Blog post

City-guide : 3 jours à Venise et les îles voisines de Murano et Burano

2 août 2022

L’Italie, sa douceur, sa gastronomie, sa langue, son ambiance. C’est toujours un plaisir de la (re)découvrir ! C’est d’ailleurs par Venise, en 2005, que j’ai découvert l’Italie, en voyage scolaire avec ma classe d’Italien. Depuis j’ai visité une bonne partie du nord du pays, 2 fois sa capitale Rome, plus récemment les Cinq Terres, Milan et la région des Grands Lacs (Côme et Majeur). Dans le sud je n’avais fait que la partie Ouest de la Sicile. 

16 ans après ma première visite, je retourne en pays vénitien, renouer avec les canaux et les gondoles, et surtout, essayer de profiter que le tourisme ne soit pas reparti à 100% pour ne pas être noyée dans la foule. Mon halte de 3 jours à Venise fait partie de mon road-trip de 3 semaines en Italie (sans voiture et sans avion). Je vous partage dans cet article un programme à faire pendant 3 jours et les incontournables à ne pas manquer à Venise.

3 jours à Venise en 6 minutes

Quelques mots sur Venise

Localisation

Venise se trouve au Nord-Est de l’Italie dans la province du Veneto. Elle est constituée d’une multitude de petites îles formant son territoire (119 au total) et sa lagune située entre la terre ferme et la haute mer.

Un peu d’histoire sur Venise

Venise a fêté en 2021 ses 1600 ans d’histoire ! En effet, elle a été fondée en 421 et a connu plusieurs vagues de migration au début de son histoire. A l’origine de sa formation, ce sont des populations qui étaient persécutées (par les peuples “barbares” puis par les Lombards) sur la terre ferme et qui ont trouvé refuge dans ses lagunes inaccessibles pour une armée. 

A l’époque, Venise n’était pas cet enchainement de canaux que nous connaissons, mais un ensemble de petits îlots de terre marécageux. Ses habitants se sont d’abords installés en diverses communautés avant de décider de se réunir pour former un seul état et bâtir la cité en tant que telle, sur l’emplacement que nous connaissons.

Sous la protection de l’empire byzantin, Venise a pu se développer puis devenir une puissance importante, grâce au commerce et à la navigation. Sa situation géographique faisait d’elle le point de passage privilégié des interactions entre l’Orient et l’Europe.

Son déclin commence à partir du XVIIème siècle et le développement de nouvelles routes commerciales (Nouveau monde, Cap Horn pour les routes vers les Indes). Sa puissance devient alors culturelle avec son rayonnement que nous connaissons encore aujourd’hui.

Infos pratiques pour visiter Venise

Se rendre à Venise

  • 🚃 En train : c’est possible et pas si compliqué si vous avez un peu de temps. C’est l’option que j’ai choisie pour cette visite avec un Paris – Milan (6h) puis un Milan – Venise (2h).
  • ✈️ En avion : l’aéroport Marco Polo est accessible directement depuis le centre de Venise
  • 🚌 En bus : la gare routière se situe à Tronchetto, on y accède facilement en Vaporetto (le N2) ou à pied

Dormir à Venise

Pour ces 3 jours à Venise j’ai logé dans le centre pour pouvoir aller partout rapidement à pied ou en vaporetto. Mes quartiers préférés sont Cannegerio (qui peut par contre être un peu loin à pied des points d’intérêt principaux), et San Polo d’où on peut tout faire à pied. Mais globalement, tout est très cher à Venise. Voici quelques idées de logements à réserver le plus tôt possible.

💰💰Locanda Post Vecie : c’est là où j’ai logé cette fois-ci, excellent emplacement. L’équipement n’est pas tout neuf mais c’était très convenable.

💰💰 Hotel Casa Petrarca : très bel hôtel dans le quartier de San Marco

💰💰Hotel Mezzo Pozzo : bel hôtel dans le quartier de Cannagerio

💰💰💰Laguna724 : dans le quartier de la biénale à Castello, chambre moderne et soignée.

Une option plus économique peut aussi être de loger à Mestre, accessible en transports depuis Venise en 15 minutes. L’offre hôtelière est moins chère et plus confortable.

💰Appartamento Le Magnolie

💰💰Al Segnavento – Fiori&Frutti: très belle demeure dans la verdure (voiture nécessaire)

Quelques adresses pour manger et boire un verre à Venise

Sur le pouce – part de pizza snack salé

  • Farini : plusieurs Farini se trouvent dans Venise, c’est idéal pour manger une délicieuse part de pizza ou de foccacia, sur le pouce pendant la journée
  • 1000 gourmet : pour déguster une très bonne pizza
  • 1000 Coffe & Bakery : snack salé ou sucré ainsi que de très bons cafés 

Où manger une glace à Venise ?

  • Suso : on me l’a recommandée plusieurs fois, excellentes glaces
  • Venchi : chaine italienne que l’on retrouve partout, les glaces sont très bonnes
  • Bacaro del Gelato: dans le quartier de Cannagerio, miam miam

Restaurants

  • La Zucca : un délicieux restaurant à réserver impérativement ! Cuisine italienne traditionnelle.
  • Al Vecchio Cantone : ce restaurant m’a été recommandé notamment pour y déguster de très bonnes calzone
  • 6342 Alla Corte Ristorante : excellentes pâtes fraîches à essayer ici
  • Cantina Aziende Agricole : dans le quartier de Cannaregio, ce bar à vin propose aussi de très bonnes pâtes fraîches 

Bar et apéritif

  • Al Mercà : A côté du pont du Rialto, ce bar à vin populaire offre un choix varié pour de très bons prix. Consommation debout
  • Cantina Arnaldi : dans le sud de l’île principale, on vient y déguster des cicchetti à l’heure de l’apéro
  • Café noir : le spritz est ici à 3€, le Hugo à 3,5€. Les chiffres parlent d’eux-même 😉
  • Vino Vero : dans le quartier de Cannaregio, ce bar à vin propose une large sélection ainsi que des cicchetti pour accompagner sa boisson
  • Tirovino il chioschetto : sur la route pour me rendre à Cannagerio j’ai découvert cet adorable kiosque proposant des spritz (3,5€) et des cichetti.

Que faire à Venise en 3 jours ?

Jour 1 – Les incontournables de Venise (le quartier San Marco)

Le Pont du Rialto

Un incontournable à faire à Venise, et l’un des endroits les plus populaires de la ville ! Ce pont, qui relie les quartiers de San Polo à San Marco, est le plus vieux de la ville. Sous sa forme actuelle, il date du XVIe siècle (ses prédécesseurs s’étant tous éffondrés). Il est longtemps resté l’unique pont permettant de traverser de Grand Canal, aujourd’hui on en compte quatre (dont le pont de l’Académie (Ponte dell’Accademia), le pont des Déchaussés (Ponte degli Scalzi), et le nouveau pont de la Constitution (Ponte della Costituzione).

Le Pont du Rialto est imposant avec ses 3 passages, dont le plus grand central, comportant des rangées de boutiques touristiques. 

💡Pour avoir l’occasion de l’admirer sans le flot de touristes je vous conseille de vous lever tôt (avant 9h) ou de venir en fin de soirée

La Place Saint Marc, le Palais des Doges, la Basilique Saint Marc et Palais doré

La Place Saint Marc

En continuant, après le Pont du Rialto, vous arriverez facilement (c’est très bien indiqué) à la fameuse place Saint Marc. Quand elle n’est pas inondée, elle est toujours remplie de touristes, et de pigeons ! 

💡Je vous conseille une fois encore, de venir très tôt pour l’admirer

Le Palais des Doges

Le Palazzo Ducale (Palais des Doges) date originellement du IXe siècle où il avait la fonction de château fortifié, il servit également successivement de forteresse et prison.

Il a, jusqu’à la fin de la République de Venise en 1847, accueilli les principales fonctions d’état de Venise. Les pouvoirs législatifs, judiciaires et exécutifs y étaient regroupés. C’est également dans ce palais que siégeait le Doge, gouverneur principal de Venise, et le Conseil des X (dix) dont le pouvoir était plus important que le Doge lui-même. Pendant près d’un millénaire il a été le théâtre de la vie politique de Venise et il a vu passer 120 doges.

La visite nous emmène à travers les salles, plus décorées et grandioses les unes que les autres, mais également, au sous-sol, à travers les prisons auxquelles les détenus accédaient par le fameux Pont des Soupirs.

Tarif : compris dans le pass Venezia Unica ou 25€/ personne + 5€ audioguide 
Le billet inclus la visite du musée Correr (très intéressant) , du musée archéologique national et de la Biblioteca Nazionale Marciana.
Horaires : tous les jours 9h-19h
La Basilique Saint Marc et Palais doré

A côté du Palais des Doges se dresse majestueusement la Basilique Saint Marc, l’édifice religieux le plus important de Venise. À l’origine, la Basilique devait être un prolongement du Palais des Doges. Sa construction a débuté en 828 pour abriter les reliques de Saint-Marc, ramené d’Alexandrie. Pour bâtir les fondations, il a fallu près de 2 ans et plus de 1.500.000 piquets (car Venise est construite sur des marécages).

De style bizantin, elle a été achevée au XIème siècle. Elle comporte cinq dômes et compte plus de 4000 mètres carrés de mosaïques. Je vous conseille aussi de visiter le Palais doré (2€ supplémentaires) pour admirer cet ensemble d’or et de pierres précieuses.

Entrée à la basilique : gratuite.
Musée Saint-Marc : 5 €.
Trésor : 3 €.
Palais d'Oro: 2 €.
Le pont des soupirs

C’est par ce pont que les prisonniers rejoignirent leurs cellules au sous-sol du Palais des Doges. Son nom vient des soupirs que faisaient les prisonniers en voyant, à travers les minces fenêtres du pont, Venise pour la dernière fois

Il peut être emprunté si vous visitez le Palais des Doges, à la fin du parcours au niveau des cellules.

Les jardins royaux

Entre la Place Saint Marc et le Grand Canal, cet écrin de verdure servait de jardins aux résidences royales. Il fut créé sous Napoléon en 1806 et agrandit une décennie plus tard par les autrichiens. 

Longtemps restés à l’abandon, les jardins ont été restaurés et rouverts au public fin 2019.

Découverte d’une librairie surprenante : Acqua Alta

J’en avais entendu parler sur des blogs, et en effet l’endroit est plutôt connu et se joue de sa photogénie. Dans cette caverne d’Alibaba, alias librairie, des livres partout et des spots photos. Au fond il est aussi possible de monter et se prendre en photo dans une gondole.

Outre les spots photos, plein de livres divers et variés à déchiner !

Coucher de soleil à Fondaco dei Tedeschi

Un centre commercial plutôt luxueux a remplacé ce qui était au XVIe siècle un entrepôt allemand de marchandises. L’intérieur du bâtiment est splendide et vaut le détour, mais le plus intéressant se trouve à son sommet … Au dernier étage de ce beau bâtiment se trouve un rooftop, une terrasse panoramique, accessible librement.

Jour 2 – Exploration des différentes ambiances et quartiers de Venise

En 3 jours à Venise on a le temps d’explorer la ville et ses différents quartiers.

Le quartier de Cannaregio

J’ai beaucoup aimé découvrir le quartier juif de Venise. Je m’y suis rendue pour la soirée, il  s’anime particulièrement la nuit tombée. Le long de ses canaux s’alignent restaurants, bars et cafés ! Que ce soit pour une balade, pour un apéritif à base de vin et ciccheti, un bon plat de pâtes ou un spritz au bord de l’eau, c’est très agréable. C’est aussi possible de tout combiner dans la même soirée, si, si, je vous promets.

Le quartier de Castello

Pour un peu de répit, dans le quartier de Castello vous sortirez des bains de foule de la place Saint Marc et du centre de Venise. 

Il s’agit du plus grand quartier de Venise ; on y découvre diverses ambiances, en passant par la zone la plus touristique du Palais des Doges et la partie la plus modeste, qui correspond à lademeure des anciens travailleurs de l’arsenal.

Une grande partie du quartier est occupée par l’immense arsenal (« Arsenale »), tandis que le reste du quartier est une zone tranquille dans laquelle on peut découvrir quelques édifices historiques.

Ne manquez pas la Basilique Santi Giovanni e Paolo qui est la plus grande église de Venise.

Le quartier de Dorsoduro

Connu comme le quartier bohème de Venise, le Dorsoduro abrite de nombreux musées, palais et galeries d’art (dont celle de l’Académie et celle de la Collection Peggy Guggenheim). On y trouve aussi l’Eglise Santa Maria della Salute, l’un des édifices religieux les plus importants de Venise.

Pour ce qui préfèrent découvrir Venise autrement que par la culture, le Dorsoduro est l’un des quartiers les plus animés de la ville. Pour boire un verre ou déguster les spécialités vénitiennes dans une ambiance festive vous pouvez vous rendre du côté des Campo San Barnaba et Santa Margherita.

