Blog post

Randonnée fantastique au Cirque de Mourèze, dans l’Hérault

20 juin 2021

Depuis quelques années, je reviens régulièrement dans l’Hérault, autour de l’étang de Thau, plus précisément à Mèze. Cette année plus que jamais je compte bien explorer et en découvrir plus sur les environs. Après vous avoir fait un article sur le Lac du Salagou et sa mythique terre rouge, je vous présente aujourd’hui le Cirque de Mourèze, un endroit vraiment incroyable !

La randonnée du Cirque de Mourèze que je vais vous présenter est assez facile bien qu’il faille être à l’aise et aimer crapahuter ! Elle est très fréquentée donc partez tôt le matin et évitez les jours de forte affluence (jours fériés, dimanche).

La randonnée en images

Le Cirque de Mourèze

Localisation

Le Cirque de Mourèze est situé à 50 km au nord de Montpellier et non loin du Lac de Salagou dont je vous ai déjà parlé. Il s’agit d’un cirque dolomitique de 340 ha, vieux de 160 millions d’années, où l’érosion a façonné un paysage atypique, aux sculptures rocheuses étonnantes.

La randonnée autour du Cirque de Mourèze

  • Départ : Mourèze, D8 – Route de la Dolomie
  • Distance : 7,5km
  • Difficulté : moyenne car quelques passages assez escarpés et raides où il faut crapahuter
  • Durée : 3h en prenant son temps
  • Dénivelé : 313m

Pour découvrir le tracé sur visiorando : ici

Le départ se fait dans la commune de Mourèze. Deux parkings payants sont prévus à l’entrée du village, au niveau du point d’information (3€ pour une voiture, 7€ pour un camping-car). Néanmoins ils peuvent être vite plein si vous arrivez un peu tard (ce qui fut mon cas) et vous pouvez vous garer sur le bord de la route.

Le départ se fait un peu plus loin dans le village, tout est assez bien balisé. Une fois sur le sentier vous allez vite tomber sur un panneau indiquant un belvédère, il est à ne pas manquer et vous offre une vue imprenable sur les dolomites et le village.

Le premier segment de la randonnée se fait dans le paysage atypique des dolomites, où vous pouvez crapahuter sur ces gros cailloux et profiter des vues qu’ils vous offrent. C’est un passage que j’ai adoré et dont je n’avais pas l’habitude !

On a eu beaucoup de monde sur le départ de la randonnée car nous ne sommes pas parties de bonne heure, mais nous avons réussi à semer tout le monde sur les coups de midi en décidant de faire le déjeuner un peu plus tard. Je vous conseille aussi d’attendre d’être au sommet si vous voulez déjeuner, une surprise vous y attend.

Après toute la partie de crapahute dans les dolomites, le sentier commence à grimper et à être plus ombragé. On commence à apercevoir une très jolie vue sur les alentours.

La montée est assez raide mais le spectacle à l’arrivée en vaut le coup, une fois arrivé au sommet on découvre une vue imprenable sur le Lac du Salagou (rendez-vous ici si vous voulez en savoir plus sur le lac). C’est face à ce spectacle que nous avons décidé de pique-niquer.

Pensez à prévoir un petit pull car il y a beaucoup de vent là-haut.

Une fois que nous en avions pris plein les yeux, et l’estomac plein, nous avons amorcé la descente caillouteuse pour arriver sur un segment plus plat avec une « forêt » de pins magnifiques, et quelques dolomites pour parfaire le paysage.

La fin de la randonnée se fait sur l’arrière du village, on retrouve le champs de dolomite avant de retourner à la civilisation.

Le petit plaisir de fin de randonnée : la buvette Les Romarins qui vous attend juste à la sortie. Les prix sont ultra abordables et nous avons beaucoup apprécié notre pinte de diabolo-sirop !

On fini dans le village de Mourèze, très mignon au passage, où vous pouvez vous balader un peu avant de retourner à votre voiture.

En conclusion, c’est une randonnée que j’ai vraiment adorée ! Le paysage est varié et atypique, et on profite d’une vue spectaculaire au sommet. Elle a le défaut d’être très empruntée, mais on le comprend aisaiment.

N’hésitez-pas à consulter mes articles sur les autres points d’intérêts à faire dans le département et à poser vis questions en commentaire si vous en avez.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent