Blog post

A la découverte des Cyclades en Grèce | Guide de voyage de l’île de Sifnos

20 octobre 2020

Troisième destination de notre voyage en Grèce et dans les îles des Cyclades, nous arrivons sur l’île de Sifnos ! Cette petite île de 74km², bien que moins connue que ses voisines Milos et Paros, offre de jolies découvertes. Je vous présente ici les incontournables et ce qui fait le charme de cette île pour que vous puissiez la découvrir et peut-être partir l’explorer.

Sifnos est souvent considérée comme étant l’île des randonneurs. En effet elle possède un relief impressionnant et une vingtaine de balades balisées. Mais c’est aussi une île réputée pour ses poteries, ses monastères majestueux et surtout… sa gastronomie. C’est l’une des îles où l’on mange le mieux. Je vous ai convaincus ? Alors c’est parti pour la découverte !

Quelques mots sur Sifnos

Au cœur des îles Cyclades, Sifnos est aujourd’hui une île assez bien préservée. Néanmoins plus connue que sa voisine Serifos, elle a avec elle de nombreuses similitudes. On trouve sur l’île des champs d’oliviers centenaires en escaliers, sur les falaises escarpées de ses collines, et de nombreux sentiers de bergers qui seront très appréciés des randonneurs et permettent de découvrir l’île autrement.

Mon passage en Grèce et à Sifnos étant en plein mois d’août, la randonnée n’était pas l’activité qui me semblait la plus adéquate à cette période cependant. Heureusement l’île comporte aussi de magnifiques villages blancs aux coupoles bleues, et des criques et plages de sable fin.

Itinéraire de notre voyage et localisation de Sifnos (Grèce)

En arrivant de la touristique Paros (mon guide complet ici), nous avons trouvé à Sifnos le calme et l’authenticité. J’ai vraiment trouvé qu’en Grèce, dans les îles des Cyclades, chacune avait sa particularité et c’est notamment le cas de Sifnos.

S’y rendre et se déplacer sur l’île

Arriver en Ferry

Lors de notre voyage en Grèce, nous avons fait un saut express d’une journée et demie à Sifnos entre les îles de Paros et de Milos.

Nous sommes arrivés depuis Paros en ferry. Il faut savoir que des liaisons rapides et peu chères ont lieu 2 fois par semaine en haute saison entre les deux îles avec la compagnie Blue Star Ferry : le mardi et le dimanche (env. 10€, je vous conseille de regarder sur le site comparatif Direct Ferries).

N’ayant pas pris en compte cette information lors de la préparation de notre voyage, nous avons dû prendre une autre compagnie pour la somme de 62,5€ par personne … Ça fait tout de suite mal au budget pour 50mns de trajet.

Se déplacer à Sifnos

En voiture

Comme nous n’avions qu’une journée complète sur place nous n’avons pas hésité et avons loué une voiture le premier soir en arrivant (pour 24h – entre 40-60€).

Sentier à Kastro pour se rendre à l’Eglise des Sept Martyrs

Nous sommes allés chez le loueur Sifnos Trail (Sun Trail) dans la rue principale de Kamarès (port d’arrivée). Ils étaient adorables et très arrangeants, ils nous ont même aidé à construire notre itinéraire express pour voir les incontournables de l’île !

Je vous conseille vraiment de réserver votre véhicule avant d’arriver sur l’île. Nous avons eu de la chance de pouvoir louer la dernière voiture lors de notre arrivée mais nous n’avons pas pu la garder 24h à cause d’une réservation prévue le lendemain.

En scooter / quad

Contrairement à ce qui est fait à Paros, il n’est pas possible de louer un scooter 150cc sans permis moto à Sifnos. Les loueurs sont très regardants là-dessus.

Comme l’île a un sacré relief nous avons décidé de ne pas prendre de scooter et de louer une voiture. Je ne le regrette absolument pas. Je pense que nous aurions perdu beaucoup de temps avec un scooter peu puissant. Néanmoins beaucoup choisissent cette solution, à vous de voir.

En bus / à pieds

Comme je le disais précédemment, Sifnos est une île connue pour ses nombreux sentiers. C’est un moyen original et plus authentique de visiter l’île, à condition qu’il ne fasse pas trop chaud et que vous ayez du temps ! Si vous optez pour cette solution, vous pourrez également emprunter des bus, on nous a dit que le réseau routier était très bon à Sifnos.

Où loger à Sifnos ?

Une fois encore, cela dépend du temps que vous y restez et de vos envies. Comme l’île est assez petite je vous conseillerai néanmoins de loger à Kamarès ou à Apollonia, les deux villes les plus animées dont je vous parle plus longuement dans la suite de cet article.

Pour nous qui ne restions que deux nuits, la solution de facilité était de loger à Kamarès. C’est dans cette ville que débarquent les ferries, on y trouve de l’animation le soir et elle dispose d’une large et belle plage, parfaite pour le coucher du soleil !

🏨 Nous avons logé au Margado, pension tenue par Stella qui parle très bien le français et qui est extrêmement chaleureuse.

J’ai trouvé que le prix des logements était particulièrement élevé à Sifnos pendant la période estivale. Une fois encore je vous conseille de vous y prendre à l’avance et surtout de tout réserver avant d’arriver !

Visiter Sifnos : les incontournables de l’île

3 minutes à Sifnos
Poterie traditionnelle de Sifnos
Poterie traditionnelle de Sifnos

Les principaux points d’intérêt de Sifnos

  • Kamarès
  • Apollonia
  • Artémonas
  • Kastro

Les plus jolies plages de Sifnos

  • Platis Gialos et sa longue plage de sable fin
  • Apokofto et la vue sur le Monastère de Chryssopigi
  • Panagia Poulati (et surtout la superbe crique juste en bas !)

Ce que nous n’avons pas pu faire et pour quoi je reviendrai :

  • Cheronissos et son charmant port de pêche situé à l’extrémité nord de l’île.
  • Le petit village de Vathi et sa plage de sable blanc
  • Les sentiers de randonnée

Guide de voyage à Sifnos

Kamarès

Kamarès est le port principal de l’île, c’est là qu’arrivent les Ferries et on y trouve de nombreuses pensions. Nous avons apprécié nous y balader le soir, en longeant les restaurants et les boutiques de poteries traditionnelles. La ville est assez animée et possède une large plage qui offre un coucher de soleil absolument magnifique ! Très agréable aussi de s’y baigner en journée.

Kamarès se trouve dans une baie entourée de montagnes. On observe sur les flancs de celles-ci le lointain monastère blanc de l’Agios Simeon, que nous aurions visité avec plaisir si nous avions eu plus de temps (notamment pour la vue qu’il offre sur l’île et la mer!). Notre auberge était également située sur un flanc de montagne et nous avons profité d’une jolie vue sur la mer pendant notre séjour.

📍Globalement tous les restaurants de Kamarès sont recommandés. Nous n’avons pas eu le temps de les tester si ce n’est qu’Ablémonas où nous avons pris deux gyros et une bière bieeeeen fraîche. Les glaces chez Pipi’s café sont aussi très bonnes.

Apollonia

Apollonia est la capitale de Sifnos. Elle est située à 5km de Kamarès et facilement accessible via l’unique route qui les relie.

Un parking gratuit est situé à l’entrée de la ville.

Construite sur 3 collines, c’est un joli village perché entouré d’oliveraies. Vous y trouverez les signes les plus visibles des villages cycladiques : des façades blanches et fleuries, des coupoles bleues et des petites ruelles dans lesquelles on se perd volontiers.

La ville comporte une partie « branchée » et touristique, et une partie résidentielle plus calme. On y trouve de nombreux restaurants et pensions et c’est très animé le soir !

📍Nous avons mangé des mezze traditionnels chez KAFENEIO DRAKAKIS, très bon même si un peu cher. Nous avons ensuite pris une bonne glace crémeuse chez Tratamento.

Nous nous y sommes rendus le soir de notre arrivée assez tard, après avoir loué la voiture et on en a profité pour la découvrir de nuit tout en dégustant des spécialités grecques (je n’ai donc que très peu de photos).

Artemonas

Artemonas est situé sur les hauteurs d’Apollonia. On y retrouve toujours de belles ruelles fleuries, de jolies églises mais aussi les ruines d’anciens moulins au sommet de la colline !

Nous avons justement commencé par nous rendre au sommet d’Artémonas, jusqu’aux deux moulins encore présents. D’ici la vue est panoramique, on peut admirer la mer d’un bleu profond, le bas d’Artémonas, le village de Kastro, et même Kamarès !

Nous sommes ensuite redescendus déambuler dans les ruelles blanches du village. On peut y apercevoir des villas parmi les plus belles et riches de l’île.

📍Nous nous sommes arrêtés prendre un jus d’orange pressé chez Margarita. Une petite pause sympathique.

Kastro

Dressé sur un rocher tout en hauteur, Kastro est l’un des plus beaux villages de l’île !

Kastro signifie « forteresse », ce village blanc a été la capitale de l’île jusqu’en 1836.

Ses maisons serrées les unes contre les autres, construites sur plusieurs étages, forment les remparts de la ville. Elles ne laissent que de très rares ouvertures sur l’intérieur du village. Les ruelles sont étroites, il n’y a ni lieux publiques ni larges places et les portes des habitations donnent systématiquement sur l’intérieur. L’objectif de cette forteresse était de protéger la colonie des attaques des pirates.

De l’autre côté de Kastro on découvre un panorama magnifique sur la mer et sur l’église de Sept Martyrs, accessible facilement à pied.

Je vous conseille d’y aller le matin ou en fin de journée pendant l’été, lorsque le soleil tape on a très rapidement chaud et l’ombre est difficile à trouver. Ceci vaut globalement pour Sifnos mais aussi toutes les destinations en Grèce pendant l’été.

📍Nous avons fait une petite pause désaltérante chez Dolci, avec une jolie terrasse face aux collines.

Faros

Faros est un petit port de pêche situé au sud-est de Sifnos, il était le principal port de Sifnos jusqu’en 1833. Il doit son nom au phare installé à l’entrée de son port.

Une plage et quelques tavernes permettent d’y passer du bon temps mais vous pouvez également vous rendre vers d’autres plages et vers le Monastère perché de Chryssopigi par des petits sentiers (30mns).

📍Nous avons déjeuné chez Flaros avant d’aller nous baigner dans la plage de Faros.

Platis Gialos

C’est ici que nous avons fini la visite de l’île. Après une journée au pas de course nous sommes allés nous baigner et nous prélasser sur cette plage de sable fin, la plus large de l’archipel des Cyclades.

De nombreux bars et restaurants, ainsi que des loueurs de bouées sont présents tout au bord de la plage si vous aimez les journées plage.

Je n’ai donc pas de photo de cette plage, mais en voici une que j’ai trouvé sur internet.

Après avoir posé le pied à Athènes, visité la belle île de Paros, exploré Sifnos, nous nous sommes rendus à Milos avant de terminer notre voyage en Grèce à Santorin. Vous pouvez retrouver les articles relatifs à ces îles sur le blog.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant