tadoussac, en direction de Québec, nous sommes passés par la région de Charlevoix pour passer une nuit dans un logement insolite et admirer les couleurs, qui, parait-il, sont les plus étincelantes ici. J’avais très, très, très, très (très) envie de passer la nuit dans un logement insolite lors de ce voyage au Québec. J’avais vu que ce type d’hébergements était assez développé dans la Province et qu’un large choix existait. Nuitée à la belle étoile Notre passage se déroulant début octobre, nous avons oublié la case camping et bonne étoile en raison du froid (ce sera pour une prochaine fois). Pourtant ces expériences me ramènent à l’image que je me fais du Québec, j’avais déjà fait du camping quand j’étais venue en été lors de mon précédent voyage en Ontario (2009). Je voulais donc, cette fois-ci, trouver un logement ouvert sur la nature mais offrant tout le confort nécessaire pour braver le froid canadien automnal. C’est alors que j’ai trouvé le Repère Boréal ! C’est ce qui est appelé du glamping (glam camping) ou plus simplement du prêt à camper. Le Repère Boréal propose des petites cabanes en bois, isolées les unes des autres par les arbres, sans eau courante mais avec électricité et un grand lit confortable. Jusque là rien de très extraordinaire. Seulement, face au lit, une baie vitrée immense qui remonte sur le plafond et nous offre une impression d’être au milieu de la nature! L’expérience insolite au Repère Boréal Le Repère Boréal est situé sur la route 362, au milieu de … rien en fait, et c’est ce qui fait son charme. Plusieurs type de prêts à camper sont proposés à la location, une salle commune avec sanitaires et douches, salle de jeu et une terrasse en rooftop. A côté du bâtiment commun, un spa nordique extérieur à la fois sommaire et parfaitement équipé. Nous sommes arrivés en soirée, il faisait déjà nuit (et 5° dehors) mais nous avons bravé le froid pour se rendre au spa – sachez que des peignoirs sont à disposition en location (7$/personne) -. J’adore les spas, et 10 jours après notre dernier spa à Montréal (qui était également une expérience insolite), ça me manquait déjà ! Pour le repas du soir, le Repère propose des paniers repas mais je vous conseille de venir avec vos provisions pour être sûr de ne pas avoir faim et faire quelques économies. Néanmoins, tout le nécessaire se trouve sur place moyennant un petit supplément, café, thé, soupe instantannée et même de quoi faire des Smore’s (biscuits et chamalow grillé). Nous avons pris le panier terre et mer (23,5$ il me semble) et ce n’était pas très fourni, néanmoins les produits étaient locaux et très bons. Charlevoix, l’endroit idéal pour profiter des couleurs de l’automne Le lendemain matin, réveillés par la lumière, nous avions la vue dégagée sur les cimes des arbres et les feuilles colorées par l’automne. Attention, ayez de la détermination au moment du départ car il est très difficile de se lever dans ces conditions! Nous avons ensuite repris la route direction l’île d’Orléans et Québec en nous arretant dans des petits villages pour admirer le paysage environnant : Port-au-Persil, la Malbaie, Baie-Saint-Paul. On en a encore pris plein les yeux.

L’article Expérience insolite à la (presque) belle étoile à Charlevoix est apparu en premier sur May time away.

]]>
Depuis Tadoussac, en direction de Québec, nous sommes passés par la région de Charlevoix pour passer une nuit dans un logement insolite et admirer les couleurs, qui, parait-il, sont les plus étincelantes ici.

J’avais très, très, très, très (très) envie de passer la nuit dans un logement insolite lors de ce voyage au Québec. J’avais vu que ce type d’hébergements était assez développé dans la Province et qu’un large choix existait.

Nuitée à la belle étoile

Notre passage se déroulant début octobre, nous avons oublié la case camping et bonne étoile en raison du froid (ce sera pour une prochaine fois). Pourtant ces expériences me ramènent à l’image que je me fais du Québec, j’avais déjà fait du camping quand j’étais venue en été lors de mon précédent voyage en Ontario (2009).

Je voulais donc, cette fois-ci, trouver un logement ouvert sur la nature mais offrant tout le confort nécessaire pour braver le froid canadien automnal. C’est alors que j’ai trouvé le Repère Boréal !

C’est ce qui est appelé du glamping (glam camping) ou plus simplement du prêt à camper. Le Repère Boréal propose des petites cabanes en bois, isolées les unes des autres par les arbres, sans eau courante mais avec électricité et un grand lit confortable. Jusque là rien de très extraordinaire. Seulement, face au lit, une baie vitrée immense qui remonte sur le plafond et nous offre une impression d’être au milieu de la nature!

L’expérience insolite au Repère Boréal

Le Repère Boréal est situé sur la route 362, au milieu de … rien en fait, et c’est ce qui fait son charme. Plusieurs type de prêts à camper sont proposés à la location, une salle commune avec sanitaires et douches, salle de jeu et une terrasse en rooftop. A côté du bâtiment commun, un spa nordique extérieur à la fois sommaire et parfaitement équipé.

Nous sommes arrivés en soirée, il faisait déjà nuit (et 5° dehors) mais nous avons bravé le froid pour se rendre au spa – sachez que des peignoirs sont à disposition en location (7$/personne) -. J’adore les spas, et 10 jours après notre dernier spa à Montréal (qui était également une expérience insolite), ça me manquait déjà !

Pour le repas du soir, le Repère propose des paniers repas mais je vous conseille de venir avec vos provisions pour être sûr de ne pas avoir faim et faire quelques économies. Néanmoins, tout le nécessaire se trouve sur place moyennant un petit supplément, café, thé, soupe instantannée et même de quoi faire des Smore’s (biscuits et chamalow grillé).

Nous avons pris le panier terre et mer (23,5$ il me semble) et ce n’était pas très fourni, néanmoins les produits étaient locaux et très bons.

Charlevoix, l’endroit idéal pour profiter des couleurs de l’automne

Le lendemain matin, réveillés par la lumière, nous avions la vue dégagée sur les cimes des arbres et les feuilles colorées par l’automne. Attention, ayez de la détermination au moment du départ car il est très difficile de se lever dans ces conditions!

Nous avons ensuite repris la route direction l’île d’Orléans et Québec en nous arretant dans des petits villages pour admirer le paysage environnant : Port-au-Persil, la Malbaie, Baie-Saint-Paul. On en a encore pris plein les yeux.

