Blog post

A la rencontre des baleines à Tadoussac

21 novembre 2019

Après avoir navigué et admiré le Fjord du Saguenay, nous faisons enfin l’escale tant attendue à Tadoussac pour rencontrer les géants marins. Oui, oui, on va voir des baleines, des rorquals et des bélugas !!

Tadoussac est l’une des plus vieilles villes du Québec, située au confluent du Saguenay et du Saint-Laurent, elle existe depuis plus de 400 ans (ce qui est énorme à l’échelle du Québec). Mais ne croyez pas que seules les baleines sont à voir à Tadoussac ! Cette charmante petite ville est pleine de charme et offre de jolies petites balades. Sachez aussi qu’à l’origine, Tadoussac s’est développée grâce à son poste de traite (des peaux). C’est en effet ici qu’est né le premier comptoir à fourrure de la vallée du Saint-Laurent au XVIe siècle. Aujourd’hui peuplée de 800 habitants elle vit essentiellement des nombreux touristes qui viennent observer les baleines.

Pourquoi il y a t-il des baleines à Tadoussac ?

Ça parait incroyable de voir autant de cétacés réunis à un tel endroit alors qu’il est rare d’en observer normalement, mais c’est bien vrai. Il se trouve que les eaux océaniques qui remontent le Saint-Laurent se heurtent à la hauteur de Tadoussac à un seuil rocheux qui les propulse vers la surface. Dans leur mouvement, elles arrachent au fond des micro-organismes favorables à la croissance du krill et du plancton, qui prolifèrent et attirent à leur tour de nombreuses espèces de cétacés! Les baleines font halte à Tadoussac pour faire leurs réserves de graisse pour passer l’hiver.

La petite histoire de l’origine des croisières aux baleines

Cette activité a commencé par hasard: la légende raconte qu’un pêcheur de Tadoussac proposa un jour à des clients de les promener sur le fleuve à bord de son bateau. Ils revinrent emballés de ce qu’ils avaient vu, au grand étonnement de l’autochtone, pour qui ces monstres marins étaient tout aussi habituels que des bouchons pour un Parisien.

Par le biais du bouche à oreilles, la demande se fit plus forte et le pêcheur continua à proposer ses promenades d’observation, ravi d’amuser les Européens en échange d’un petit pourboire.

Quelques années plus tard, les zodiacs firent leur apparition et une compagnie proposa à son tour des excursions sur le fleuve pour observer les baleines. Et nous y voilà !

Vue depuis la plage à l’Est de la Pointe Rouge

Comment observer les baleines ?

Par la mer

Kayac de mec, zodiac ou gros bateau, c’est à vous de choisir. Préférez néanmoins celles ayant le label d’éco-tourisme. De nombreuses règles ont été établies pour ne pas déranger les animaux marins lors de l’observation, une distance de sécurité ou une interdiction de s’arrêter pour les espèces menacées comme les bélugas. Et c’est mieux comme ça!

L’option bateaux pour observer les baleines
L’option zodiaque, pour être au plus proche des baleines

Pour notre sortie en mer, nous avons choisi le zodiac, sans doute le meilleur moyen pour voir les géants marins au plus près. Nous avons payé 90$ par personne, taxes comprises, pour 2h30 d’excursion avec l’AMF.

Nous avons pu voir des baleines de très près, Flo a pris de super photos des ces monstres marins ! Qu’importe le côté où vous êtes dans le zodiac, on peut se lever pour mieux admirer les baleines. Trois baleines à bosse sont restées un moment avec nous puis ont plongé devant le bateau. Un moment magique et très impressionnant. Nous avons également vu des rorquals et de nombreux troupeaux de bélugas. Les bélugas, formant des taches blanches dans la mer immense, sont vraiment mes préférés. Leur couleur éclatante, leur bosse pour briser la glace et remonter respirer à la surface en font des animaux fantastiques.

Côté tenue vestimentaire, une veste et un pantalon chauds vous sont prêtés pour braver le froid. Si vous venez, comme nous, au début de l’automne prévoyez le multi couche. J’ai mis sept couches (2 t-shirts, 1 sweat, 2 vestes, 1 coupe-vent, le manteau jaune) en haut et trois (legging, jean, le pantalon jaune) en bas, et j’étais bien pour braver les 5° matinaux… un peu frisquet sur la fin.

Par la terre

Plusieurs balades vous offrent des points d’observation des mammifères marins. Couvrez-vous bien, emportez une paire de jumelles et un téléobjectif et soyez patients.
Vous pouvez trouver la carte des randonnées et balades de Tadoussac ici.

Le Sentier de la Colline-de-l’Anse-à-l’eau: il permet de rejoindre le port depuis le traversier. Vous partez au niveau de l’hôtel Georges et vous arrivez au niveau de la rue Coupe-de-L’Islet (et vice-versa). La boucle fait 1,1km et offre de beaux panoramas sur le village et le fleuve.

Le sentier de la Pointe Rouge: C’est celui que nous avons emprunté pour observer les mammifères marins depuis la rive. A partir du parking il faut marcher une dizaine de minutes avant d’arriver sur les rochers et admirer l’horizon.
Force de patience nous avons pu voir plusieurs cétacés ! Selon mon oeil expert, il s’agissait de deux rorquals communs et d’un béluga.

Le charme de Tadoussac

Même si tout le village vit au rythme des baleines, nous avons beaucoup aimé l’ambiance et deux nuits n’auraient pas été de trop.

En arrivant par le traversier on tombe sur une rue bordées d’auberges, gîtes et motels. Ça pourrait être un peu tristounet mais pas du tout ! La rue est chaleureuse, les gîtes tous plus mignons que les autres, quelques vieilles églises se dissimulent au milieu de tout ça.

En descendant vers le port on trouve également un bon nombre de restaurants et snacks et notamment une micro brasserie, que nous avons bien évidemment testée, et approuvée.
Pour se rendre de principale, la rue des Pionniers, jusqu’au port on peut également emprunter le Parc de nos Ancêtres, une balade à travers un morceau de forêt qui nous y amène en 10 minutes.

Au delà de la nature et du charme de Tadoussac vous pouvez visiter le Centre d’Interprétation des Mammifères Marins, situé non loin de la pointe de L’Islet il vous apportera toutes les informations nécessaires pour en savoir plus sur les baleines et autres rorquals.
Tarifs et horaires sont à retrouver ici.

Le bureau de traite est aussi un passage intéressant puisque le commerce de fourrure a été l’activité principale de Tadoussac à partir du XVIe s. Et la Vieille Chapelle de Tadoussac est aussi un point culturel incontournable, elle est l’une des plus anciennes églises en bois en Amérique du Nord.

Notre excursion en vidéo

Après la visite de Tadoussac nous mettons le cap sur la région de Charlevoix pour une expérience insolite avant de retourner à Québec puis Montréal ... (et toujours plus de jolies couleurs!!)

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant