Blog post

La côte Caraïbes du Costa Rica : Tortuguero, Cahuita, Puerto Viejo

28 novembre 2021

Pour un dépaysement le plus total, je me suis rapidement rendue sur la côte Caraïbes du Costa Rica après mon arrivée à San José. La côte Caraïbes est très humide et on goûte très rapidement à la Pura Vida : végétation luxuriante, plages bordées de palmiers, animaux par centaine. Je suis arrivée à Tortuguero pour descendre vers Cahuita, Puerto Viejo et Manzanillo. Vous trouverez ici des inspirations et conseils pour découvrir ce petit coin de paradis au Costa Rica.

Si le Costa Rica se parcourt très bien en 4×4, il est également possible de l’explorer en transports en commun (c’est l’option que j’ai choisie). Votre arrivée à Tortuguero se fera de toute façon sans véhicule car ce petit village n’est accessible que par bateau ou avion.

Mes deux premières semaines au Costa Rica

San José & la côte Caraïbes

Quelques informations sur la côte Caraïbes du Costa Rica

Ecrin de verdure, on est rapidement plongés dans l’ambiance tropicale sur la côte Caraïbes. Région très pluvieuse tout au long de l’année, la végétation est dominante et le paysage est très bien préservé. Ici la Pura Vida se vit de manière simple et authentique. Les villages, à l’image de Tortuguero ou Cahuita, nous plongent dans la vie des locaux, on y trouve des sodas traditionnels, des cabinas du plus simple apparat mais toujours beaucoup de couleurs pour mon plus grand bonheur.

La Côte Caraïbes commence au nord avec sa frontière avec le Nicaragua, et se termine au sud avec le Panama. La faune et la flore y sont riches et on y trouve 4 parcs et refuges nationaux. Le Costa Rica est l’un des pays les plus protégé au regard de l’environnement et de son territoire (ça me rappellerai un peu mon semestre à Taïwan ça …). La vie est lente et douce, sur fond de raggaye, et l’animation se trouve dans la rue principale des petits villages préservés.

Infos pratiques pour un voyage au Costa Rica

Au Costa Rica la monnaie officielle est le colon mais les dollars américains sont aussi acceptés, et certains prix ne sont indiqués qu’en dollars

1 euro = env. 730 colon en novembre 2021

Prévoyez suffisamment de liquide pour votre séjour dans les petits villages et villes reculées car il n’y a ni généralement ni banques ni ATM sur place (Tortuguero, Montezuma).

Le soleil se couche très tôt au Costa Rica (env. 17h30), mieux vaut donc se lever tôt ! Je pense que 6h est l’heure idéale pour bien profiter de la journée. Il faut également savoir qu’à 6 ou 7heures du matin le soleil tape déjà très très fort !

La Pura Vida c’est quoi ?

C’est l’expression la plus courante du pays! Ça peut vouloir dire bonjour, ça va, merci, de rien, au revoir, profite-bien … C’est vraiment utilisé à tout va ici et ca montre l’état d’esprit du pays et des habitants ☀️

Plage de Tortuguero

Combien de temps y rester ? Idée de programme

Je pense que vous pouvez y consacrer minimum une semaine ! Les transports sont à prendre en compte dans votre timing et ce serait dommage de ne pas profiter de la Pura Vida. Jˋy ai passé une petite dizaine de jours.

  • Jour 1 : Arrivée à Tortuguero, déjeuner, visite du village, plage et pourquoi pas une activité pour découvrir la faune et la flore de nuit (30$ par personne pour une night walk).
  • Jour 2 : Sortie Canoë à 6h, petit-déjeuner puis découverte du parc national à pied. Après-midi détente à la plage ou retour pour les plus pressés.
  • Départ le jour 3 vers Cahuita, visite de la ville et Playa Negra
  • Jour 4 : Parc national de Cahuita, départ vers Puerto Viejo
  • Jours 5 – 7 : Puerto Viejo

Découverte de Tortuguero : « pays des tortues »

Tortuguero est souvent la première étape des voyageurs arrivant au Costa Rica, sans même s’arrêter à San José ou en y passant une journée comme je l’ai fait.

Ce petit village très preservé n’est accessible que par voie maritime ou aérienne, il se trouve sur un brin de terre entre la mer des Caraïbes et la rivière. Authentique et coloré, c’est aussi un incontournable pour admirer la ponte des tortues sur la plage et l’éclosion de leurs œufs. Mais pour cela encore faut-il venir à la bonne saison (mars à octobre). Mais même sans cette activité exceptionnelle, le village vaut le détour, notamment pour son parc national et sa douceur de vivre.

Accès et infos pratiques pour Tortuguero

  • En voiture : se rendre directement à l’ambarcadère de la Pavona sur le parking surveillé puis prendre un bateau. Des frais de 10$/jour vous seront demandés pour le parking.
  • En avion : je ne recommande pas forcément cette option pour des raisons écologiques et parce que vous allez passer à côté des paysages authentiques sur le chemin, mais c’est néanmoins la solution la plus rapide pour se rendre à Tortuguero pour les plus pressés. Depuis San José la lisaison coûte une centaine de dollars et ne prend que 35 minutes. Pensez à bien réserver à l’avance car l’avion n’a guère plus d’une quinzaine de places.
  • En bus : depuis San José se rendre au Grand Terminal del Caribe où des départs pour Cariari sont assurés tous les jours à 6h30, 9h et 10h30 (après c’est trop tard pour avoir ses correspondances): 2h30 de trajet. Arrivés à Cariari, rendez-vous au terminal de Autobuses Coopetraca à 500 m à pied pour prendre un bus pour La Pavona: 1h. C’est également possible de prendre un taxi ou un bus shuttle, c’est ce que j’ai fait avec d’autres voyageurs pour 2000 colon par personne. A La Pavona prendre un bateau pour Tortuguero : 1h (souvent organisé par votre hôtel).

Les horaires de bus peuvent se trouver ici, mais préférez vous rendre directement dans les stations pour toute information. Confirmez également votre destination avec le chauffeur de bus et des locaux. Le réseau de bus est un peu flou ici.

Côté tarif comptez 1700 colon pour le premier bus, à peut près la même somme pour le second (env. 2000 colon/pers pour un transfert privé si vous êtes plusieurs) et 3000 colon pour le dernier bateau. Le tout ne devrait donc pas vous coûter plus de 10-15€.

Sur place on se déplace à pied dans le village et en bateau-taxi si vous logez dans les lodges alentours. 

Que faire à Tortuguero ? Les activités incontournables

Assister à la ponte des tortues et voir l’éclosion des oeufs

C’est la raison principale pour laquelle les touristes se rendent à Tortuguero, et c’est probablement ce qui en a fait sa renommée. Les tortues viennent pondre sur la plage de mars à octobre et le spectacle est exceptionnel. 

Des tours sont organisés par les guides locaux pour environ 30$. Vous trouverez un bureau en arrivant aux docks ou via votre hébergement (ne prendre que des guides officiels).

Je n’y ai pas assisté durant mon séjour car ce n’était plus la saison, mais rassurez-vous, c’est loin d’être l’unique raison qui nous fait apprécier Tortugero.

Se balader dans le village et découvrir son ambiance authentique

Le village de Tortuguero est vraiment un village de poche. Il ne comporte qu’une rue principale où se trouvent tous les commerces, cafés, sodas et supermarchés. 

D’un côté se trouvent la rivière et le dock par lequel les bateaux arrivent et repartent, de l’autre la mer des Caraïbes et ses très forts courants.

On croise de nombreux chiens dans le village, ils ont l’air en relativement bonne santé et ne sont pas agressifs.

Manger dans un soda traditionnel

C’est un incontournable au Costa Rica. Les sodas sont des bouis-bouis dans lesquels vous pouvez manger de la cuisine traditionnelle locale pour pas cher (relativement au pays). Vous goûterez forcément au Casado (rice and beans, viande ou poisson), aux Patacones (galettes de plantains frites). C’est un plat assez complet mais vous risquez vite de vous en lasser si vous en mangez chaque jour.

J’ai trouvé qu’il était difficile de trouver de quoi se faire à manger à Tortuguero en dehors de quelques restaurants un peu chers ou qui proposent encore et toujours la même chose : des aliments fris et du « rice and beans » (riz et haricots rouges). Quand on ne mange pas de viande je vous avoue que c’est encore plus compliqué. Néanmoins Tortuguero reste une exception dans le style village de poche.

Visiter le parc national de Tortuguero et arpenter à pied le sentier du Jaguar

Le Parc National de Tortuguero se parcourt majoritairement par voie maritime (j’en parle juste après), mais un sentier de 5km (A/R) est également aménagé pour les piétons. Pour entrer dans le parc vous devez vous acquitter de 17$ / personne (valable une journée).

L’entrée se trouve au sud du village dans la rue principale. Une fois dans le parc il n’y a qu’un chemin : celui du Jaguar. Vous pourrez y découvrir des singes, de nombreux insectes, des oiseaux (plus de 440 espèces recencés), des reptiles (lézards, iguanes, serpents) et si vous êtes chanceux des paresseux. 