L’article Expérience insolite à la (presque) belle étoile à Charlevoix est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/experience-insolite-a-la-presque-belle-etoile-a-charlevoix/feed/ 0
Notre découverte du Fjord du Saguenay https://maytimeaway.fr/fjord-du-saguenay/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=fjord-du-saguenay https://maytimeaway.fr/fjord-du-saguenay/#respond Mon, 02 Dec 2019 08:52:51 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=2390 Après notre passage au Lac Saint-Jean, nous redescendons vers Tadoussac pour une rencontre insolite avec les géants marins. Pour rejoindre le Saint-Laurent nous longeons le Fjord du Saguenay pour admirer cette facette incroyable du Québec. Des paysages de nature brute et imposante. On en prend, une fois de plus, plein les yeux. Qu’est-ce que le Fjord du Saguenay ? Le Fjord s’est creusé au temps des glaciations. Il a été formé par d’immenses blocs de glace qui semblent avoir scindé la terre en deux. Avec la fonte de ces glaciers, le paysage s’est transformé, laissant un long couloir d’eau de 250 mètres de profondeur bordé de falaises hautes également de 250 mètres. L’admirer depuis la route Nous avons emprunté des petits chemins puis rejoindre la route 170 et longer le Fjord depuis Saguenay jusqu’à Tadoussac. Nous avons fait halte à l’Anse Saint-jean pour une activité Kayak de Mer (dont je parle plus bas), puis repris la route pour Tadoussac en nous arrêtant à divers points de vue indiqués sur la route. Après l’Anse Saint-Jean, un point de vue est indiqué à Petit-Saguenay, il est absolument magnifique avec un long quai en bois qui nous dépose au milieu de l’eau et permet de se retrouver dans le Fjord pour mieux l’admirer. Le Kayak de Mer Je ne vais pas vous mentir, je n’étais pas franchement emballée par cette activité mais elle tenait beaucoup à Flo donc nous nous sommes jetés à l’eau (façon de parler). 5° dehors, 3° dans l’eau, un ciel menaçant et une pluie légère, les conditions étaient idéales (je suis toujours dans l’ironie ici). Détails pratiques Où faire du Kayak ?Nous avons choisi la compagnie Fjord en Kayak située à l’Anse Saint-Jean pour cette sortie dans le Fjord. Combien ça coûte ? Environ 72$/personne (49€) Combien de temps ? 3h de kayak de mer Avec qui ? Un moniteur et nous étions avec trois autres couples. De mon point de vue, nous avons assez peu pagayé, le rythme était plutôt lent pour prendre le temps d’échanger et de discuter. Nous étions équipés de vêtements imperméables fournis par la compagnie, et nous avons joyeusement pagayé sous la pluie. Le moment que j’ai préféré fut à la fin, la rencontre avec un petit phoque commun, ça a suffit pour me remplir de joie et retrouver de la force pour rentrer au port ! Du point de vue de Flo (à qui l’activité tenait particulièrement, je le rappelle), c’était une sortie géniale ! Il a adoré navigué dans le Fjord avec l’impression de se sentir minuscule au milieu de la nature environnante. La vue dégagée sur des kilomètres de Fjords, les falaises nous entourant … En conclusion, je pense que le kayak de mer peut être top si vous avez beau temps et qu’il ne fait pas trop froid. Nous y sommes allés à la toute fin de la saison et c’était déjà limite niveau temps. C’est, en tous cas, une belle façon de visiter le Fjord. Si vous n’êtes pas tentés, empruntez tout de même, en voiture, la route qui longe le Fjord. Les paysages sont époustouflants. Vous pouvez faire halte à l’Anse Saint-Jean pour manger un bout ou boire quelque chose au Café du Quai, juste en face de Fjord en Kayak. Pour une sortie en mer d’un autre dimension, voir l’article sur Tadoussac. Le Kayak en vidéo

L’article Notre découverte du Fjord du Saguenay est apparu en premier sur May time away.

]]>
Après notre passage au Lac Saint-Jean, nous redescendons vers Tadoussac pour une rencontre insolite avec les géants marins. Pour rejoindre le Saint-Laurent nous longeons le Fjord du Saguenay pour admirer cette facette incroyable du Québec. Des paysages de nature brute et imposante. On en prend, une fois de plus, plein les yeux.

Qu’est-ce que le Fjord du Saguenay ?

Le Fjord s’est creusé au temps des glaciations. Il a été formé par d’immenses blocs de glace qui semblent avoir scindé la terre en deux. Avec la fonte de ces glaciers, le paysage s’est transformé, laissant un long couloir d’eau de 250 mètres de profondeur bordé de falaises hautes également de 250 mètres.

Fjord du Saguenay depuis Petit-Saguenay
Photo prise depuis le point de vue Petit-Saguenay

L’admirer depuis la route

Nous avons emprunté des petits chemins puis rejoindre la route 170 et longer le Fjord depuis Saguenay jusqu’à Tadoussac. Nous avons fait halte à l’Anse Saint-jean pour une activité Kayak de Mer (dont je parle plus bas), puis repris la route pour Tadoussac en nous arrêtant à divers points de vue indiqués sur la route. Après l’Anse Saint-Jean, un point de vue est indiqué à Petit-Saguenay, il est absolument magnifique avec un long quai en bois qui nous dépose au milieu de l’eau et permet de se retrouver dans le Fjord pour mieux l’admirer.

Le Kayak de Mer

Je ne vais pas vous mentir, je n’étais pas franchement emballée par cette activité mais elle tenait beaucoup à Flo donc nous nous sommes jetés à l’eau (façon de parler). 5° dehors, 3° dans l’eau, un ciel menaçant et une pluie légère, les conditions étaient idéales (je suis toujours dans l’ironie ici).

Détails pratiques

  • Où faire du Kayak ?Nous avons choisi la compagnie Fjord en Kayak située à l’Anse Saint-Jean pour cette sortie dans le Fjord.
  • Combien ça coûte ? Environ 72$/personne (49€)
  • Combien de temps ? 3h de kayak de mer
  • Avec qui ? Un moniteur et nous étions avec trois autres couples.

De mon point de vue, nous avons assez peu pagayé, le rythme était plutôt lent pour prendre le temps d’échanger et de discuter. Nous étions équipés de vêtements imperméables fournis par la compagnie, et nous avons joyeusement pagayé sous la pluie. Le moment que j’ai préféré fut à la fin, la rencontre avec un petit phoque commun, ça a suffit pour me remplir de joie et retrouver de la force pour rentrer au port !

Du point de vue de Flo (à qui l’activité tenait particulièrement, je le rappelle), c’était une sortie géniale ! Il a adoré navigué dans le Fjord avec l’impression de se sentir minuscule au milieu de la nature environnante. La vue dégagée sur des kilomètres de Fjords, les falaises nous entourant …

En conclusion, je pense que le kayak de mer peut être top si vous avez beau temps et qu’il ne fait pas trop froid. Nous y sommes allés à la toute fin de la saison et c’était déjà limite niveau temps. C’est, en tous cas, une belle façon de visiter le Fjord. Si vous n’êtes pas tentés, empruntez tout de même, en voiture, la route qui longe le Fjord. Les paysages sont époustouflants. Vous pouvez faire halte à l’Anse Saint-Jean pour manger un bout ou boire quelque chose au Café du Quai, juste en face de Fjord en Kayak.

Pour une sortie en mer d’un autre dimension, voir l’article sur Tadoussac.

Fjord du Saguenay depuis Petit-Saguenay

Le Kayak en vidéo

L’article Notre découverte du Fjord du Saguenay est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/fjord-du-saguenay/feed/ 0
A la rencontre des baleines à Tadoussac https://maytimeaway.fr/rencontre-baleines-tadoussac/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=rencontre-baleines-tadoussac https://maytimeaway.fr/rencontre-baleines-tadoussac/#respond Thu, 21 Nov 2019 13:00:00 +0000 http://maytimeaway.fr/?p=1899 Après avoir navigué et admiré le Fjord du Saguenay, nous faisons enfin l’escale tant attendue à Tadoussac pour rencontrer les géants marins. Oui, oui, on va voir des baleines, des rorquals et des bélugas !! Tadoussac est l’une des plus vieilles villes du Québec, située au confluent du Saguenay et du Saint-Laurent, elle existe depuis plus de 400 ans (ce qui est énorme à l’échelle du Québec). Mais ne croyez pas que seules les baleines sont à voir à Tadoussac ! Cette charmante petite ville est pleine de charme et offre de jolies petites balades. Sachez aussi qu’à l’origine, Tadoussac s’est développée grâce à son poste de traite (des peaux). C’est en effet ici qu’est né le premier comptoir à fourrure de la vallée du Saint-Laurent au XVIe siècle. Aujourd’hui peuplée de 800 habitants elle vit essentiellement des nombreux touristes qui viennent observer les baleines. Pourquoi il y a t-il des baleines à Tadoussac ? Ça parait incroyable de voir autant de cétacés réunis à un tel endroit alors qu’il est rare d’en observer normalement, mais c’est bien vrai. Il se trouve que les eaux océaniques qui remontent le Saint-Laurent se heurtent à la hauteur de Tadoussac à un seuil rocheux qui les propulse vers la surface. Dans leur mouvement, elles arrachent au fond des micro-organismes favorables à la croissance du krill et du plancton, qui prolifèrent et attirent à leur tour de nombreuses espèces de cétacés! Les baleines font halte à Tadoussac pour faire leurs réserves de graisse pour passer l’hiver. La petite histoire de l’origine des croisières aux baleines Cette activité a commencé par hasard: la légende raconte qu’un pêcheur de Tadoussac proposa un jour à des clients de les promener sur le fleuve à bord de son bateau. Ils revinrent emballés de ce qu’ils avaient vu, au grand étonnement de l’autochtone, pour qui ces monstres marins étaient tout aussi habituels que des bouchons pour un Parisien. Par le biais du bouche à oreilles, la demande se fit plus forte et le pêcheur continua à proposer ses promenades d’observation, ravi d’amuser les Européens en échange d’un petit pourboire. Quelques années plus tard, les zodiacs firent leur apparition et une compagnie proposa à son tour des excursions sur le fleuve pour observer les baleines. Et nous y voilà ! Comment observer les baleines ? Par la mer Kayac de mec, zodiac ou gros bateau, c’est à vous de choisir. Préférez néanmoins celles ayant le label d’éco-tourisme. De nombreuses règles ont été établies pour ne pas déranger les animaux marins lors de l’observation, une distance de sécurité ou une interdiction de s’arrêter pour les espèces menacées comme les bélugas. Et c’est mieux comme ça! Pour notre sortie en mer, nous avons choisi le zodiac, sans doute le meilleur moyen pour voir les géants marins au plus près. Nous avons payé 90$ par personne, taxes comprises, pour 2h30 d’excursion avec l’AMF. Nous avons pu voir des baleines de très près, Flo a pris de super photos des ces monstres marins ! Qu’importe le côté où vous êtes dans le zodiac, on peut se lever pour mieux admirer les baleines. Trois baleines à bosse sont restées un moment avec nous puis ont plongé devant le bateau. Un moment magique et très impressionnant. Nous avons également vu des rorquals et de nombreux troupeaux de bélugas. Les bélugas, formant des taches blanches dans la mer immense, sont vraiment mes préférés. Leur couleur éclatante, leur bosse pour briser la glace et remonter respirer à la surface en font des animaux fantastiques. Côté tenue vestimentaire, une veste et un pantalon chauds vous sont prêtés pour braver le froid. Si vous venez, comme nous, au début de l’automne prévoyez le multi couche. J’ai mis sept couches (2 t-shirts, 1 sweat, 2 vestes, 1 coupe-vent, le manteau jaune) en haut et trois (legging, jean, le pantalon jaune) en bas, et j’étais bien pour braver les 5° matinaux… un peu frisquet sur la fin. Par la terre Plusieurs balades vous offrent des points d’observation des mammifères marins. Couvrez-vous bien, emportez une paire de jumelles et un téléobjectif et soyez patients.Vous pouvez trouver la carte des randonnées et balades de Tadoussac ici. Le Sentier de la Colline-de-l’Anse-à-l’eau: il permet de rejoindre le port depuis le traversier. Vous partez au niveau de l’hôtel Georges et vous arrivez au niveau de la rue Coupe-de-L’Islet (et vice-versa). La boucle fait 1,1km et offre de beaux panoramas sur le village et le fleuve. Le sentier de la Pointe Rouge: C’est celui que nous avons emprunté pour observer les mammifères marins depuis la rive. A partir du parking il faut marcher une dizaine de minutes avant d’arriver sur les rochers et admirer l’horizon.Force de patience nous avons pu voir plusieurs cétacés ! Selon mon oeil expert, il s’agissait de deux rorquals communs et d’un béluga. Le charme de Tadoussac Même si tout le village vit au rythme des baleines, nous avons beaucoup aimé l’ambiance et deux nuits n’auraient pas été de trop. En arrivant par le traversier on tombe sur une rue bordées d’auberges, gîtes et motels. Ça pourrait être un peu tristounet mais pas du tout ! La rue est chaleureuse, les gîtes tous plus mignons que les autres, quelques vieilles églises se dissimulent au milieu de tout ça. En descendant vers le port on trouve également un bon nombre de restaurants et snacks et notamment une micro brasserie, que nous avons bien évidemment testée, et approuvée.Pour se rendre de principale, la rue des Pionniers, jusqu’au port on peut également emprunter le Parc de nos Ancêtres, une balade à travers un morceau de forêt qui nous y amène en 10 minutes. Au delà de la nature et du charme de Tadoussac vous pouvez visiter le Centre d’Interprétation des Mammifères Marins, situé non loin de la pointe de L’Islet il vous apportera toutes les informations nécessaires pour en savoir plus sur les baleines et autres rorquals. Tarifs et horaires sont à retrouver ici. Le bureau de traite est aussi un passage intéressant puisque le […]