En 3 jours ou un week-end à Venise, vous aurez déjà l’occasion de vous plonger dans l’ambiance de la ville, sa culture, et la gastronomie italienne.

Jour 3 – A la découverte des îles de Burano et Murano

C’est pour moi un incontournable à faire à Venise lors d’un séjour de 2 ou 3 jours ! Les îles voisines de Murano et Burano sont facilement accessibles en vaporetto (les bateaux collectifs de Venise).

Murano, l’île des souffleurs de verre

Vous le savez peut-être déjà, Murano est l’île des verriers. Mondialement reconnus pour leur savoir-faire, ils ont été pendant longtemps les uniques à détenir certaines techniques de travail du verre notamment sa coloration et sa modulation. Le verre de Murano est réputé dans le monde entier encore aujourd’hui.

Petit point historique

Les mentions du travail du verre avant le IIe siècle ne font référence qu’à la production d’objets du quotidien : petites fioles et contenants réalisés en verre soufflé.

C’est à partir du XIIIe siècle que l’on commence à parler de l’art du verre. A la fin du siècle, le Conseil Majeur de Venise décide de déplacer tous les ateliers verriers sur l’île de Murano, en raison du grand nombre d’incendies provoqués par les fours des verreries et les températures très élevées induites par le travail du verre. Les verriers étaient en fait « prisonniers » de l’île, car pour ne pas divulguer les secrets du savoir-faire, ils n’avaient pas le droit de quitter Murano.

Au XIXe siècle l’art du verre à Murano connu un renouveau, avec un accent beaucoup plus décoratif et luxueux, reposant sur le travail des formes et des couleurs.

Que faire à Murano ?
  • Première chose à faire en arrivant à Murano : se balader et découvrir l’île, ses canaux, ses maisons, ses ateliers.

  • Visiter un atelier : des visites sont organisées tous les jours pour découvrir les ateliers et le travail des verriers. Vous trouverez sur l’île des visites gratuites, d’autres payantes.

  • Visiter le musée du verre : j’ai beaucoup aimé découvrir ce musée qui retrace l’histoire du verre et son style à travers les époques. C’est intéressant d’en apprendre plus sur cet art si représentatif de Murano.
  • Si vous préférez faire une excursion organisée, j’avais vu une croisière sur les îles de Murano et Burano, visite d’atelier de travail du verre en Murano et d’un atelier de travail de la Dentelle à Burano (réservation ici).

Après la visite de Murano, vous pouvez prendre un vaporetto pour rentrer à Venise ou bien direction Burano pour visiter cette île aux mille couleurs, un petit coup de coeur ❤️ C’est vers Burano que je vous amène donc à présent.

Burano, l’île aux mille couleurs

Si Murano est l’île du verre, Burano s’est spécialisée dans la dentelle. Mais Burano est aussi connue pour ses petites maisons colorées, comme on en voit rarement. La légende raconte que les femmes des pêcheurs peignaient leur maison de couleur éclatante pour que les pêcheurs puissent les retrouver facilement, la journée de travail terminée.

Que faire à Burano ?
  • Se balader : comme à Murano, mais comme partout, le meilleur moyen de visiter un endroit selon moi est de s’y perdre. Pénétrez dans les ruelles colorées de Burano, à travers ses ponts et ses canaux pour vous imprégner de l’atmosphère de cette jolie île.

  • Visiter un atelier de travail de la dentelle : c’est la spécialité de l’île, une occasion unique de découvrir cet art bien-connu de nos grands-mères. (Je vous parlais d’une excursion combinée avec cette visite ici).

  • Prendre un café, manger un bout dans un restaurant, déguster un tiramisu. Il y a de nombreux hôtels et restaurants sur l’île. Pour manger sur le pouce je vous conseille Giardino Segreto : prix très abordables et les tiramisu sont excellents.

On peut facilement passer la journée à explorer Murano et Burano. J’espère que cet article vous a donné de l’inspiration et des idées pour votre prochain voyage à Venise en 3 jours ou plus. C’est une ville très touristique mais qui vaut largement la peine d’être visitée au moins une fois dans sa vie. Je vous retrouve dans d’autres articles pour la suite du road-trip de 3 semaines en Italie !

Envie de sauvegarder cet article ? Pin it !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent Article suivant