Veillez à ne pas y entrer par la plage car si un garde vous croise vous risquez fort de devoir payer 500$ d’amende pour entrée illégale sans ticket. On ne rigole pas avec les parcs nationaux au Costa Rica. 

Je vous conseille de le visiter le matin, juste après votre tour en kayak ou en canoë.

Faire une visite guidée dans le parc en canoë pour découvrir les animaux

Tortuguero est une région très humide ou il pleut entre 5 et 6 mètres par an. La végétation est donc particulièrement luxuriante et on l’admire encore mieux depuis le rio Tortuguero, le canal long de 4300 mètres. 

De nombreux tours sont organisés par des guides locaux. Pour une sortie en canoë de 2 à 3h il vous en coûtera environ 30$. Des départs sont organisés uniquement le matin à partir de 6h.

Je vous recommande vraiment de partir à 6h, non seulement vous aurez plus de chance de voir des animaux et en plus, il fait déjà très chaud à cette heure là.

Il est également possible de louer des kayaks par vos propres moyens, si vous en trouvez, car le covid a mis un gros coup à l’activité touristique du village… Mais le risque est de ne pas réussir à voir d’animaux si vous n’êtes pas accompagnés d’un guide. On passe souvent à côté sans s’en rendre compte.

Profiter d’un coucher de soleil sur la plage de Tortugero

Cette plage est vraiment incroyable à la golden hour, le ciel s’illumine de teintes rosées et cela rend le paysage féérique. Vous comprenez alors vraiment le sens de l’expression Pura Vida. 

Le soleil se couche vers 17h30 ici, c’est une bonne raison de commencer tôt ses journées !

Et pourquoi pas : Faire une visite de nuit pour découvrir l’activité nocturne des animaux

Des tours sont encore une fois organisés (25-30$/ personne) pour découvrir la faune et la flore de nuit. Vous pouvez observer de nombreux insectes mais également des serpents !

Ayant déjà fait des tours similaires lors de mon semestre en Asie, je n’ai pas réitéré l’expérience ici mais beaucoup choisissent cette option.

En conclusion, j'ai adoré mon halte à Tortuguero même si je n'ai pas pu voir de tortues ! Je me suis mise immédiatement dans le rythme local et à Pura Vida qui nous déconnecte pour apprécier chaque moment. J'apprécie beaucoup me lever tôt depuis que je suis arrivée au Costa Rica, il faut dire également que comme la nuit tombe à 17h mieux vaut profiter de la matinée !

Destination Cahuita, plus au sud sur la Côte Caraïbes

Après 2 jours passés à Tortugero je me rend à Cahuita pour continuer ma descente de la Côte Caraïbes du Costa Rica. Cahuita est un autre petit village, mais déjà plus développé de Tortuguero. Ici aussi le village est organisé autour d’une rue principale avec de nombreux commerces aux devantures colorées et artistiques. 

On s’y rend principalement pour découvrir son incroyable parc national, souvent élu l’un des favoris des voyageurs au Costa Rica (je peux le confirmer!). On peut d’ailleurs observer des paresseux assez facilement à Cahuita et dans son parc. J’ai eu beau lever le nez pendant toute la journée je n’en ai pas aperçu cette fois ci (ce n’est que partie remise !).

Accès et infos pratiques pour Cahuita

  • En shuttle : c’est la solution la plus simple, vous trouverez à Tortuguero des shuttles pour Cahuita et Puerto Viejo pour un peu plus de 35$.
  • En bus : il faut rejoindre Puerto Limon puis prendre un bus pour Cahuita ou Puerto Viejo (env 1 bus / heure, 1h30 de trajet).
  • En bateau : vous pouvez prendre un shuttle pour Moins pour 35$ depuis Tortuguero. Le bateau part à 8h30. Mieux vaut réserver la veille car les places sont limitées. Une fois à Moins vous pouvez prendre un taxi puis un bus pour Cahuita.

Sur place tout peut se faire à pied. Si vous allez au parc national et ne voulez pas faire le retour en marchant, des bus passent toutes les heures (à moins 10 visiblement, mais il n’y a pas d’informations sur place) ou des taxis peuvent également vous ramener pour quelques colon.

Quelles sont les activités principales à faire à Cahuita ?

Visiter le parc national de Cahuita

Le parc couvre plus de 1.000 hectares terrestres et 23.000 hectares de mer. Vous pouvez le parcourir à pied sur le sentier de 9 kilomètres et vous arrêter le long des plages pour profiter de belles pauses baignades. Une fois au bout du sentier vous pouvez prendre un bus ou un taxi (option que je recommande) ou faire demi-tour. Si vous faites demi-tour, sachez que le passage de Punta Cahuita ferme à 14h, alors vaut mieux partir très tôt et ne pas trainer.

A Punta Cahuita se trouve un récif corallien qui promet une belle session de snorkeling à la recherche de poissons tropicaux, raies, langoustes etc. Néanmoins il faut obligatoirement être accompagné d’un guide pour être autorisé à faire du snorkelling ici.

On peut aussi observer, parait-il, de nombreux paresseux dans ce parc. Je n’ai pas été assez attentive ou chanceuse, je ne sais pas, mais j’aurais l’occasion d’en admirer plus tard. Par contre j’ai vu de nombreux singes, pas peureux pour un sou, des ratons-laveur et d’autres animaux non-identifiés. La flore est également impressionnante et riche et le sentier est superbe. Je vous recommande ce parc à 100%, ce fut un coup de coeur !

Profiter de ses longues plages de sable blanc (ou noir)

Plusieurs belles plages sont à découvrir à Cahuita.

A l’est du village vous trouverez la Playa Negra, une belle plage sauvage de sable noir ! Comme souvent sur la Côte Caraïbes les courants sont forts ! Veillez à rester bien prudents si vous vous aventurez dans l’eau. J’ai beaucoup aimé cette plage, entre sable noir et palmiers, son coté sauvage et son petit air de paradis.

Dans le parc national se trouvent également de très belles plages : la longue Playa Blanca à l’entrée du parc et la Playa Vergas, un peu plus loin, qui est extrêmement paradisiaque !

S’imprégner de l’ambiance de la ville

J’ai beaucoup aimé Cahuita, plus même que Tortuguero je pense ! Néanmoins je pense qu’y passer une nuit suffit pour faire le tour de la ville. Si vous cherchez plus d’animation ce sera plutôt du côté de Puerto Viejo que vous la trouverez. Je me suis donc ensuite rendue à Puerto Viejo pour 2 nuits et 3 jours.

Apprentissage du poker dans un bar de la ville avec mes travel buddies

Le Sloth Sanctuary

Je ne m’y suis pas rendue mais j’avais quand même envie de vous en parler sur le blog car ça a l’air très intéressant. A 10 km au nord de Cahuita se trouve un refuge qui accueille les paresseux blessés avant de les remettre en liberté quand c’est possible. De nombreux paresseux s’électrocutent en s’agrippant aux câbles électriques par exemple. Le tour de 2h comprend une balade en barque et une visite du refuge et de la nurserie.

Sloth Sanctuary, route 36 vers Puerto Limon
Horaires : du mardi au samedi de 8h à 14H
Tarif : 30$ / personne

Puerto Viejo, paradis des surfeurs et des chilleurs

Me voilà arrivée dans la dernière ville de la côte Caraïbes du Costa Rica où je fais escale. Puerto Viejo est un ancien village de pêcheurs, aujourd’hui reconverti en village de surfeurs qui se baladent la planche sous le bras. Ici on peut facilement y passer plusieurs jours, la ville est animée, les plages sont superbes et il y a de nombreux restaurants et cafés sur la route principale vers Manzanillo (encore faut-il avoir un vélo ou une voiture).

Puerto Viejo est aussi située à 30km seulement du Panama, de nombreuses compagnies proposent des transferts pour 30$. C’est d’ailleurs au Panama que j’ai atterri après Puerto Viejo, mais c’est une autre histoire !

Accès et infos pratiques sur Puerto Viejo

Puerto Viejo est facilement accessible depuis San José ou depuis les villes principales de la côte Caraïbes du Costa Rica.

En bus : 4 bus/jour depuis San José, environ 5h de trajet (acheter son billet la veille).
Depuis Puerto Limon et Cahuita, 1 bus / heure, respectivement 2h30 et 30 minutes de trajet

Les incontournables de Puerto Viejo

Dîner, prendre un verre en bord de mer ou faire un peu de shopping dans la ville

Après avoir eu des difficultés à bien manger à Tortuguero j’ai été ravie de trouver plus de choix à Puerto Viejo, et notamment de la street food et de nombreux supermarchés où acheter fruits et légumes. De nombreux restaurants sont ouverts dans la ville, et des bars colorés et animés longent la plage de Chino.

Puerto Viejo est aussi truffée de petites boutiques de souvenirs et de vêtements (mais assez chers pour une qualité moyenne). Il est agréable d’en faire le tour et pourquoi pas ramener quelques pièces d’artisanat local ou items colorés.

Puerto Viejo Playa Punta Uva
Playa Punta Uva

Louer des vélos et aller de plage en plage

Pédaler de plage en plage sur un vélo tout terrain, une activité commune ici et incontournable pour moi ! Vous trouverez des loueurs de vélos dans la ville ou souvent les hostels en proposent pour 6-7$ la journée.

L’idée est donc de longer la route (bon ok on est à côté des voitures mais la végétation dépayse et rend le moment plaisant) et de s’arrêter sur les différentes plages du trajet. Une façon de le dire autrement « vous longez la côte Caraïbes du Costa Rica en vélo », ça a plus de style non ?

Trouver l’entrée des plages n’est peut-être pas la partie la plus facile, quoiqu’il suffit de s’engouffrer dans le premier passage que vous trouverez sur la gauche sur votre route.

Directement à la sortie de la ville se trouve la célèbre Playa Salsa Brava qui attire des surfeurs du monde entier qui attendent LA plus grosse vague du Costa Rica. Définitivement pas un spot pour les débutants.

On longe ensuite la populaire Playa Coclès, puis quelques kilomètres plus loin on arrive sur la Playa Chiquita (attention aux rochers et aux courants) et je suis allée jusqu’à la sublime Playa Punta Uva qui demeure une de mes préférées pour le moment ! Vous pouvez toujours continuer jusqu’à Manzanillo et passer aux Playa Grande et Playa Manzanillo. A l’est du village se trouve aussi la Playa Negra.

Pour aller jusqu’à la Playa Punta Uva il faut déjà pédaler pendant 9 kilomètres ce qui représente environ 40 minutes de vélo.

Essayez de ne pas rentrer de nuit car les vélos n’ont pas de lumières et la circulation est dense.

S’essayer ou se perfectionner au surf

On trouve à Puerto Viejo de nombreuses surf houses et loueurs sur les plages. La Playa Coclès est un bon spot quel que soit votre niveau, la plage est surveillée (c’est bien la seule).

Env. 5$ la location du planche / heure
Env. 50$ la leçon particulière, 35-45$ la leçon collective
Playa Punta Uva

Visiter le parc national de Manzanillo

Manzanillo est l’un des derniers villages au sud de la côte Caraïbes du Costa Rica, avant le Panama. Ce village de pêcheurs est encore bien préservé et est surtout connu pour son parc : le Refugio Nacional de Vida Silvestre Gandoca-Manzanillo.

Pour s’y rendre il est possible de longer la route en vélo (13km depuis Puerto Viejo) ou de prendre un bus (7 bus/ jour).

La réserve se trouve au bout du village et son entrée est sur donation libre.

Faire une excursion à la découverte du cacao

On trouve ce type d’excursion dans de nombreux endroits au Costa Rica et donc forcément aussi sur la côte Caraïbes ! Le chocolat est un élément clé ici.

Au niveau de Playa Cocles se trouve la plantation Caribeans Coffee & Chocolate. On peut y découvrir les coulisses de la fabrication du cacao, ses origines et ses saveurs. La visite guidée comprend également une dégustation.
Une boutique est également ouverte du lundi au samedi de 8h30 à 18h.

Horaires : Visites à 10h les lundis, mardis, jeudis et vendredis. A 14h les mardis, jeudis, samedis.
Tarif : 28$ / personne pour environ 3h

Visiter le Centro de Rescate Jaguar : centre de sauvetage des animaux

Créé par deux passionnés des animaux, ce centre a pour but de recueillir les animaux blessés ou orphelins pour les soigner avant de les résilier et les relâcher dans leur environnement naturel. Depuis la création du parc en 2007 plus de 500 animaux ont été sauvés. On y trouve des délits, des singes, paresseux, reptiles, oiseaux, ratons laveurs …

Au niveau de Playa Cocles
Horaires : lundi - samedi à 9h30 et 11H30 pour les visites guidées
Tarif : 22$ / personne pour env. 2h de visite

Vous pouvez facilement rester 4-5 jours à Puerto Viejo, certains restent même une semaine ! Je n’ai pas eu le temps de tout faire mais c’est aussi ça la Pura Vida, ne pas courir sans cesse. Après ces 10 jours passés au Costa Rica sur la côte Caraïbes (avec l’escale au Panama), je remonte vers le nord du pays ! Direction La Fortuna et le Volcan Arenal.

Envie de sauvegarder cet article ? Pin it !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent Article suivant