Blog post

Une journée à la découverte de Bergame

23 septembre 2019

Toujours heureuse de revenir en Italie, c’est le temps d’un week-end que je pars avec des amies à la découverte de la région lombarde et de la jolie ville de Bergame. Bergame a vu naître la Comedia dell’arte en son sein et associe cachet historique et sophistication culturelle.

Où se trouve Bergame ?

La ville de Bergamo (en italien) se situe en Lombardie dans la région de la plaine du Pô, à 50kms au Nord-Est de Milan. Bergame est la quatrième ville de Lombardie, peuplée de 120.000 habitants. La ville est divisée en une partie haute, avec ses édifices médiévaux et Renaissance perchés sur une colline, et une ville basse, dont les quartiers plus modernes s’étendent dans la plaine.

Comment s’y rendre ?

Au départ de Milan nous avons pris le train à la stazione centrale. Il y en a toutes les 30 mns environ.
Le trajet en train dure 1 heure et nous avons payé 5,5€ par personne. Les trains sont confortables et comportent des places assises.
Le billet peut être acheté à une borne automatique (attention elles sont assez longues) ou directement sur internet. Le billet est rapidement vérifié pour permettre l’accès au hall des trains.

Si vous voulez y séjourner un week-end sans passer par Milan, une liaison aérienne avec Rayanair fait Paris (Beauvais) – Bergame (Orio al Serio) à partir de 30€ A/R.

Que faire à Bergame ?

L’ascension de la Città Alta

Une fois sorties de la gare on aperçoit, en face, la città alta, ville haute de Bergame. Pour nous y rendre nous avons décidé de marcher, ce qui nous a pris une vingtaine de minutes.
Il est aussi possible de prendre les bus 1 ou 1A qui vous déposent en bas du funiculaire (même ticket pour les deux).

Sur la route nous sommes passées devant la Chiesa di San Marco, une église assez sombre mais qui a un intérieur très riche avec de jolies peintures.

Au bout de la rue Antonio Locatelli nous arrivons au niveau du funiculaire qui peut vous transporter jusqu’à la Ville Haute.
Depuis plus de 120 ans, le funiculaire relie le centre de Bergame à la Città Alta. L’arrivée se fait au devant la Piazza Mercato delle Scarpe (Place Marché des Chaussures). Le trajet coûte 1,30€.
Nous avons plutôt opté pour la montée à pieds, 10 minutes de grimpette pour arriver au niveau de la Porta San Giaccomo qui offre une très jolie vue sur la ville. De là nous avons rejoint le centre ville pour flâner dans les rues.

Flânerie dans les petites rues de la ville haute

Nous avons eu de la chance avec le temps puisque le soleil était de sortie pour illuminer les petites rues pleines de charme de la ville. La ville est assez petite et nous avons fait le tour en moins de 2 heures. Elle est cependant très touristique, notamment dans l’après-midi.

Bergame

Profiter de la matinée pour visiter la ville haute et ainsi éviter les trop nombreux touristes.

Piazza Vecchia

La Piazza Vecchia est le coeur du centre historique. En son centre une petite fontaine qui ouvre la voie vers un Campanile datant du XIIème siècle et sur le Palazzo del Podestà. Nous avons pu entrer par l’escalier sur la droite, la salle principale accueille régulièrement des expositions, dont celle d’aujourd’hui, sur le bois et ses dérivés.

Des bâtiments médiévaux, des palais Renaissance et plusieurs cafés anciens bordent la place.

Ouvrez les yeux à la Piazza del Duomo

En redescendant on continue tout droit et on arrive sur une place entourée de monuments religieux.
La cathédrale de Bergame San Alessandro, le baptistère bâti en 1340, la Chapelle Colleoni et l’imposante Cathédrale di Santa Maria Maggiore se trouvent autour de vous.
Cette dernière est absolument incroyable! La visite est gratuite et se fait dans le silence. On y découvre une cathédrale très riche dans ses fresques et ses détail, on ne savait plus où donner de la tête.

Cathédrale de Bergame

S’arrêter déjeuner et goûter la polenta et les Casonsèi

Les spécialités de la ville sont la Polenta qui se mange en plat, aux champignons ou au fromage, mais aussi en dessert sous forme de gâteaux sucrés.
Autre spécialité, les Casonsèi, petites pâtes fourrées à la viande.

Je vous recommande de vous arrêter déjeuner chez Mimì • La Casa dei Sapori. La cuisine y est traditionnelle et excellente, le personnel est adorable et les plats ne sont pas trop chers. Nous nous en sommes sortis pour 12-13€ par personne avec l’eau (bouteilles toujours payantes au restaurant).

La Marianna – l’inventrice de la glace au stracciatella

En remontant vers San Vigilio, directement sur la place Colle Aperto à côté du funiculaire, nous avons pris une glace dans l’enseigne qui a inventé la glace Stracciatella en 1961. La Stracciatella est une crème glacée au Fior di latte à laquelle on ajoute du chocolat fondu qui durcit dans la glace très froide.
Je ne suis pas très glaces à la crème donc je ne saurai pas donner un avis objectif, mais Claire, qui m’accompagnait, l’a trouvée excellente.

la Marianna

Le + : s’arrêter manger sa glace sur un banc qui fait face au Parco della Rocca e Fauna Orobica.

Autres adresses:


Une pause avec vue au Caffè Del Funiculaire, un choix de plus de 50 bières et quelques 100 whiskies.

Plutôt vin ? La Vineria Cozzi saura vous satisfaire, elle possède une petite cour intérieure ou une salle intimiste. De très bon snacks ou plats chauds également.

Nouvelle ascension vers le Castello San Vigilio

Une fois encore, un funiculaire peut vous y amener, mais nous y sommes monté à pieds à travers les jolies rues ensoleillées qui nous ont offert de superbes panoramas sur la ville. La balade était très agréable et vraiment magnifique.

En arrivant dans le parc du château il faut prendre à gauche pour monter directement dans la tour et accéder au jardin supérieur.
De là, une vue à 360° sur les montagnes et un grand jardin public. L’endroit parfait pour faire une pause et reprendre ses forces. On se trouve sur les ruines de la forteresse bâtie aux XVIe et XVIIe siècles par les maîtres vénitiens de Bergame.

A ne pas louper, la vue depuis le sommet du Château San Vigilio.

Bergame en fin de journée

Pour ne pas changer, nous sommes redescendues à pieds jusqu’à la gare, en faisant un stop dans une boulangerie pour goûter l’une des nombreuses patisseries. Comptez une bonne heure pour redescendre à pieds. Si vous êtres préssés vous pouvez aussi emprunter le funiculaire ou un bus.

Pour découvrir la ville en images :

Envie de sauvegarder l’article ? Pin it!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant