Blog post

Que faire de passage à San José, capitale du Costa Rica ?

19 novembre 2021

Vous le savez désormais, je passe 5 semaines au Costa Rica dans le cadre de mon tour du monde en solo ! Qui dit Costa Rica, dit quasiment systématiquement un passage dans sa capitale, pas toujours bien dépeinte par les guides et les voyageurs ! Que vous décidiez d’y passer une journée ou quelques jours, voici les principaux attraits que j’y ai trouvé ainsi que mon ressenti sur San José.

Spoiler alert: évitez d'y arriver un dimanche ! En effet bon nombre de restaurants et sites sont fermés le dimanche (dont le célèbre Mercado Central et l'Office de Tourisme).

Mes deux premières semaines au Costa Rica

San José & la côte Caraïbes

San José, capitale du Costa Rica et de la Vallée Centrale

La Vallée Centrale, le coeur de l’économie du Costa Rica

La région de la Vallée Centrale concentre la plus grande partie de l’économie et des services du pays ainsi que près de 2/3 des ticos, les habitants du Costa Rica !

A savoir, il n’y a que 5 millions d’habitants dans ce petit pays de 51 100m2 de superficie.

Son climat, propice aux cultures et notamment à celle du café, a favorisé l’implantation de la population et son développement. La Vallée Centrale est donc réputée pour son très bon café mais aussi pour ses fruits et légumes, le sol ayant été naturellement fertilisé par les volcans alentours.

La vallée, perchée sur un plateau à 1200m d’altitude, est entourée de montagnes de toutes parts ce qui laisse entrevoir la beauté de ce petit pays.

San José, tourbillon de l’activité du pays

San José est une ville qui bouillonne ! Son traffic est hallucinant et les rues du centre grouillent de ticos, de vendeurs de tickets de loterie, de vendeurs ambulants et j’ai également aperçu plusieurs hommes sandwich.

Cette jeune capitale, qui a pris son titre en 1823, s’est développée rapidement au détriment de son charme et son architecture. Elle rassemble aujourd’hui plus de 30% de la population et peine toujours à attirer les touristes.

Néanmoins mon idée n’est pas ici de l’accabler ! San José a quand même sa petite touche et ses atouts et il est intéressant d’y passer une petite journée sur votre séjour.

Arriver à San José et rejoindre le centre

Rejoindre le centre-ville de San José

Vous allez sûrement atterrir à l’aéroport international de San José. Pour rejoindre le centre ville plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Transfert-hôtel : la plupart du temps les hôtels proposent des transferts qui peuvent être pratiques et plus économiques que des taxis. Renseignez-vous auprès de votre hébergement pour savoir si cette option est disponible

  • En taxi : de nombreux taxis attendent à la sortie de l’aéroport. Attention, vous en avez des officiels (qui portent souvent des vêtements où c’est noté et qui ont des taxis rouges) et des officieux un peu plus loin. A vos risques et périls si vous prenez les derniers, on ne sait jamais trop ce qui peut nous arriver. En taxi officiel la course oscille entre 25$ et 35$. Le compteur fait office de tarif mais il peut parfois être aussi négocié en amont. Le trajet dure une petite trentaine de minutes s’il n’y a pas trop de traffic.

  • En bus : des bus se trouvent en face de la sortie, derrière le parking de l’aéroport. Ils partent toutes les 15 minutes de 4h15 à 23h et vous couteront environ 1$ le trajet. C’est la solution la plus économique mais elle est déconseillée une fois la nuit tombée car ils peuvent être mal fréquentés. Le trajet dure entre 30 minutes et 1H en fonction du trafic.

Se déplacer dans San José

Pour se déplacer dans le centre de San José utiliser ses jambes reste la solution la plus pratique. Les bus ne sont pas très bien indiqués et utiliser son véhicule est un vrai casse-tête en raison du trafic dense. Vous pouvez également prendre des taxis ou uber qui sont assez abordables.

Encore une fois, il est plutôt déconseillé de se balader à pied une fois la nuit tombée. Je ne suis pas allée vérifier mais préférez les taxis dans ce cas.

Restez prudents dans la capitale, n’exposez pas vos objets de valeur à la vue de tous et gardez un oeil sur vos affaires. Je n’ai pas eu de problème mais ce sont des conseils généraux.

Que voir à San José ?

Si je n’ai pas eu de coup de coeur pour cette ville, je trouve qu’elle a quand même l’avantage de proposer un éventail assez large de points d’intérêts.

Pour les férus des musées : quelques pépites à visiter

San José n’est pas une ville à l’architecture notable mais elle a su ramener de l’intérêt culturel grâce à plusieurs musées intéressants pour en apprendre plus sur le Costa Rica et sin artisanat !

  • Le musée de Jade : un musée (parait-il, je ne l’ai pas visité) très intéressant pour en découvrir plus sur cette étonnante pierre au vert profond. Le musée possède 5 halls qui vous transporteront à travers l’art et l’artisanat ancestral des populations indigènes.
Tarif : l'entrée du musée coûte 16$
Horaires : tous les jours de 10h à 17h
📍Avenida Central, entre les Calle 13 et 15.
  • Le musée national du Costa Rica : déjà un bâtiment haut en couleur ! Jaune comme un poussin, ce musée retrace l’histoire du Costa Rica. Il possède aussi une serre exotique regroupant 25 espèces de papillons et 100 plantes de la Vallée Centrale.
Tarif : l'entrée du musée coûte 11$
Horaires : mardi-dimanche de 9h à 16h30
📍Plaza de la Democracia.
  • Le musée de l’or : ce musée est dit d’une richesse étonnante ! (non je ne l’ai toujours pas visité, je fais partie des rêveurs et des gourmands). Vous y découvrirez une riche collection d’objets décoratifs, bijoux et parures en or mais également la transmission des cultures indigènes du Costa Rica à travers leur artisanat.
Tarif : l'entrée du musée coûte 14$
Horaires : tous les jours de 9h15 à 17h
📍Plaza de la Cultura.

Il est également possible de se procurer le Paseo de los Museos pour visiter ces 3 musées. Le pass coûte 33$.

  • Le Théâtre National : ce pas un musée, je vous l’accorde. Mais sa visite ravira les férus de culture, et elle conviendra également aux gourmands (à découvrir dans la section dédiée). C’est le monument le plus emblématique de la ville.
Tarif : la visite du théâtre coûte 12$
Horaires : tous les jours de 9h à 17h
📍Plaza de la Cultura.

Pour les rêveurs et les penseurs : faire le tour de ses parcs pour s’y relaxer sous le chant des oiseaux

Ce titre est tout à fait trompeur car les vrais rêveurs et penseurs n’y trouveront peut-être pas assez de calme ! Néanmoins San José possède plusieurs parcs qui peuvent valoir un arrêt:

  • Le Parc Central, sa coupole lumineuse, et l’animation alentours. Il fait face à la cathédrale Métropolitaine et au Théatre Populaire Melico Salazar.
  • Parc Espana : à l’entrée du quartier colonial de Amon, ce petit parc offre couleurs et végétation.
  • La Plaza de la Democracia : bon du coup ce n’est plus vraiment un parc, mais cette place arborée possède de nombreux bancs et se trouve entre le musée de la Jade et le musée National du Costa Rica.
  • La Plaza de la Cultura : bon là ce n’est plus du TOUT un parc ! Mais c’est à voir et je ne savais pas où la classifier, donc la voici. Elle fait face au théâtre national et au musée del Oro.

Tous offrent une parenthèse de verdure, mais si vous ne devez en faire qu’un je vous conseille le Parc national ! Je l’ai beaucoup aimé, il est plus vaste que les autres et il nous transporte un peu dans l’ambiance tropicale du pays. Il est agréable d’y faire une pause (sans trop d’animation autours pour une fois) et d’admirer la végétation luxuriante.

Pour les fans de street-art : la Calle 17 et La California

C’est peut-être l’une des choses qui me donnait le plus envie de Visiter San José, et pour le coup je n’ai pas été déçue ! On trouve derrière le musée National du Costa Rica une enfilade de rues aux murs décorés par du street-art travaillé et coloré.