L’article A la rencontre des baleines à Tadoussac est apparu en premier sur May time away.

]]>
Après avoir navigué et admiré le Fjord du Saguenay, nous faisons enfin l’escale tant attendue à Tadoussac pour rencontrer les géants marins. Oui, oui, on va voir des baleines, des rorquals et des bélugas !!

Tadoussac est l’une des plus vieilles villes du Québec, située au confluent du Saguenay et du Saint-Laurent, elle existe depuis plus de 400 ans (ce qui est énorme à l’échelle du Québec). Mais ne croyez pas que seules les baleines sont à voir à Tadoussac ! Cette charmante petite ville est pleine de charme et offre de jolies petites balades. Sachez aussi qu’à l’origine, Tadoussac s’est développée grâce à son poste de traite (des peaux). C’est en effet ici qu’est né le premier comptoir à fourrure de la vallée du Saint-Laurent au XVIe siècle. Aujourd’hui peuplée de 800 habitants elle vit essentiellement des nombreux touristes qui viennent observer les baleines.

Pourquoi il y a t-il des baleines à Tadoussac ?

Ça parait incroyable de voir autant de cétacés réunis à un tel endroit alors qu’il est rare d’en observer normalement, mais c’est bien vrai. Il se trouve que les eaux océaniques qui remontent le Saint-Laurent se heurtent à la hauteur de Tadoussac à un seuil rocheux qui les propulse vers la surface. Dans leur mouvement, elles arrachent au fond des micro-organismes favorables à la croissance du krill et du plancton, qui prolifèrent et attirent à leur tour de nombreuses espèces de cétacés! Les baleines font halte à Tadoussac pour faire leurs réserves de graisse pour passer l’hiver.

La petite histoire de l’origine des croisières aux baleines

Cette activité a commencé par hasard: la légende raconte qu’un pêcheur de Tadoussac proposa un jour à des clients de les promener sur le fleuve à bord de son bateau. Ils revinrent emballés de ce qu’ils avaient vu, au grand étonnement de l’autochtone, pour qui ces monstres marins étaient tout aussi habituels que des bouchons pour un Parisien.

Par le biais du bouche à oreilles, la demande se fit plus forte et le pêcheur continua à proposer ses promenades d’observation, ravi d’amuser les Européens en échange d’un petit pourboire.

Quelques années plus tard, les zodiacs firent leur apparition et une compagnie proposa à son tour des excursions sur le fleuve pour observer les baleines. Et nous y voilà !

Vue depuis la plage à l’Est de la Pointe Rouge

Comment observer les baleines ?

Par la mer

Kayac de mec, zodiac ou gros bateau, c’est à vous de choisir. Préférez néanmoins celles ayant le label d’éco-tourisme. De nombreuses règles ont été établies pour ne pas déranger les animaux marins lors de l’observation, une distance de sécurité ou une interdiction de s’arrêter pour les espèces menacées comme les bélugas. Et c’est mieux comme ça!

L’option bateaux pour observer les baleines
L’option zodiaque, pour être au plus proche des baleines

Pour notre sortie en mer, nous avons choisi le zodiac, sans doute le meilleur moyen pour voir les géants marins au plus près. Nous avons payé 90$ par personne, taxes comprises, pour 2h30 d’excursion avec l’AMF.

Nous avons pu voir des baleines de très près, Flo a pris de super photos des ces monstres marins ! Qu’importe le côté où vous êtes dans le zodiac, on peut se lever pour mieux admirer les baleines. Trois baleines à bosse sont restées un moment avec nous puis ont plongé devant le bateau. Un moment magique et très impressionnant. Nous avons également vu des rorquals et de nombreux troupeaux de bélugas. Les bélugas, formant des taches blanches dans la mer immense, sont vraiment mes préférés. Leur couleur éclatante, leur bosse pour briser la glace et remonter respirer à la surface en font des animaux fantastiques.

Côté tenue vestimentaire, une veste et un pantalon chauds vous sont prêtés pour braver le froid. Si vous venez, comme nous, au début de l’automne prévoyez le multi couche. J’ai mis sept couches (2 t-shirts, 1 sweat, 2 vestes, 1 coupe-vent, le manteau jaune) en haut et trois (legging, jean, le pantalon jaune) en bas, et j’étais bien pour braver les 5° matinaux… un peu frisquet sur la fin.

Par la terre

Plusieurs balades vous offrent des points d’observation des mammifères marins. Couvrez-vous bien, emportez une paire de jumelles et un téléobjectif et soyez patients.
Vous pouvez trouver la carte des randonnées et balades de Tadoussac ici.

Le Sentier de la Colline-de-l’Anse-à-l’eau: il permet de rejoindre le port depuis le traversier. Vous partez au niveau de l’hôtel Georges et vous arrivez au niveau de la rue Coupe-de-L’Islet (et vice-versa). La boucle fait 1,1km et offre de beaux panoramas sur le village et le fleuve.

Le sentier de la Pointe Rouge: C’est celui que nous avons emprunté pour observer les mammifères marins depuis la rive. A partir du parking il faut marcher une dizaine de minutes avant d’arriver sur les rochers et admirer l’horizon.
Force de patience nous avons pu voir plusieurs cétacés ! Selon mon oeil expert, il s’agissait de deux rorquals communs et d’un béluga.

Le charme de Tadoussac

Même si tout le village vit au rythme des baleines, nous avons beaucoup aimé l’ambiance et deux nuits n’auraient pas été de trop.

En arrivant par le traversier on tombe sur une rue bordées d’auberges, gîtes et motels. Ça pourrait être un peu tristounet mais pas du tout ! La rue est chaleureuse, les gîtes tous plus mignons que les autres, quelques vieilles églises se dissimulent au milieu de tout ça.

En descendant vers le port on trouve également un bon nombre de restaurants et snacks et notamment une micro brasserie, que nous avons bien évidemment testée, et approuvée.
Pour se rendre de principale, la rue des Pionniers, jusqu’au port on peut également emprunter le Parc de nos Ancêtres, une balade à travers un morceau de forêt qui nous y amène en 10 minutes.

Au delà de la nature et du charme de Tadoussac vous pouvez visiter le Centre d’Interprétation des Mammifères Marins, situé non loin de la pointe de L’Islet il vous apportera toutes les informations nécessaires pour en savoir plus sur les baleines et autres rorquals.
Tarifs et horaires sont à retrouver ici.

Le bureau de traite est aussi un passage intéressant puisque le commerce de fourrure a été l’activité principale de Tadoussac à partir du XVIe s. Et la Vieille Chapelle de Tadoussac est aussi un point culturel incontournable, elle est l’une des plus anciennes églises en bois en Amérique du Nord.

Notre excursion en vidéo

Après la visite de Tadoussac nous mettons le cap sur la région de Charlevoix pour une expérience insolite avant de retourner à Québec puis Montréal ... (et toujours plus de jolies couleurs!!)

L’article A la rencontre des baleines à Tadoussac est apparu en premier sur May time away.

]]>
https://maytimeaway.fr/rencontre-baleines-tadoussac/feed/ 0