Blog post

A la découverte des Cyclades en Grèce | Guide de voyage de l’île de Milos

3 novembre 2020

Quatrième étape de notre voyage en Grèce, nous débarquons sur l’île de Milos ! Après Athènes, Paros et Sifnos voici une nouvelle destination à explorer. Je suis tout de suite séduite par l’ambiance de Milos, il fait beau, l’eau est turquoise, on trouve de l’animation, les habitations sont encore et toujours blanches. Nous voici sur l’île pour 4 jours d’exploration.

Vous avez forcément déjà entendu son nom quelque part, au musée du Louvre par exemple : c’est de Milos que vient la Venus du même nom ! Milos a été un véritable coup de coeur lors de notre voyage en Grèce. Cette île offre des paysages insolites, parfois lunaires, dus à sa nature volcanique. Ce qui en fait sa beauté et sa singularité ce sont ses côtes aux roches sculptées et aux eaux turquoises. Stop au suspens, je vous la présente !

Quelques mots sur Milos

L’île de Milos est située au Sud de sa voisine Sifnos, que nous avons visitée juste avant. Milos est avant tout une île remarquable par la mer, ses côtes accidentées offrent de sublimes paysages. Elle compte plus de 70 criques, aux eaux limpides et turquoises, et pas une qui se ressemble. J’ai personnellement observé des particularités sur toutes celles que j’ai faites.

Carte de MILOS
Le Golfe d’adamus

D’origine volcanique, l’île de Milos doit sa forme et sa caldeira (le « trou » dans le Golfe d’Adamas) au cratère du volcan. On reconnait donc des similitudes avec Santorin, également d’origine volcanique.

Elle a été intensément exploitée pour ses minerais et on trouve des carrières un peu partout sur l’île (encore aujourd’hui).

Milos est aussi le paradis pour les amateurs de plongée sous-marine. On retrouve les mêmes roches volcaniques sous l’eau, des grottes, des couleurs apparement sublimes. Je n’ai pas tenté l’expérience cette fois-ci mais si vous aimez la plongée allez-y !

Mes coups de coeur 

5 minutes pour vous faire une idée de Milos et en tomber raide dingue.

Ce qui définit Milos selon moi, et que j’ai préféré, ce sont ses plages et ses criques aux eaux translucides. C’est peut-être l’île pour laquelle j’avais le moins d’attente lors de ce voyage, et c’est pourtant celle qui m’a le plus surprise. Je vous la conseille à 100%.

Voici mes principaux coups de coeurs, mais honnêtement, tous les endroits que nous avons visité pourraient être dedans.

  1. Le village de Mandrakia et ses garages à bateaux
  2. Se baigner à la plage de Firopotamos
  3. La plage de Sarakiniko et son décor lunaire
  4. Découvrir Kleftiko, le repère des pirates
Sarakiniko

Se rendre à Milos et se déplacer sur l’île

Arriver en Ferry

Lors de notre voyage en Grèce, nous avons fait toutes nos liaisons dans les Cyclades en ferry.

Nous sommes arrivés depuis l’île de Sifnos avec la compagnie Aegean Speed Lines. Les îles sont peu éloignées donc la traversée a duré 1h pour 18€/personne.

Vous pouvez aussi arriver depuis Paros, Santorin, Mikonos etc… Je vous conseille de regarder directement sur le site comparatif Direct Ferries.

Arriver en Avion

Vous avez aussi la possibilité d’arriver en avion depuis Athènes ou une autre île. Milos dispose d’un petit aéroport pour les vols domestiques.

Se déplacer à Milos

L’histoire est un peu la même sur toutes les îles, comme je l’ai expliqué plus en détail dans les articles sur Paros et Sifnos, vous pouvez facilement louer scooter, quad ou voiture sur chaque île.

C’est le moyen le plus simple de se déplacer sur les îles des Cyclades et de visiter les différents centres d’intérêt.

Mon premier conseil serait de réserver à l’avance votre véhicule, surtout en saison haute !

Pour le choix du véhicule, c’est en fonction de vos envies. Nous avions loué un scooter à Paros et une voiture à Sifnos. Finalement nous sommes repartis pour une voiture à Milos car c’est, pour nous, ce qui permet d’être le plus efficace et confortable lors des trajets.

🚗 Nous avons fait un benchmark des agences d’Adamas et sommes passés par l’agence Anastasia qui nous avait été recommandée par notre hôte et qui nous a fait un très bon prix (45€ pour 1,5 jour au lieu de 70€ chez les autres loueurs : on loue normalement une voiture par tranche de 24h) .

Lorsque vous louez un véhicule pensez toujours à bien l’inspecter au moment de la location, prendre des photos et vidéos des égratignures pour vous prémunir en cas de conflit avec l’agence au moment de la restitution.

Où loger à Milos ?

Nous avons logé dans le port principal de l’île : Adamas pour des questions de praticité. C’est là que se trouvent la plupart des hôtels, des agences de location de voiture et l’embarcadère d’où arrivent et partent les ferry.

La ville n’a pas énormément de charme en elle-même mais elle est quand même située au bord de l’eau et possède un centre-ville avec de nombreux restaurants et de l’animation. Nous avons beaucoup aimé cette solution.

Nous avons logé chez Orama Milos. Si le quartier et la vue sont tout à fait quelconques, l’hôte est adorable et nous nous y sommes bien sentis. C’est à 10-15mns du centre à pieds.

Autrement, la ville de Plaka peut être aussi une solution. Cette ville située dans les montagnes est charmante et offre l’un des meilleurs spot pour admirer le coucher du soleil.

Booking.com

Adresses food & drinks à Milos : où manger et boire un verre ?

  • Adresses à Adamas
    • O Hamos : table un peu excentrée mais mythique. Cuisine traditionnelle et abordable (impératif de réserver ou venir très tôt)
    • Gyros of Milos, simple et efficace. Situé sur le port
    • Bar à cocktail Akri
  • Adresses à Plaka
    • To Diporto : cuisine authentique et abordable.
  • Adresses à Klima
    • Astakas : très bon restaurant au bord de l’eau
  • Adresses à Pollonia
    • Enalion : bon restaurant de poisson en bord de mer
    • Gialos : idem

Visiter Milos : les incontournables à découvrir sur l’île en 4 jours

Nous avons passé 10 jours dans les Cyclades dont 4 à Milos ! Je vous présente ici mes coups de coeur et mes incontournables à faire sur l’île de Milos.

Les principaux points d’intérêt de Milos

  • Les villages de pêcheurs
    • Firopotamos
    • Mandrakia
    • Klima
  • Le coucher de soleil à Plaka
  • Les plages incroyables et atypiques de Milos
  • Le tour de l’île en bateau

Les plus jolies plages de Milos

  • Celles que j’ai adoré :
    • Sarakiniko, la plage blanche et son décor lunaire
    • Tsigrano, la plage accessible uniquement par une échelle ou par la mer
    • Plathienia, grande plage à l’eau transparente
    • La plage de Firopotamos et son village de pêcheur
  • Et celles que je n’ai pas eu le temps de faire :
    • Paliochori au Sud de Milos : plage entourée de falaises colorées, où l’eau et le sable sont plus chauds qu’ailleurs
    • Firiplaka, à côté de Tsigrado : sable fin, falaises colorées, eau turquoise. Petite buvette et transats.
    • Provatas, toujours au sud : petites criques de sable fin, bordée de falaises.

Guide de voyage de l’île de Milos

Adamas

Adamas est le port principal de l’île. C’est ici qu’arrivent et partent les ferry vers les autres îles. Le charme d’Adamas n’est pas transcendant mais on y trouve ses marques assez rapidement. Le centre-ville est animé et possède de nombreuses boutiques et restaurants.

Nous nous sommes baladés dans son port un soir, jusqu’au bout du ponton où se trouvent des yachts à plusieurs millions d’euros… Ca vaut toujours le coup d’oeil !

La plage n’est pas non plus très loin, vers la sortie de la ville.

Vous pouvez retrouver mes adresses un peu plus haut.

Firopotamos

Firopotamos est situé au Nord de Plaka, à 20 minutes d’Adamas en voiture. Faites attention les routes ne sont pas en très bon état. Un petit parking est disponible en arrivant, après une pente franche qu’il va falloir remonter.

Une fois arrivés on découvre une plage qui borde la mer turquoise, quelques vagues et à droite un tout petit village, celui de Firopotamos. L’ambiance est absolument divine, on a commencé par aller voir le village de poche, son église et ses garages à bateau. L’authenticité est maîtresse à Firopotamos. Ensuite nous sommes allés nous détendre dans la mer et jouer avec les vagues. J’ai adoré cette destination !

Vue sur le village de Firopotamos, ile de Milos

Coup de ♥ : Mandrakia

Juste après Firopotamos, nous nous sommes rendus à Mandrakia (à l’est de Plàka). Mandrakia est aussi un petit village de pêcheur dont je suis encore plus tombée sous le charme.

Nous y sommes allés en fin d’après-midi, comme souvent nous n’avons trouvé quasiment personne (je rappelle que nous avons voyagé pendant la période covid). En arrivant on découvre un petit port bordé de garages à bateaux aux portes colorées. On a même rencontré un papi qui travaillait dans son garage et qui nous a partagé son quotidien.

Pas de baignade ici mais je vous conseille de faire une pause à la taverne au bord de l’eau. Les maître mots de Milos selon moi sont la contemplation et la détente.

📍Restaurant au bord de l’eau : Medusa, Mandrakia, Milos.

Plaka, la magie de son coucher de soleil

Le village perché de Plaka n’est autre que le chef-lieu de l’île de Milos. A son sommet se trouve un Kastro qui domine la ville et les îles environnantes et offre une vue somptueuse sur la Mer Egée.

Plaka est très (très très) réputée et connue pour son coucher de soleil. Attention donc, il y a du monde ! Mais c’est justifié car le coucher de soleil est superbe.

Les meilleurs spots pour admirer le coucher de soleil à Plaka

  • Depuis le Kastro et ses deux églises, tout en haut du village
  • Sur la place de l’église Panagia Korphiatissa

Si vous ne supportez pas la foule je vous recommande de venir à la fin du coucher du soleil, au moment où les gens partent et que les couleurs se font les plus belles ! Je pense aussi qu’il y a moins de monde au Kastro.

Nous sommes ensuite allés mangés dans le restaurant To Diporto, très authentique, et pas très cher. Nous avons pris un assortiment de mezze en prenant soin de tester toutes les spécialités grecques. Super adresse !

📍To Diporto, Epar.Od. Moudrou-Plakas, Plaka 151 24, Grèce

Plage de Plathienia

Au nord-ouest de Plaka.

L’eau était un peu sableuse le jour où nous y sommes allés, probablement à cause des vagues mais ça n’a pas gâché le plaisir de se baigner. En dehors des zones sableuses, l’eau est d’une clarté absolue !

J’ai adoré le mélange des teintes de bleues, les falaises majestueuses et cette grande plage de sable.

Klima

Klima est encore un incontournable de l’île de Milos ! Nous avons eu la chance de nous y arrêter pour découvrir le village à pieds mais aussi de passer devant en bateau pour l’admirer d’un autre point de vue.

Klima est un joli village de pêcheur, célèbre pour ses couleurs éclatantes et ses garages à bateau creusés dans la roche (encore une fois, mais on ne s’en lasse pas). Les maisons aux couleurs vives sont construites sur deux étages, le rez-de-chaussée étant destiné aux bateaux. Aujourd’hui certaines habitations ont été réaménagées mais on peut toujours observer cette disposition.

C’est à proximité de ce village qu’a été découverte la fameuse Venus de Milo, aujourd’hui conservée au Musée du Louvre !

💡Les garages creusés dans la roche s’appellent des syrmata et servent à protéger les barques des intempéries pendant l’hiver.

📍Nous avons pris un jus d’orange dans le restaurant à l’entrée du village : Astakas. Je vous recommande aussi de vous y arrêter déjeuner ou diner. Le coucher de soleil depuis Klima est, parait-il, exceptionnel !

Sarakiniko

On découvre, depuis la route de Polonia, un drôle de décor qui nous fait penser à une autre planète.

Sarakiniko est LA plage la plus connue de Milos, et à raison ! Cette grande plage blanche n’est même pas vraiment une plage car elle est composée de roches calcaires.

Les roches volcaniques ont étés sculptées par la mer et le vent pour prendre des formes spectaculaires. Si on fait abstraction du monde qui vient la découvrir, on se croirait sur la lune.

Le site est relativement grand même si l’accès à la mer se fait par une petite plage et quelques jolies criques. L’eau est bien entendu turquoise, après tout on est à Milos, je crois que vous avez compris que c’était sa marque de fabrique. On peut donc se balader sur les roches, y étendre sa serviette ou profiter de la mer.

Pensez bien à prendre de l’eau et de quoi vous protéger du soleil. L’ombre se fait rare et il n’y a pas de commerces à proximité.

Je vous recommande de venir tôt le matin ou en fin de journée pour profiter de couleurs incroyables et éviter le monde.

Tsigrado

Tsigrado est une plage située au sud de Milos. Sa particularité est qu’elle n’est accessible que par la mer ou … par une échelle ! En effet vous devez escalader ces escaliers de fortune pour pouvoir profiter de la plage.

Accès plage de Tsigrado, île de Milos

Découvrir Milos depuis la mer : le tour de l’île en bateau

Milos offre un nouveau visage quand on la découvre par la mer. J’avais donc très envie de tenter l’expérience et de m’offrir la première excursion de notre séjour en Grèce.

Tout comme pour la location de voiture, j’ai fait un benchmark des différentes agences qui proposaient des tours pour choisir celle qui me convenait le plus.

Il faut savoir que vous pouvez partir 1/2 journée ou 1 journée, sur des gros bateaux ou des petits, et que les points d’intérêts diffèrent en fonction du tour que vous choisissez.

Finalement nous avons choisi de partir une journée avec Aquatta sur un voilier avec une capacité de 13 personnes. Le tarif était de 80€/personne, assez onéreux mais dans la norme pour ce type d’activité à Milos.

Pensez-bien à réserver votre sortie à l’avance !

Ce fut globalement une très bonne expérience. L’équipage et les passagers étaient super sympa, nous avons fait plusieurs stops et admiré des plages et criques sur les côtes de Milos avec les explications de notre capitaine.

Forcément il y a un MAIS, mais il m’est très personnel. Je ne suis pas à l’aise sur l’eau, et la mer ne nous a pas fait de cadeau durant cette journée ! Nous avons eu de très grosses vagues et des trous. Plusieurs personnes ont été malades sur le bateau et moi j’étais morte de peur. Par contre Florian qui adore le bateau a vécu sa meilleure vie, debout à l’avant, souriant aux vagues qu’il se prenait en pleine face.

DONC je vous conseille cette expérience si vous aimez la mer et que vous n’avez pas d’appréhension en bateau. Si comme moi vous n’êtes pas super à l’aise sur l’eau, préférez accéder aux plages en voiture ou faites le tour en bateau d’une demie-journée. Concernant l’itinéraire, nous avons fait le Sud et l’Ouest, j’ai préféré la première partie de Paliochori à Kleftiko.

Coup de ♥ : Kleftiko, le repère des pirates

Kleftiko est un site accessible uniquement par la mer ou, pour les plus courageux, à pied par un sentier d’une heure.

C’est l’un des spots les plus connus de Milos, vous y rencontrerez donc beaucoup de bateaux en été.

Kleftiko vient du grec kleftis qui signifie voleur, pirate. De la même racine, on connait en français le mot kleptomane. Les pirates se cachaient à l’époque dans les nombreuses grottes pour piller les navires qui passaient par là. Ils étaient très bien cachées et situés à un point stratégique puisque obligatoire pour se rendre sur l’île de Milos.

On y admire des grottes et des falaises blanches qui contrastent avec une eau émeraude. Les roches ont été érodées par la mer et le vent et offrent des formes étonnantes. Assez exceptionnel à voir.

A faire si vous avez le temps

Pollonia

Située au nord-est de l’île, cette station balnéaire est très appréciée des grecs. On y trouve une grande plage abritée et un petit port avec de nombreuses terrasses et restaurants.

Nous nous sommes seulement arrêtés déjeuner avant de repartir mais il est agréable de s’y promener.

📍Nous avons déjeuner à Enalion, un restaurant à poisson recommandé. J’avais hésité avec Gialos que vous pouvez également essayer.

Papafragas

Situées à proximité de Sarakiniko, ces calanques ont été formées par un bassin naturel au milieu de parois rocheuses. On peut y découvrir des grottes et plages cachées dans la roche.

Le site aurait pu être sympa mais à cause du peu de place et du fait que les gens utilisent les grottes comme toilettes publiques, ça perd un peu de son charme.

Néanmoins, en fin de journée avec le coucher de soleil ça doit être sublime.

Pour conclure sur Milos, cette île que je ne connaissais pas du tout, elle s’est révélée être un vrai coup de coeur ! Elle nous a montré des spécificités que nous n’avions pas vues à Paros ou à Sifnos et elle m’a prouvé une fois de plus que toutes les îles des Cyclades sont différentes.
Pour la suite (et fin) de notre voyage, nous nous sommes rendus à la mythique île de Santorin !

Epingles à partager et enregistrer pour retrouver facilement cet article !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant