Blog post

A la découverte des Cyclades | Guide de voyage à Paros

7 octobre 2020

Après avoir découvert Athènes, la capitale Grecque, nous nous rendons dans la 3ème plus grande île des Cyclades, Paros, pour la suite du voyage.

Pour moi Paros représente les villages blancs et fleuris que l’on voit souvent en photo. C’est en effet ce que j’ai préféré lors de la visite de cette île. Quand la blancheur des pierres rencontre les couleurs étincelantes des bougainvilliers on se croit dans un décor paradisiaque. Je vous la fait découvrir à travers cet article.

Quelques mots pour en savoir plus sur Paros

Après Naxos et Andros, Paros est la troisième plus vaste île de l’archipel des Cyclades. Sa superficie est de 196km².

Itinéraire de mon voyage en Grèce et localisation de Paros

Elle se situe à peut-près au centre de l’archipel, à l’Ouest de Naxos que l’ont aperçoit à l’oeil nu depuis ses côtes.

Réputée pour son marbre blanc à l’Antiquité, elle jouit aujourd’hui de sa beauté naturelle et attire les touristes pour ses jolis villages blancs et fleuris, typiquement le cliché que l’on se fait des villages dans les Cyclades.

Mais Paros c’est aussi un paysage vallonné, des côtes magnifiques avec leurs plages et criques qui nous mènent directement dans son eau cristalline.

Les deux centres principaux de l’île sont Parikia : chef-lieux, d’où débarquent les ferry; et Naoussa : ancien village de pêcheur devenu de plus en plus chic avec le temps. Mais vous allez le voir par la suite, c’est loin d’être les seules points d’intérêt de l’île !

Paros est une île particulièrement appréciée des Français qui visitent les Cyclades! En effet ils représentent près de 60% des touristes. Ne vous attendez pas à un trop gros dépaysement en arrivant, sinon vous allez être déçus : on entend du français partout dans les rues, les cartes sont traduites et certains grecques s’y sont mis. Si au contraire vous avez du mal avec l’anglais alors vous avez trouvé votre île 😉

Mes coups de coeur

Ce qui défini Paros selon moi, et que j’ai préféré, ce sont ses villages fleuris d’un blanc immaculé. C’est bien l’image que je m’étais faite des Cyclades et que je voulais voir absolument. Voici mes principaux coups de coeurs , tous critères confondus, dont le détail se trouve dans la suite de l’article.

  1. Le village de Lefkès
  2. La station de Piso Livadi, ses restaurants et sa plage
  3. Le village de Naoussa en journée
  4. Faire le tour de l’île en scooter en s’arrêtant dans les criques
  5. Profiter encore et toujours des merveilleux couchers de soleil

Conseils pratiques pour séjourner à Paros

Introduction valable pour Paros mais valable pour toutes les îles des Cyclades:
Se déplacer : il est impératif d’avoir un véhicule pour profiter au maximum de l’île et vous rendre facilement où vous voulez. Vous pouvez louer des voitures (env. 40€/jour), scooters (entre 20-30€/jour) ou des quads (entre 35-50€/jour) dans les agences des villes principales.
Réservations : je vous conseille vivement de réserver tous vos logements en avance afin d’être sur d’avoir une place et d’avoir du choix. Les hébergements sont assaillis en haute-saison et vous risquez de vous retrouver sans rien en ne prenant pas vos dispositions.
Il est aussi conseillé de réserver vos moyens de transports (ferry mais aussi voitures et scooter) en avance, pour les mêmes raisons.

Se déplacer sur l’île

Je vais commencer par ce point qui me semble le plus important, à Paros comme dans les autres îles des Cyclades : le transport. Je vous conseille à 200% d’avoir un véhicule sur l’île si vous voulez pouvoir vous déplacer librement.

Nous avons pris un taxi pour aller de Parikia à Naoussa (15-20€). Une station de taxi est présente juste en face de l’arrivée des ferry. Mieux vaut se hâter pour en prendre un pour éviter le risque de devoir attendre qu’ils aient fini leurs courses précédentes.

💡Je vous conseille de ne pas attendre sans rien faire si des véhicules sont présents mais vous ne voyez personne.

Pour la petite anecdote, avec Flo nous avons attendu une vingtaine de minutes, seuls devant 3 taxis vides. Nous avons essayé de regarder s’il y avait un numéro à appeler, passés à l’office de tourisme pour demander si tout était normal…
Jusqu’à ce que nous comprenions que les 3 chauffeurs étaient assis sur un banc juste derrière nous à discuter en buvant leur café ! Il n’étaient visiblement pas affolés de nous voir tournicoter autour de leurs voitures en recherche d’un peu d’aide.
Finalement après les avoir identifiés, nous sommes partis avec l’un d’eux rapidement et tout s’est bien passé.

Location de scooter, quad, voitures

De notre hôtel nous avons pu aller à Naoussa à pieds et avons loué un scooter pour 4 jours là-bas.

  • Il est possible de louer un 150cc à Paros sans montrer de permis moto. Ce n’est pas le cas ailleurs. Si vous n’en avez jamais conduit préferez prendre un 50cc mais en vous attendant à galérer un peu dans les côtes, ces modèles n’étant pas puissants.
  • Les quads sont réputés « casse-gueule » mais pour l’expérience je dirai que ça vaut le coup de l’essayer.
  • Les voitures sont très bien sinon (c’est ce que nous avons fait dans les autres îles).

💡Pour une autre petite anecdote, nous avons loué au premier loueur en arrivant sur le port de Paros : ML Rent a car. Spoiler alert je vous le DECONSEILLE !
Premier point les casques sont en très mauvais état, mais c’est un peu le cas partout donc on ne peut pas lui en tenir compte que pour ça. Nous avons loué un scooter puis sommes allés manger à Naoussa.
Le soir nous sommes allés le récupérer sur le parking pour rentrer à l’hôtel : déjà nous nous sommes rendus compte que la lampe était KO (extrêmement dangereux). J’ai du m’éclairer avec les clignotants et le portable de Flo, c’était chaotique. Ensuite le scooter faisait de très forts à coups, sans que je ne change rien au pilotage, et nous étions à 20 en vitesse de pointe… Un calvaire, encore une fois très dangereux sur les routes mal éclairées la nuit.
Nous sommes allés le changer le lendemain en prenant le modèle du dessus mais j’étais très énervée contre ce loueur qui aurait dû vérifier son matériel avant de le louer et de nous mettre en danger.

Où loger à Paros ?

C’est LA question quand on se rend sur l’île de Paros et généralement dans les Cyclades. Je vous donne ici mon ressenti.

Loger dans les villes principales est une bonne solution pour se déplacer facilement mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’agitation et que ça manquait de calme. Je vous conseille donc plutôt le « calme » et la « campagne » dont je parle ci-dessous.

Les villes principales

Côté practicité il est facile de loger à Parikia, on se déplace alors à pieds le soir dans la ville, l’accès au ferry est facilité et de nombreuses agences de locations sont présentes dans les environs.

Naoussa est aussi une ville dans laquelle vous allez trouver de l’animation le soir, des taxis et des loueurs de véhicules. Il faut toutefois savoir qu’elle est assez bondée le soir tombé.

Au calme à Piso Livadi

Autrement j’ai beaucoup aimé la station balnéaire de Piso Livadi, plus calme, avec une jolie plage et des restaurants. Située au Sud de l’île, je l’ai trouvée plus authentique et reposante que les deux précédentes.

Dans la campagne de Paros

Dernière option que nous avons choisie : loger en « périphérie » d’une ville principale. Nous avons passé notre séjour au Anemoi Ressort, sur une petite colline à moins de 10 mns de Naoussa en scooter. La vue était superbe et j’ai trouvé agréable de se retrouver au calme le soir, loin de l’agitation. Après ça dépend des goûts de chacun.

Les hôtels que je vous conseille : Hotel Bilia (Naoussa), Maryo Village (Naoussa), Anemoi Hotel (proche Naoussa) et Sunset View Hotel (Parikia).

Visiter Paros : les incontournables en 4 jours

Nous avons passé 10 jours dans les Cyclades dont 4 à Paros ! Je vous présente ici mes incontournables.

Les principaux points d’intérêt de Paros

  • Parikia : le chef-lieu incontournable de l’île
  • Naoussa : le village le plus charmant
  • Lefkès : l’authenticité dans un paradis blanc
  • Piso Livadi : quand la blancheur des murs rencontre le turquoise des eaux
  • Antiparos : la voisine de Paros, un centre-ville adorable et de très jolies criques

Les plus jolies plages de Paros

Je ne suis pas une amatrice des plages organisées avec locations de parasol et plein de monde autour. Je suis donc allée chercher des plages plus discrètes et secrètes. Paros regorge de petites criques, si vous aimez ça en voici quelques unes:

  • Stefano Beach : un banc de sable au milieu des eaux turquoises. Spot de kitesurf à côté.
  • Criques entre la plage Lageri et l’église Orthodoxe (Ιερό Παρεκκλήσιο Ζωοδόχου Πηγής). La vue depuis l’église est top.
  • Criques entre les plages de Santa Maria et Mikri Santa Maria. Entre ces deux grandes plages touristiques nous avons trouvé de jolies petites. criques vides de monde.
  • Ubini Petra Beach
  • Molos Beach : pour ceux qui sont en manque de longues plages de sable fin.
  • Plage Saint George, Antiparos
  • Plage de Piso Livadi : après un déjeuner dans l’un des restaurants de la ville, aller se baigner dans l’eau transparente de cette plage.

Adresses food & drinks à Paros : où manger et boire un verre ?

  • Naoussa:
    • 🍲Tsachpinis-Ouzeri twn Nautikwn, Naoussa : une taverne sur le joli port de Naoussa avec du poisson frais. Réservation très recommandée.
    • 🍦Nonna’s crema, Naoussa : pour une excellente glace
  • Parikia:
    • Cafe Symposium, Parikia : le petit mignon de Parikia.
    • 🍲Distrato Cafe Bistrot, Parikia : pour un lunch tou mignon
    • 🍲Mana mana, Parikia : le voisin du précédent.
  • Kostos:
    • 🍲Καφενείο « Ο Κώστος », Kostos : petit restaurant familial sur la place de Kostos. Quelques plats du jour à petit prix, très authentique.
  • Antiparos:
    • 🍲Zombos, Antiparos : Des plats fins, un peu cher mais très bon.
    • 🍸Sifneico Café, Antiparos : spot parfait pour siroter un cocktail en face du coucher de soleil.
  • Piso Livadi:
    • 🍲Gialos Paros, Piso Livadi : très bonne cuisine maison, presque les pieds dans l’eau.

Ce pour quoi je reviendrai :

  • Korakas Lighthouse : une randonnée de 7kms jusqu’au Cap Korakas sur la pointe Nord-Ouest de l’île.

Guide de voyage

Parikia

Parikia est la capitale de l’île. C’est un passage obligé car les ferry y arrivent. Nous l’avons visitée rapidement le premier jour en arrivant puis le matin du troisième jour avant de nous rendre à Antiparos. Je vous recommande de favoriser le matin pour la découvrir car c’est bien plus agréable quand il n’y a pas grand monde !

Je vous conseille de vous perdre dans ces rues blanches et fleuries pour mieux la découvrir. Toutes sont plus belles les unes que les autres. De nombreuses boutiques, cafés et restaurants en font une destination très attractive pour les touristes qui visitent Paros.

Profitez-en pour aller admirer l’église de la Panagia, l’une des plus anciennes de Grèce. Elle a traversé les âges mais est très bien conservée.

Naoussa

Incontournable de tout voyage à Paros, Naoussa est LE village pittoresque de l’île. Ancien port de pêche il prend aujourd’hui des airs de station chic une fois le soir venu.

Je l’ai adoré en matinée ou fin d’après-midi. Des rues blanches fleuries comme on les aime à Paros, avec des portes colorées, des chats mignons à chaque coin de rue, des petits restaurants et boutiques. Quand on s’avance vers le charmant petit port on découvre le poumon de Naoussa. Il a gardé son charme avec ses bateaux colorés et les poulpes qui sèchent au soleil. Le port est aujourd’hui bordé de terrasses et restaurants, mais il conserve de son charme et nous permet de manger au bord de l’eau.

Il est extrêmement agréable de s’y balader et de flâner dans les rues le matin. On a l’impression d’être seuls au monde dans un petit paradis. C’est l’un des plus joli village de Paros et des Cyclades.

Revers de la médaille j’ai beaucoup moins aimé l’ambiance de Naoussa le soir venu. Les restaurants et terrasses se remplissent et le ton change. On parle souvent du « Saint-Tropez grec » mais j’ai trouvé ça un peu « m’as tu vu » sur les bords et beaucoup (mais alors beaucoup) moins authentique.

Coup de ♥ : Le village de Lefkès

J’ai été séduite par notre visite de Lefkès. Ce village perché sur une colline a été longtemps la capitale de Paros. Son emplacement lui permettait à l’époque d’échapper aux razzias des pirates.

Lefkès c’est un enchainement de rues plus belles les unes que les autres. Nous avons posé le scooter en haut du village et sommes descendus tranquillement à pieds. Encore une fois nous n’avons pas croisé grand monde avec cette sensation d’avoir le village rien que pour nous. Un endroit à faire absolument !

Coup de ♥ : Piso Livadi

Petit port de pêcheurs dans le sud de l’île, Piso Livadi a été un vrai coup de coeur ! L’ambiance est très tranquille et plus calme qu’à Parikia ou Naoussa. Un mignon petit centre entouré par la mer. Des restaurants sont alignés en face du port et de la plage.

J’ai adoré cette plage. Nous avons mangé dans un restaurant presque les pieds dans l’eau et j’allais faire trempette entre chaque plat : c’est ma vision du paradis. Fin de repas on est allés poser nos serviettes sur le sable et j’ai nagé dans les eaux transparentes. Véritable petit coup de coeur pour cet endroit.

Une seconde plage un peu plus grande se trouve à quelques centaines de mètres. Très sympa mais peut être moins intimiste.

Antiparos

Après avoir exploré les plus jolis villages de Paros nous allons voulu découvrir les côtes de l’île voisine : Antiparos.

🛳️ Pour traverser il faut se rendre à Punta pour prendre le bac (nous avons payé 3,9€ pour 2 personnes + 1 scooter). La traversé dure à peine 10 minutes !

Une fois arrivés nous sommes partis directement vers l’Ouest de l’île à la recherche de jolies criques où s’arrêter. Nous sommes allés jusqu’à la plage Saint George, puis avons fait une pause déjeuner chez Zombos, juste à côté.

De retour vers le centre d’Antiparos nous nous sommes de nouveau arrêtés sur le bord de la route pour se baigner. Super agréable et on était presque seuls.

On a fini la journée dans le centre-ville qui fut un véritable coup de coeur ! Tellement mignon encore une fois. On a vu des habitants repeindre les pierres devant chez eux, c’est un travail colossal qui est réalisé chaque année pour conserver la blancheur des rues.

J’ai malheureusement peu de photos du centre-ville car nous les avons perdues !

Nous sommes allés admirer le coucher de soleil à côté de la Sunset Beach, au café Sifneiko. Encore un moment magique. J’ai trouvé qu’à Athènes, Paros et dans les autres îles des Cyclades, les couchers de soleil étaient tous merveilleux et différents.

A faire si vous avez le temps

Kostos

Nous sommes tombés sur ce petit village un peu par hasard en nous rendons à Lekfès. Nous nous sommes arrêtés déjeuner sur la grande place et en avons profité pour faire un tour. C’est tout petit mais encore une fois le village est très mignon. De jolies ruelles et de belles églises.

Lors de notre visite nous étions quasiment seuls, ça nous a fait du bien de sortir un peu des endroits touristiques de l’île pour trouver ce village très authentique.

Marpissa

Nous sommes passés à Marpissa sur la route de Piso Livadi. C’est encore un joli village mais qui ne fait pas partie des incontournables selon moi.

De petite taille il ne comporte que très peu de boutiques et une taverne, assez grande et bien placée. Très sympa pour prendre un jus d’orange pressé et bien commencer la journée.

Charoula’s Tavern, Marpissa.

C’est la fin de cette étape à Paros dans le magnifique archipel des Cyclades. Après cette étape nous nous sommes rendus sur les îles de Sifnos, Milos et Santorin. La suite arrive très vite !

8 Comments

  • Deux Pains Perdus

    8 octobre 2020 at 08:10

    Superbe ton article et les couleurs des photos … waouw 😀
    Ca a l’air vraiment chouette ! Nous étions allés dans le Péloponnèse il y a deux ans, mais j’avoue que Paros me fait de l’oeil … 🙂

    1. May

      9 octobre 2020 at 14:57

      Merci beaucoup ! 🥰
      Je pense que les paysages sont bien différents, j’ai vu des différences dans toutes les îles des Cyclades où je suis allée. Attends d’avoir vu Milos (encore un peu de patience haha).

  • Girls n Nantes

    8 octobre 2020 at 10:03

    tu m’as fait voyager, c’est sublime
    ça ne m’étonne pas qu il y ait pas mal de Français, c’est particulièrement magique !
    bises

    1. May

      9 octobre 2020 at 14:56

      Merci beaucoup !
      Tant mieux, c’est le but avec mes articles. Partager la beauté du monde 🥰

  • Mallys

    8 octobre 2020 at 16:59

    Je reconnais bien la Grèce aux couleurs blanc immaculé et bleu turquoise 😉 Tes photos font rêver. Je n’ai pas eu l’occasion d’aller la bas mais le cadre est sublime. Tu as découvert de chouettes endroits à visiter. Cela a du être impressionnant de voir les habitants repeindre les pierres devant chez eux. Dis moi le ciel est toujours bleu là bas !?
    Merci pour ce partage, ça me fait un peu évader.

    1. May

      9 octobre 2020 at 14:55

      Merci beaucoup ! C’est vraiment une destination que j’ai adoré 🥰
      Oui le ciel était bleu tous les jours où nous y étions. Néanmoins j’ai vu sur quelques photos qu’en ce moment (automne) il y a aussi de la grisaille. J’ai du mal à le croire mais les îles se dépeuplent une fois le froid revenu.

  • Sarah Croft

    10 octobre 2020 at 11:09

    C’est tellement paradisiaque, j’adorerai y aller un jour ! Merci pour toutes ces informations 🙂

    1. May

      10 octobre 2020 at 17:59

      Je te le souhaite! C’est super beau 🙂

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant