Blog post

Promenade du côté du lac du Salagou

26 décembre 2019

En cette fin d’année 2019 et un temps printanier dans le Sud de la France, je suis allée randonner en famille sur les sentiers du lac du Salagou dans le département de l’Hérault, à côté de la petite ville de Clermont l’Hérault, à 50 minutes de route de Montpellier et 2h30 de Toulouse. Un décor à vous faire voyager en Afrique avec sa terre ocre, son calme plat et le lac entouré de Monts (et Merveilles). Un très chouette endroit à découvrir dans la région.

Il faut savoir que je suis une grande fan des lacs, c’est de loin mon étendue d’eau Number 1, devant la mer et les rivières. Je trouve que les lacs ont quelque chose de magique et j’aime leur eau douce et claire (souvent).

L’origine du Lac du Salagou

Le Salagou est un lac artificiel situé au centre du département de l’Hérault. Le lac a été créé en 1969 afin de servir de réserve d’eau pour développer l’agriculture et la diversifier notamment à travers la culture des arbres fruitiers. Son barrage permet également de réguler les crues du département. A l’emplacement du lac, des parties des communes de Clermont-l’Hérault, Liausson, Octon et Celles ont été vidées pour être englouties. Finalement une portion de Celles reprend vie aujourd’hui, le risque de submersion ayant été levé.

Taille et superficie

D’une superficie de 7km2 et de près de 50 mètres de profondeur, le lac du Salagou offre plus de 28 km de randonnée si l’on souhaite en faire le tour complet.

Activités autour du lac

De nombreuses activités sont possibles au lac du Salagou: des activités nautiques aux chemins de randonnée en passant par le VTT et la pêche, pas le temps de s’ennuyer.

Pour retrouver les randonnées possibles autour du lac, vous pouvez visiter le site visiorando.
Pour vous adonner aux activités nautiques, rendez-vous à la base nautique de Celles.

Base nautique du Salagou :
Baie des vailhés, 34700 CELLES
Téléphone : +33 6 52 71 01 61

Et cette couleur rouge, kesako? :

La roche rouge du lac du Salagou est appelée la ruffe (de Rufus : rouge). Cette couleur est due à la présences d’oxydes de fer qui se sont accumulés sous l’effet du retrait de la mer et du travail des marécages (il y a fort longtemps de ça). La roche est constituée de couches de sédiments qui se sont déposés par séquences régulières. C’est la raison pour laquelle on y observe de nombreuses craquelures. Il paraît même qu’on peut y entrevoir des empruntes de dinosaures …. (on parle au moins de reptiles).

La Randonnée des Vailhés

  • Distance : 10km
  • Difficulté : moyenne selon les guides mais nous l’avons trouvée assez facile en prenant notre temps
  • Durée : 3h30 selon les guides (la durée est toujours très relative : un peu moins si vous avez un bon rythme, un peu plus si vous pique-niquez ou prenez votre temps)
  • Dénivelé : 268m

Le départ se fait depuis le parking de la base nautique de la commune de Celles (1). Pour rejoindre la piste le chemin est bien indiqué, vous trouverez des panneaux donnant des informations sur le sentier, le lac et ses environs.
Nous avons eu une température de 18°, étonnante pour une fin décembre, et un grand soleil. Un temps de début de printemps en soit, parfait pour cette balade.

Randonnées des Vailhés
Etapes de la randonnées des Vailhés

Une fois sur la piste, continuez sur le sentier qui longe les berges (2). A gauche vous apercevrez bientôt une chapelle un peu plus en hauteur, il s’agit de la chapelle Notre-Dame- de-Clans. Prenez toujours tout droit de façon à rester aux abords du lac. Un peu plus loin vous allez passer devant les vestiges d’une capitelle (cabane en pierres sèches selon Wiki), vous pouvez vous abriter du soleil ou de la pluie dans cet abri de fortune (comme Romaric le touareg l’a fait).

Le chemin se poursuit tranquillement offrant de beaux panoramas sur le lac. Vous allez croiser de nouveau quelques ruines.
Puis nous nous sommes arrêtés, face au lac, pour pique-niquer avant la remontée (3).

Vient le moment de la remontada (3), vous passez à côté de la calanque de la Mourade et commencez la petite ascension. La vue va se faire de plus en plus belle.

Suivez toujours la piste jaune puis vous arriverez à un carrefour (4). Prendre le chemin de droite avec le panneau DFCI.

Un peu plus tard nous avons eu la chance de croiser un troupeau de chèvres, pas gêné par notre présence.

Puis vous allez redescendre sur la piste (5) et arriver au village de Celles, jadis évacué pour la création du lac, qui aujourd’hui reprend doucement vie. Passez entre les jolies bâtisses et rejoignez la piste en contournant la barrière.

Reprendre l’itinéraire sur la droite (2) par lequel vous avez débuté la Rando et rejoindre le parking.

Nous avons passé une super journée en en prenant plein la vue, il faudra revenir en été pour profiter du lac pour s’y baigner, j’ai cependant lu qu’on pouvait rencontrer de grosses silures… Affaire à suivre.

3 Comments

  • René

    26 décembre 2019 at 19:57

    Jolie ballade
    Des photos qui incitent à voyager!

  • Sandrine

    2 janvier 2020 at 15:49

    Très sympa ton article et toutes ces photos qui attirent à la découverte.
    Moi qui vient pas très loin de l’Hérault tu me donnes de belles idées de (re)découverte de la région.
    Merci et continue 🙂

    1. May

      2 janvier 2020 at 17:56

      Merci Sandrine pour ton commentaire! En esperant que tu auras vite l’occasion de mieux découvrir la région 🙂

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant