Blog post

Découverte du Lac Majeur et des îles Borromées

9 février 2021

Me voilà de nouveau dans le Nord de l’Italie pour continuer mes explorations dans la région des Grands Lacs. J’avais eu l’occasion de découvrir le lac de Côme l’année dernière, à même pas 1h de Milan. Cette fois-ci la distance est la même mais je me rends au Lac Majeur pour 2 jours de découverte.

Le Lac Majeur fait partie des trois grands lacs du Nord de l’Italie avec le Lac de Côme et lac de Garde. Il possède une petite partie de ses rives en Suisse, mais c’est bien au côté Italien que nous allons aller aujourd’hui !

Localisation et infos pratiques

Localisation et origine

Tout comme son voisin le lac de Côme (dont j’ai déjà parlé ici), le lac Majeur est très facilement accessible en voiture ou en train depuis Milan.

Plus grand que le lac de Côme, le lac Majeur fait 65km de longueur. Il est le second plus grand lac d’Italie après le lac de Garde.

Le Lac Majeur est situé sur la frontière italo-suisse, même si sa plus grande partie (80%) se trouve en Italie.

Comme les autres grands lac alpins italiens, il a été originairement creusé pendant la période glaciaire sur une vallée qui existait déjà.

Centres d’intérêt

Le lac Majeur comporte une dizaine d’îles, notamment les jolies îles Borromées dont je vais vous parler plus longuement dans cet article. Les Îles Borromées se comptent au nombre de trois et se visitent facilement en une journée. Elles sont composées de :

  • L’Isola Madre et son jardin paradisiaque
  • L’Isola dei Pescatori et ses nombreux restaurants
  • L’Isola Bella et le palais des Borromées

Je vous conseille de vous baser dans la ville de Stresa, elle est localisée sur la rive du Lac Majeur et est facilement accessible par le train. A Stresa on trouve une très belle promenade qui longe la rive. Elle est extrêmement agréable (quoique très empruntée l’été). Vous pouvez par exemple vous rendre, à pied, jusqu’au quartier et embarcadère de Carciano (15-20 mns depuis le centre de Stresa).
Ne manquez pas d’admirer les vues imprenables sur le lac et les jardins parfaitement entretenus. On retrouve un petit air de Suisse.

Un autre point d’intérêt que j’ai adoré et que je souhaite mettre en avant est le Mont Mottarone. Il est très facilement accessible depuis Stresa et culmine à 1491 mètres.

Comment se rendre au lac Majeur ?

Pour visiter les îles Borromées vous pouvez prendre comme point de départ la ville de Stresa, facilement accessible et d’où partent de nombreuses navettes publiques et privées pour la visite des îles.

🚆 En train le trajet dure entre 1h et 1h30 depuis les Gares de Milano Centrale et Milano Porta Garibaldi et vers la ville de Stresa. Le trajet coûte entre 8 et 12€ l’aller simple.

🚘 En voiture depuis Milan il faut compter 1h30 pour se rendre à Stresa.

Comment se rendre sur les îles ?

Pour se déplacer entre les îles plusieurs solutions s’offrent à vous : des navettes publiques, des navettes privées, des tours opérateurs…

Je ne vous parlerai ici que des navettes publiques, beaucoup moins onéreuses que les autres et très pratiques pour visiter les trois îles miniatures.

Les navettes publiques sont des bateaux qui desservent les îles tous les jours à des intervalles très régulières (entre 15 et 50 minutes en fonction de la saison).

Tarif : entre 2,3€ et 5€ la traversée.
J’en ai eu pour environ 17€ pour la totalité des îles et l’aller/retour depuis Stresa.

Achat des billets : directement sur place aux guichets de l’embarcadère

A noter que la saison se termine fin octobre et ne reprend pas avant mars de l’année suivante. J’ai eu la chance d’y aller la dernière semaine de service cette année.

Où loger ?

Si vous choisissez de passer plusieurs jours au lac Majeur (ce qui était aussi mon cas), je vous conseille de loger à Stresa encore une fois. D’ici vous allez pouvoir facilement accéder aux îles Borromées mais aussi au Mont Mottarone et aux jardins de la Villa Pallavicino et Rocca Di Angera.

📍J’ai séjourné dans un Bed&Breakfast (Il Cigliegio) très bien dans le quartier de Carciano, un peu excentré du centre ville de Stresa (20mns à pied) mais à deux pas d’un embarcadère et du téléphérique. De plus ça m’a permis d’emprunter la superbe promenade qui longe le lac pour me rendre à Stresa.

Si vous souhaitez séjourner au Cigliegio, n’hésitez pas à contacter directement Luca, le propriétaire, il vous fera un prix plus attractif que celui proposé sur Booking. Vous pouvez aussi lui passer le bonjour de ma part 🙂

Sinon vous pouvez trouver de très nombreux Grands Hôtels et Palaces à Stresa, ainsi que d’autres logements plus abordables.

Booking.com

La visite des îles Borromées

Pour me rendre sur les îles je suis partie directement de l’embarcadère de Carciano (l’arrêt après Stresa). J’ai choisi de prendre le premier bateau de la journée, à 9h (en basse saison) et d’aller directement sur l’Isola Madre, la plus éloignée. Les visites ne commençaient pas avant 10h et ça m’a permis de rentabiliser le trajet de 45 minutes.

Isola Madre : le jardin du paradis terrestre

Voyageant en saison basse et en temps de covid, autant vous dire que j’avais le lac et les îles pour moi toute seule en ce début de journée. La traversée entre Carciano et l’Isola Madre prend 45 minutes, j’ai donc eu un petit quart d’heure d’attente en arrivant sur l’île avant de pouvoir accéder au jardin qui ouvre à 10h.

L’Isola Madre ou « île Mère » est la plus grande des îles Borromées. L’île entière est composée d’un jardin botanique de 8 hectares aux plantations luxuriantes et tropicales. Comme seuls habitants elle connaît aujourd’hui des paons et autres oiseaux du paradis.

Au départ verger, la végétation de l’île a changé au cours des siècles : oliveraie, plantation d’agrumes, puis parc botanique à l’anglaise depuis le XIXème siècle. Elle possède un microclimat favorable à la croissance de ses plantes et accueille certaines fleurs et espèces exotiques rares.

Comme seul bâtiment on trouve un palais du XVIe siècle, meublé et présenté dans ses fonctions de l’époque où la famille Borromée y séjournait. On y découvre aussi une collection complète de marionnettes des XVIII et XIXe.

Sur l’Isola Madre, vous devez presque immédiatement payer pour entrer dans le jardin et découvrir sa beauté.

Le Tarif est de 13,5€ mais je vous recommande de combiner le billet avec le Palais Borromeo de l'île Bella. Dans ce cas le billet combiné vous coûtera 24€ (au lieu de 30,5€).

Isola (Superiore) dei Pescatori : l’île des pêcheurs pour déjeuner

L’Isola dei Pescatori fut mon second arrêt, l’arrêt « déjeuner ». En effet cette île est la plus petite des trois mais pourtant elle est la seule habitée par une cinquantaine de personnes à l’année. C’est également la seule des trois îles qui n’ai pas appartenu à la famille Borromeo.

On trouve sur l’île de nombreux commerces et restaurants. Originellement elle étaient peuplée par des familles de pêcheurs, quelques familles y demeurent encore aujourd’hui.

C’est la plus pittoresque des trois Îles Borromées, on découvre le village tel qu’il a toujours été avec ses petites ruelles et ses maisons sur plusieurs étages. Vous pouvez vous balader le long de la rive et admirer les nombreuses barques accostées sur les bords de l’île.

📍Je voulais tester le restaurant du Belvédère dont j’avais entendu parler. Il était fermé lors de mon passage mais allez-y si vous en avez l’occasion.

Isola Bella : découverte du Palais des Boromées

Après ma pause gastronomique je me suis rendue sur la dernière île : l’Isola Bella. Cette île est assez incroyable et porte bien son nom.

Comme ses voisines, l’Île Bella était à la base un gros rocher presque desert. Au début du XVIème siècle, Isabella, la femme de Charles III Borromée entame des travaux pour construire un palais majestueux et son jardin.

L’île comporte donc un Palais baroque qui est d’une richesse et d’une taille impressionnante. De très belles pièces, tableaux et meubles y sont exposés. On pénètre dans les différentes salles du Rez-de chaussé, toutes plus grandes les unes que les autres. La famille Borromée séjourne encore à l’étage quand elle est de passage sur l’île.

Vue du ciel l’île Bella ressemble à un navire, la proue devant être finalisée par un grand escalier, qui n’a jamais vu le jour, à l’arrière du palais.

Après la visite du palais on accède aux jardins exotiques. Ils se dressent en terrasses, parsemés de fontaines et sculptures pour parfaire le paysage. Là encore on a une impression de paradis terrestre tant l’environnement est spectaculaire et un peu improbable je dois dire.

Le Tarif est 17€ (ou achat d'un ticket combiné à 24€ avec la visite de l'Isola Madre).

Découverte du Mont Mottarone

Lors de ma deuxième journée passée au Lac Majeur, j’ai décidé d’aller voir au sommet du Mottarone et d’admirer la vue 360° sur le lac et les chaînes de montagnes.

Je vous en parle via un article dédié qui sortira le 23/02.

J’ai vraiment eu un coup de coeur pour le Lac Majeur. J’ai eu énormément de chance avec le temps et j’ai longuement profité des vues sur le lac et de cette sensation de paradis avant mon retour en France (et un nouveau confinement). Une destination parfaite pour mon premier voyage en solo.

Envie de sauvegarder cet article ? Pin it !

2 Comments

  • Johanna

    12 février 2021 at 10:43

    J’aimerai prévoir un road-trip en Italie (quand la situation sanitaire le permettra) et je pense inclure le Lac Majeur ainsi que les îles Borromées suite à votre article ! Merci pour toutes les infos utiles que vous partagez ici ! 😊

    1. May

      19 février 2021 at 18:47

      Oh c’est super de lire ça 😍 C’est justement le but de ce blog, vous allez adorer c’est vraiment une belle destination !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent