Blog post

City-guide : visite d’Athènes en 2 jours

9 septembre 2020

Kalimera Athènes ! Aujourd’hui je vous amène avec moi à la découverte de la capitale grecque et de ses surprises! Cette année nous avons décidé d’explorer la Grèce en passant un weekend à Athènes avant d’aller visiter les Cyclades. Je suis tellement contente de ce voyage que je ne peux déjà que vous le recommander!. Nous nous sommes donc rendus à Athènes pour une visite de 2 jours avant de partir dans les paradis bleu des Cyclades. J’ai été très surprise et séduite par Athènes et je vous partage à travers cet article mes incontournables et mes coups de coeur.

Athènes c’est bien sûr l’héritage de la Grèce antique, l’Acropole et ses temples impressionnants, des musées aux collections exceptionnelles et une histoire glorieuse et tumultueuse. Mais Athènes n’est pas que ça ! C’est aussi une atmosphère chaleureuse, populaire, des rues colorées et fleuries, le parfum de la méditérannée dans une ville aux idendités et quartiers variés. J’ai eu le temps d’être émerveillée et je vous emène avec moi la découvrir !

Un contexte un peu particulier avec le covid cette année, mais qui nous aura permis de profiter de cette destination avec beaucoup moins de monde que d’habitude. 

Préparer son séjour pour visiter Athènes

Restez connectez ou suivez-moi sur Instagram pour être au courant de la sortie de cet article : ça arrive très très vite !

Découverte d’Athènes en 2 jours

Avant de vous embarquer avec moi dans la visite détaillée d’Athènes, voici un récapitulif des essentiels à visiter sur un week-end.

Jour 1Jour 2
 • Centre historique d’Athènes
Temple et porte d’Hadrien
Panathenaic Stadium
Jardin National
Parlement et place Sydagma
Cathédrale d’Athènes
– déjeuner-
 • Après-midi au musée de l’Acropole
 • Coucher de soleil à l’Acropole
– diner et soirée sur un rooftop-

 • Marché aux puces
 • Colline Filoppapos

– déjeuner-

 • Balade dans Plaka et Psiri
 • Coucher de soleil à la colline Likabette
dîner aux Plaka Stairs-
– soirée rooftop ou bar

Jour 1 : visite du centre historique, musée de l’Acropole et Parthénon d’Athènes, soirée sur les toits

Visite guidée dans le centre d’Athènes

Si vous me suivez déjà par ici, vous devez savoir que l’on aime commencer les visites de ville par les visites guidées (comme à Rome ou à Québec).

J’avais réservé une visite sur Free Walking Tour pour notre premier matin à 9h45. Le tour dure environ 3 heures et vous fait passer par tous les lieux emblématiques d’Athènes (mais aucune visite de site n’est incluse). Nous étions les seuls Français de la visite, ce qui est assez rare pour le souligner!

🔍 Le concept est simple : le guide propose une visite guidée en groupe (anglais ou espagnol) et vous donnez la somme que vous voulez à la fin du tour.

Notre guide, Gorge nous a appris quelques anecdotes sur la Grèce, de quoi commencer la visite d’Athènes dans la bonne humeur. Il nous a dit que presque la moitié des grecs vivent à Athenes, ce qui représente environ 5 milion de personnes! Il a ajouté en rigolant que tous les hommes se nomment Gorge, et les femmes Maria. Et pour pour finir dans les clichés, il parait que si vous posez une question à un grec et qu’il ne connait pas la réponse, vous ne verrez pas la différence tellement il va bien inventer une réponse…
Si, si, c’est Gorge qui nous l’a dit !

Petit déjeuner sur le pouce dans Plaka

Nous commencons l’exploration d’Athènes en nous rendant à la Porte d’Hadrien, sur le chemin nous avons pris un jus d’orange pressé et un café glacé chez Fontana, très frais et peu cher, une adresse que je vous recommande.

Fontana, Aiolou 17, Athina 105 63, Grèce

Au passage profitez-en pour tout observer autour de vous, les rues sont chaleureuses, fleuries et colorées. A 9h du matin il n’y a quasi personne.

Visite d'Athènes : porte d'Hadrien

Porte et temple d’Hadrien 

Nous arrivons donc au point de départ de notre visite : le temple d’Hadrien ou Olympiénion. Ce monument fut achevé au IIe siècle après JC. par … un romain ! En effet, Hadrien l’a érigé en l’honneur de Zeus.