Il est dit que les murs de la Calle 17 ont été mis à disposition des artistes pour exprimer leurs idées et leur art. Je trouve que le résultat est très réussi. On en retrouve jusqu’au dessus du Parc national, toujours dans la Calle 17.

Pour les gourmands : spécialités locales et marchés

  • Le Mercado Central : clairement un incontournable de San José pour découvrir les spécialités du Costa Rica! Et devinez quoi ? Je n’ai pas pu y aller … En effet notez déjà qu’il est fermé le dimanche ! Autrement, il est accessible tous les autres jours de la semaine de 9h à 18h. En plus de l’atmosphère locale, vous y trouverez des fruits et légumes, des sodas (bouis-bouis locaux), des vêtements et des produits à ramener comme du café. Le prix y est très abordable.

  • La Calle 6 et ses sodas. A côté du marché central se trouve la Calle 6 qui abrite également son lot de sodas et marchants variés. J’y ai notamment acheté une noix de coco fraiche pour 300 colon, servie avec une paille vous pouvez ensuite demander au vendeur de vous l’ouvrir pour manger la chair.

  • Le Théâtre National : comment allier l’utile à l’agréable ? Le Théâtre National est un monument notable de San José, mais si vous n’avez pas le temps de le visiter ou l’envie de dépenser 12$ il est tout de même possible d’en voir un morceau. En effet il abrite un joli café en entrant à gauche. Vous aurez déjà un premier aperçu de l’édifice. Pour en découvrir plus, allez simplement aux toilettes, vous aurez l’occasion d’admirer ses plafonds, escaliers et la salle si les portes en sont ouvertes.

Pour faire ses emplettes

  • L’avenida Centrale : l’avenue majeure de la ville est bordée de magasins en tous genre à l’aspect tape à l’oeil et souvent des rabatteurs munis de micros (je me suis demandée si j’étais devant des vendeurs ou DJs de salle de fête). On y croise également de nombreux vendeurs ambulants de tickets de loterie, quelques hommes sandwich publicitaires (si si je vous jure). Faites tout de même bien attention à vos affaires, ça grouille et il peut y avoir des gens mal intentionés .

  • Le Mercado Central : comme expliqué dans la section précédente, vous y trouverez de nombreux souvenirs.

  • Les nombreux supermarchés : toujours utile pour faire vos achats nécessaires avant de vous enfoncer dans d’autres coins du pays. On en trouve un peu partout dans la ville. J’en ai profité pour acheter de l’anti-moustique, un adaptateur (ce sont des prises US) et de la lessive en poudre.

Adresses utiles à San José pour votre séjour au Costa Rica

  • Oficina del Instituto Costarricense de Turismo : cette office de tourisme est bourré d’information utile sur les nombreuses destinations du Costa Rica, c’est pour moi le premier stop à faire en arrivant. Elle est néanmoins ouverte qu’en semaine du lundi au vendredi. Vous y trouverez de nombreuses brochures et notamment les horaires des bus qui sillonnent le pays.
  • Banco de Costa Rica : le seul ATM qui a accepté ma carte bancaire à San José ! (je ne sais pas du tout pourquoi). Sûr et sans commission astronomique je vous conseille grandement de retirer de l’argent ici. Pour changer vos billets vous pouvez vous rendre juste en face dans le chapiteau de la Banco Nacional.
  • Gran Terminal del Caribe : Au nord de San José c’est la station de bus qui vous conduira vers Tortuguerro et Puerto Viejo sur la côte caraïbes !
  • VisitCostaRica : le site officiel de l’office du tourisme Costa-Ricien (ici)

Et voilà, je vous ai partagé toutes les informations que j’ai pu récolter sur la capitale et découvrir lors de mon passage. Je ne dirais pas que San José est un passage obligé lors de votre voyage au Costa Rica, mais vous y trouverez des activités intéressantes à faire et à découvrir si vous y allez. Je ne regrette pas d’avoir pris une journée pour l’explorer mais je n’ai pas spécialement adoré, je vous laisse vous faire votre avis 🙂

J’ai hâte de vous partager la suite du séjour à travers ce merveilleux pays !

Envie de sauvegarder cet article ? Pin it !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent Article suivant