A l’origine il possédait 104 colonnes de marbre, il n’en reste que 15 aujourd’hui, celles qui n’avaient pas été détruites ont été volées. Chaque colonne pesait 400 tonnes ! C’est dire la grandeur de cette construction. C’était d’ailleurs le plus grand temple d’Athènes, qu’Hadrien avait souhaité pour concurrencer le Parthenon, qui se trouve sur la même ligne jonché sur sa colline, l’Acropole. 

Pour le remercier de son cadeau, les grecs ont construit la porte d’Hadrien juste à côté du temple. Ainsi on trouvait d’un coté le temple d’Hadrien et la ville romaine, de l’autre le Parthenon et la ville grecque, comme un moyen de comparaison.

Ca vaut le coup d’oeil si vous passez dans le coin même si ce n’est pas le monument qui m’a le plus subjugé à Athènes.

Le Panathenaic Stadium

A quelques minutes à pied du temple d’Hadrien, on arrive sur le Jardin National. Il nous apporte un vent de fraîcheur et une ombre non négligeable avec la chaleur du mois d’août.

Si vous continuez toujours, vous trouverez, derrière le Jardin National, le premier stade construit pour les jeux olympiques modernes en 1896. Il est forme de U et construit en marbre blanc. J’ai eu du mal à y croire mais il peut accueillir jusqu’à 80.000 visiteurs. 

C’est aussi le point d’arrivée du marathon d’Athènes car c’est historiquement là qu’a fini la course du soldat venu porter le message de la victoire des grecs contre les Perses en 490 av. JC. Le pauvre Phidippidès ayant couru 42,195 km depuis Marathon, sous le soleil et avec son armure, pour porter cette nouvelle aux athéniens. Une fois son message délivré il mourra de fatigue sur place.

Le Jardin National

Pour la suite de la visite d’Athènes je vous conseille de vous rendre au Jardin National. Étendu sur plus de 15 hectares, il accueille un petit jardin botanique, un café, des mares et mêmes des palmiers qui viennent directement de L.A ! Vous les trouverez sur la sortie en direction de la place Syndagma.

Le Parlement et la place Syndagma

A côté du jadin se trouve le Parlement d’Athènes. Il est situé sur l’ancien palais royal construit dans les années 1830 pour le 1er roi de Grèce. Il domine la place Syndagma et est gardé par deux evzones, des soldats « à la belle ceinture » (littérairement), élégamment vêtus d’une fustanelle (jupe plissée grecque). Ils sont relevés toutes les heures et ne bougeront pas d’un pouce, même si vous tentez de leur adresser un mot (mais n’allez pas les embêter pour autant ;).

Plus bas se trouve donc la place Syndagma, la plus grande place d’Athènes. Nous l’avons traversée pour nous rendre au point d’intérêt suivant.

La Cathédrale d’Athènes

Construite en 1842 à partir de marbre provenant de plusieurs églises et notamment de l’Olympiénion (temple d’Hadrien), elle fut détruite par un tremblement de terre en 1999 puis reconstruite en pierre. 

La cathédrale d’Athènes est moins imposante que celles que l’ont peut trouver dans d’autres pays, l’enjeux étant de résister aux tremblements de terres fréquents et de ne pas faire d’ombre à l’acropole.

A côté d’elle on trouve l’église byzantine Saint-Eleuthère, vieille de 1100 ans. Son intérieur très sobre vaut le détour pour se rendre compte du style de construction de cette époque.

Au niveau de cette même place se trouve l’entrée dans le quartier de Plaka.

Plaka : le quartier pittoresque d’Athènes

Plaka est clairement un incontournable dans la visite d’Athènes ! C’est le coeur de l’atmosphère pittoresque de la capitale. Pour échapper à la foule essayez d’y aller tôt le matin. 

Je ne sais pas trop comment le décrire, c’est l’atmosphère et le charme qui s’en dégagent qui sont intéressants. On y retrouve des petites rues colorées, bordées de bougainvilliers resplendissants, des terrasses de café ou restaurants et toujours des chats partout. Je vous laisse juger par les photos.

C’est aussi dans ce quartier qu’on trouve la majorité des boutiques touristiques. Je vous conseille de faire vos emplettes avant de partir dans les îles (où se sera plus cher).

Venez-y aussi de nuit, quand ses ruelles sont éclairées et les terrasses pleines pour ressentir l’ambiance. Les escaliers de Plaka sont incroyables de nuit, j’y ai d’ailleurs découvert une adresse très chouette et fait maison pour y déjeuner ou diner :

🍽️ Yiasemi, Mnisikleous 23, Athina 105 55, Grèce

L’Agora romaine et la bibliothèque d’Hadrien

Nous n’avons pas visité ces deux sites mais on peut aussi les admirer de l’extérieur. On trouvait le prix de l’agora romaine un peu élevé pour un « champ de ruine » comme a dit Gorge, notre guide.

La bibliothèque d’Hadrien, ou du moins ce qu’il en reste, contenait à l’origine près de 17.000 ouvrages. On peut admirer aujourd’hui la statue de Nikè (la victoire) qui n’a été découverte qu’à la fin du XXème siècle.

Quant à l’Agora romaine, extension de l’Agora grecque à l’époque, elle accueille la Tour des Vents : un cadran soleil et une horloge hydraulique que l’on peut voir depuis l’extérieur.

Le musée de l’Acropole

Nous avons eu très chaud en début d’après-midi et sommes donc allés chercher la fraicheur dans le musée de l’Acropole. C’est une super idée si vous commencez à fondre sous la chaleur d’Athènes pendant votre visite !

Je vous conseille de découvrir le musée avant d’aller sur le site de l’Acropole. Ca permet de mieux comprendre son histoire et se rendre compte de ses vestiges avant d’arriver sur le site. Je ne suis pas une grande fan des musées mais je ne regrette pas du tout d’avoir fait celui là !

On évolue, sur trois étages, entre fragments, statues, reconstitutions des temples de l’acropole et notamment du Parthenon pour découvrir plus précisément son histoire avec une vidéo au dernier étage (de quoi se reposer les jambes après la visite du musée).

Tarif : 10€ par personne
Horaires : 8h - 20h en haute-saison (8h-16h ou 9h-17h en basse-saison)

Sur le parvis du musée, en y entrant ou en y ressortant, vous pourrez découvrir sous vos pieds les vestiges de bains publics, habitations, et ateliers d’un ancien quartier d’Athènes. Il est possible de le voir de plus près au sous-sol (avec le même billet que pour le musée).

L’Acropole et le Parthénon

L’Acropole c’est LE symbole d’Athènes, perché sur une colline, on l’admire depuis les quatre coins de la capitale. C’est l’histoire et l’héritage de la Grèce Antique, un lieu sacré où se trouvent de nombreux vestiges, dont le Parthénon, le temple le plus connu, dédié à la déesse Athéna.

Car oui, l’Acropole n’est pas le nom du temple mais le nom du plateau sur lequel se trouve le sanctuaire religieux datant de l’Antiquité. Il signifie la « ville-haute » et s’élève à 156m du sol.

Nous y sommes allés vers 17h mais je vous conseille d’attendre au moins 18h-18h30 avant de vous y rendre : il fera moins chaud (il n’y a pas d’ombre, c’est non négligeable) et vous allez avoir des couleurs magnifiques pour admirer le coucher du soleil (env. 19h30-20h).

Nous sommes rentrés par l’entrée de Dionysos et n’avons pas eu à faire la queue; nous sommes ressortis par l’entrée principale, juste à côté de la colline du Pnyx qui est un super spot pour le coucher du soleil, ou juste pour une jolie vue. Accessible facilement avec des escaliers. 

Tarif : 20€ par personne
Horaires : 8h-20h en haute-saison

La colline de la Pnyx

Juste en face de la sortie / entrée principale de l’Acropole se trouve un escalier permettant d’accéder à l’obervatoire de la Pnyx. On peut aussi y accéder facilement à pied depuis Plaka ou Filoppapos.

On arrive sur un petit plateau avec vue directe sur l’Acropole et Athènes. Un peu de monde mais la vue est magnifique. C’est un endroit privilégié pour le coucher du soleil.

Après une grosse journée dans les pattes nous n’y sommes pas restés longtemps, nous avons préféré rentrer direction de notre hôtel pour reprendre des forces pour la soirée.

Soirée rooftop

Après être repassés à l’hôtel pour une douche rafraîchissante, nous sommes sortis au rooftop Couleur Locale, qui, malgré son nom pas très local, est pas mal fréquenté par les grecs

Cocktails, mezze et plats avec vue sur l’acropole, synonyme d’une soirée plutôt sympathique !

🍸 Couleur Locale, Normanou 3, Athina 105 55, Grèce

Jour 2 : 

Le marché aux puces d’Athènes

On reprend la visite d’Athènes au coeur du quartier Monastiraki, au niveau de la place du même nom, se trouve l’entrée du flea market, vous trouverez en effet une arche marquant son entrée.

En pénétrant dans le marché, on se rend compte que la rue a un peu perdu de son charme, on trouve beaucoup de vendeurs de souvenirs et gadgets pour les touristes; mais plus on s’enfonce, plus le marché devient populaire. On découvre ensuite les vendeurs et brocanteurs sur les trottoirs et on peut y trouver des livres anciens, des bijoux, de l’argenterie, des meubles, etc.

Vous pouvez vous y rentre le matin jusqu’à 12h et particulièrement le dimanche matin.

Nous avons continué en longeant la rue Asomaton, en passant derrière l’Acropole et découvrant encore une nouvelle facette d’Athènes jusqu’à arriver en bas de la colline Filoppapos.

♥ Ascension de la colline Filoppapos : l’une des plus belles vues d’Athènes

En faisant le tour par la rue Asomaton depuis le centre d’Athènes, nous sommes arrivés en bas du sentier qui permet de monter à la colline Filoppapos. L’ascension est agréable car ombragée (et ventée), mais le véritable coup de coeur se fait lorsqu’on sort la tête des arbres pour se retrouver face à l’Acropole avec une vue panoramique sur Athènes.

Encore plus impressionnant une fois au sommet, culminant à 147m, où l’on peut voir jusqu’à la mer Egée et le port du Pirée. On retrouve aussi le monument funéraire de Filoppapos, moins intéressant à mon goût mais vous pouvez trouver son histoire ici.

📍Colline Filoppapos, Athens 117 41, Grèce

Balade dans Psiri

Psiri est le quartier dans lequel était situé notre hôtel, le Athens Hub Hostel. Ancien quartier populaire, il est devenu à la mode et est très animé le soir. Parsemé de graffitis, il regorge non seulement de bars et de bistrots branchés mais aussi et toujours de ses traditionnels brocanteurs et antiquaires qui rappellent son âme d’antan.

♥ Coucher de soleil à la colline Lycabette (Lykavittos en anglais)

Nous sommes partis vers 18h, à pied, direction la colline Lycabette pour découvrir Athènes depuis son point culminant et profiter du coucher de soleil. Nous avons mis une quarantaine de minutes depuis Monastiraki.

Il y a deux niveaux sur la colline Lycabette:

  • Le sommet : un restaurant (cher) se dresse au sommet, à côté d’une foule de gens qui se serrent pour attendre le coucher du soleil. C’est l’endroit le plus connu mais nous n’avons pas trouvé que c’était la plus jolie vue.
  • « Le premier palier » : je l’appelle comme ça car c’est juste avant le chemin qui permet de mener au sommet, sur le bord de la route. C’est ici que nous avons trouvé la plus jolie vue. Il n’y a pas grand monde et la vue est sublime, je vous indique 2 coordonnées GPS de spots hyper sympa juste en dessous.

Un funiculaire (7,5€ A/R) pourra vous y mener, mais je vous conseille plutôt d’y aller à pied, la balade est assez agréable, et on peut s’arrêter régulièrement pour profiter de la vue. Des taxis y vont également.

📍37°58’51.8″N 23°44’33.2″E |37°58’53.0″N 23°44’31.7″E, Likavittos, Athènes 114 71, Grèce

Soirée à Plaka et Monastiraki

Nous sommes redescendus vers le centre-ville et le quartier de Plaka pour diner et profiter une dernière fois d’Athènes. Je vous ramène à mon paragraphe sur Plaka au début de cet article pour les conseils et adresses.

Nous avons fini la soirée dans un bar insolite dans le quartier de Monastiraki : six d.o.g.s. En entrant on se croirait dans une boîte de nuit, mais on tombe finalement sur un large jardin avec des terrasses à étage et plein de petites tables en bois éclairées à l’aide de guirlandes. Très bonne soirée et très bons cocktails (même site prix avoisine ceux de Paris).

🍸Six d.o.g.s, Avramiotou 6-8, Athina 105 51, Grèce

J’espère que cette visite d’Athènes vous a plu ! Nous avons ensuite continué le séjour direction l’île de Paros dont l’article arrivera dans les prochaines semaines. Vous pouvez me suivre sur Instagram ou YouTube pour découvrir d’autres aspects du voyage. Abonnez-vous à ma newsletter (mensuelle) en bas pour être tenu au courant de la sortie des prochains articles !

Merci à Flo pour ses photos sublimes ♡

2 Comments

  • Julia

    16 septembre 2020 at 17:47

    Hey ! Bravo pour ton article hyper long et hyper complet, ça donne tellement envie de voyager 🙂 petit coup de cœur pour Plaka et ses maisons colorées 😍

    1. May

      17 septembre 2020 at 11:05

      Hello Julia !

      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait très plaisir !
      C’est tellement agréable de se balader à Plaka 😍

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant